Soterwatch, une montre connectée pour surveiller ses proches

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Soterwatch est une montre connectée qui peut être appairée avec d’autres objets de la marque afin de prendre soin de ses proches simplement.

Dans le monde des montres connectées, force est de constater que de plus en plus de modèles sont disponibles sur le marché. Difficile de faire la différence entre tous les produits tant les gammes se sont élargies. Entre les montres connectées de quantified self (Gear Fit, Garmin VivoFit, Withings Activité…), les montres connectées classiques (Gear 2, Sony SmartWatch 2, Moto 360…) et les montres connectées hybrides à l’image de l’Apple Watch, il devient complexe de faire son choix. Et si la montre connectée était un objet pour prendre soin de son entourage ? C’est l’idée nouvelle que présente Soterwatch, une montre connecté à votre entourage.

soterwatch-1

Présentation de Soterwatch :

Soterwatch est une montre connectée équipée d’un écran de 1.6 pouces qui fonctionne comme la concurrence. Connectée en Bluetooth à un smartphone Android, iOS ou Windows Phone, elle permet de lire ses SMS (et d’y répondre avec des réponses rapides) et notifications des réseaux sociaux ainsi que de répondre ou de rejeter un appel. Bien évidemment, Soterwatch donne l’heure mais également la météo et la date.

Soterwatch se différencie de la concurrence par sa mémoire interne de 16Go et sa possibilité de lier plusieurs Soterwatch entre elles ou avec des appareils spécifiques comme Soterkid (pour les enfants) et Soterpet (pour les animaux). Dès lors que l’enfant ou l’animal sort de la zone prédéfinie, la montre alerte directement l’utilisateur qui reçoit la position GPS de l’élément perdu. Une fonction permet également d’envoyer sa position à un contact prédéfini qui recevra votre position par SMS avec un rafraichissement toutes les 5 minutes jusqu’à ce que vous soyez retrouvé.

Concernant les données techniques, Soterwatch est constituée d’un boitier en aluminium et d’un bracelet en plastique pour un poids de 69g. Aucune information concernant l’autonomie qui ne devrait pas dépasser la journée comme la majorité des montres connectées. Notons que l’OS de la montre est un OS personnalisé par le fabricant afin de la rendre compatible avec le plus grand nombre d’appareils.

Découvrez Soterwatch en vidéo :

Fonctionnement de Soterwatch :

Concrètement, Soterwatch ne révolutionne pas le marché des montres connectées. Assez similaire à la concurrence concernant les fonctionnalités de base, elle se démarque tout de même par sa possibilité de suivre son chien ou son enfant assez facilement grâce à l’utilisation d’une puce GPS. Cela nécessite cependant d’accrocher un collier au cou de son chien ou de placer une balise sur son enfant.

Il est tout de même intéressant de voir certaines fonctionnalités centralisées dans un seul et même appareil. Malheureusement, le fait d’utiliser un OS personnalisé risque de nuire à l’objet à la longue. En effet, difficile pour les développeurs de proposer des applications compatibles sachant que ceux-ci se concentrent majoritairement sur iOS et Android.

soter 2

On apprécie tout de même la compatibilité avec les 3 grands OS mobiles du marché mais comment se différencier face aux monstres que sont Samsung, LG ou Motorola ? La localisation est-il l’élément clé ? Qu’en est-il des fonctionnalités de quantified self ? A noter que la montre est toujours en développer et pourrait donc intégrer de nouvelles fonctionnalités avant sa commercialisation.

Disponibilité et prix :

Disponible à partir d’Août 2015 au prix de 225$ pour la montre, 110$ pour la balise pour enfant et 100$ le collier pour chien, Soterwatch s’adresse à tous ceux qui ne cherchent pas la montre connectée multifonctions ultime mais une montre simple d’utilisation et permettant de prendre soin de ses proches.

Présentée lors d’une campagne de financement sur le site IndieGogo, Soterwatch vient compléter les rangs des montres connectées avec une solution pratique qui séduira les plus inquiets d’entre nous. La localisation au poignet, un argument pour démocratiser montre connectée ?

Partager
A propos de l'auteur