Solowheel, le mode de transport du futur pourrait ressembler à ça

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Solowheel est un transporteur motorisé doté d’une unique roue gyrostabilisée inventée aux USA. Solowheel permet aux piétons de se déplacer à la vitesse d’un cycliste sans l’envombrement du vélo.
Parmis les 15 aperçus de la ville connectée du futur, il va sans dire que nous aurions pu sans mal évoquer l’existence de Solowheel. Cette invention n’est pas nouvelle mais a le mérite de faire rêver autant qu’elle intrigue. A coté de Solowheel, les Segway et autres vélo connectés prendraient presque un coup de vieux tant ce nouveau mode de transport inspire le future… compact, silencieux, simple, le Solowheel n’en est pas moins redoutablement efficace pour les urbains pressés !
solowheel-2

Présentation de Solowheel :

Solowheel est un monocycle motorisé dont l’unique roue gyrostabilisée brevetée permet de déplacer un utilisateur qui tient en équilibre sur deux cale-pieds. Ce système simple (en apparences) se base sur l’équilibre de chacun et en fait le plus léger et le plus compact de tous les véhicules motorisés du monde. Le Solowheel peut ainsi être transporté et rangé n’importe où : Solowheel mesure 48,3 cm x 43,2 cm pour un poids contenu de 11kilos. Un Solowheel est capable de transporter une personne (de moins de 100kg) a une vitesse maximale de 16 km/h et sur une distance de 11 km maximum. Cette autonomie est permise grâce à une batterie LiFePO4 52V / 122 Wh qu’il faut 1 heure pour recharger. Le moteur du Solowheel est un moteur brushless de 1000W, silencieux et en prise directe sur la roue pour éviter engrenages et frottements inutiles.
Solowheel-1
Apprentissage de la conduite de Solowheel :
tous les journalistes ayant essayé Solowheel mentionne l’indispensable apprentissage nécessaire au pilotage de Solowheel, particulièrement dans un environnement urbain, hostile par essence. Vincent Bourdeau, l’importateur de l’engin en France, confirme :

« Il faut quand même une bonne heure, idéalement sectionnée en quatre parts égales, pour commencer à se sentir à l’aise et assurer une bonne ligne droite »

En pratique, une fois les premières appréhensions naturelles passées, on comprend vite la gestion de l’assiette qu’offre le Solowheel. Il est totalement impossible de basculer en avant ou en arrière puisque le système électronique gère l’assiette et corrige la position pour rester parfaitement aligné avec le centre de gravité du pilote. Dès lors, un léger mouvement du corps vers l’avant et le Solowheel s’avère vite une monture docile.
solowheel-3

Disponibilité et prix :

Contrairement à une trottinette, la roue du Solowheel est munie d’un pneumatique qui permet de circuler sur tous types de surfaces comme le gravier ou la terre. Le Solowheel est disponible dès à présent en France, sur le site www.solowheel.fr.

source : LeParisien

Partager
A propos de l'auteur