Snappy Ubuntu Core : Canonical lance un OS open-source pour les objets connectés

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Après avoir lancé en décembre dernier une version Linux centrée sur le cloud, Canonical a annoncé hier l’arrivée d’une nouvelle version de son système d’exploitation, cette fois destinée aux objets connectés.

Snappy Ubuntu Core est un système ouvert proposé par Canonical, permettant aux fabricants d’objets connectés et d’acessoires intelligents de disposer de leur propre système d’exploitation, comme le propose actuellement Google avec Android Wear.

snappy-ubuntu-core

Ce mardi, Canonical a en effet annoncé une nouvelle version de son OS spécialement dédiée aux objets connectés, baptisée Snappy Ubuntu Core et qui ne nécessite pas de configuration matérielle très gourmande pour tourner efficacement. Snappy Ubuntu Core pourra donc être embarqué dans une large gamme d’objets connectés, comme notamment des drones (Erle Robotics), des robots (Open Source Robotics) ou des montres connectées. Ce système d’exploitation mobile est issu d’Ubuntu et se veut donc open-source.

Côté serveur, Snappy Ubuntu Core peut être aussi bien déployé sur Windows Azure, Amazon EC2 ou Google Compute Engine. Les développeurs pourront par ailleurs concevoir des Snap Apps dans un mode de sandboxing (essai en situation réelle) et fonctionnant de manière complètement sécurisée. Le système nécessite 4Go de sockage et un processeur minimum de 600 Mhz et 128 Mo de mémoire vive, dont 40 Mo seront utilisés par l’OS.

embed_ninja-blocks_usb

Avec cette annonce, Canonical ne se contente plus de se positionner sur le marché des ordinateurs mais compte bien aussi profiter de l’engouement actuel pour l’internet des objets, un marché en pleine explosion : dans 6 ans, les objets connectés généreront une valeur ajoutée totale de 8.900 milliards de dollars, soit plus de 10 % du produit mondial brut (source : The IOT Book.)

Snappy Ubuntu Core mise avant tout sur sa simplicité de mise en oeuvre pour se démarquer : son intégration est relativement simple à mettre en place au sein des appareils connectés car il n’est pas nécessaire de disposer de longs protocoles. Au passage, Canonical a annoncé que des partenariats avaient d’ores-et-déjà été signé avec des fabricants d’objets connectés comme OSRF ou NinjaBlocks, qui fabrique un hub domotique pour la maison (voir photo ci-dessus).

Via – image : shutterstock

Partager
A propos de l'auteur