Snapchat Discover : le chemin du profit pour Snapchat ?

Pinterest LinkedIn Tumblr +

 Snapchat a annoncé la semaine dernière le lancement de Discover, une section sur l’app diffusant l’actualité sous format de courtes vidéos de médias partenaires. Snapchat ouvre-t-il la voie aux revenus et aux publicités contextuelles ?

snapchat-discover

Présentation de Snapchat Discover :

Snapchat vient d’annoncer la sortie d’une nouvelle fonctionnalité sur son application, Discover, qui permet à ses utilisateurs d’accéder à du contenu (appelé “éditions”), sous format de vidéos, photographies et courts textes en provenance de 11 entreprises médias (12 en comptant Snapchat en lui-même). CNN, ESPN, National Geographic, Vice, Food Network, Yahoo News, Cosmopolitan, Daily Mail, People sont par exemple représentés. Ces éditions sont mises à jour toutes les 24h et permettrons de toucher les 200 millions d’utilisateurs de Snapchat. L’accès au contenu s’accompagne de publicités, mais pas de manière intrusive : l’utilisateur peut choisir de passer le contenu sponsorisé comme sur les traditionnels médias.

Découvez la vidéo de présentation du projet :

[youtube https://www.youtube.com/watch?v=UbOMqA2AOIk]

Fonctionnement et Business Model

Discover permet à Snapchat d’intégrer de la publicité dans son application afin de monétiser son Business Model. Pour les entreprises médias qui y publient du contenu, le partenariat est l’occasion de toucher un public jeune qui ne se tourne pas naturellement vers ces sources d’information, comme le déclare un des partenaires Wire :

“This is a way to hook a new, younger audience that doesn’t often connect with traditional media.”

snapchat_discoverDiscover place l’entreprise Snapchat comme plateforme de diffusion de contenu, liant utilisateurs, médias et annonceurs publicitaires. Les utilisateurs sont considérés comme la matière première, générant du trafic permettant à Snapchat de générer des revenus grâce à ses clients, les annonceurs publicitaires. Les médias sont considérés comme des partenaires, dont le rôle est d’attirer l’audience vers leurs contenus afin d’augmenter le trafic, et donc les revenus pour Snapchat.

Discover, et après ?

 Avec Discover, Snapchat a ouvert la voie aux publicités sans pour autant les utiliser intelligemment. Le contenu n’est pas personnalisé et n’est que peu adapté au public jeune caractéristique de Snapchat. Les publicités ne sont pas non plus personnalisées ni contextualisées, et donc ne créent que peu de valeur pour l’utilisateur. Snapchat aurait pu mieux faire.

Mais ne jugeons pas trop vite, Discover n’est qu’un premier pas vers la diffusion de contenu multi-origines et vers la monétisation du Business Model de l’entreprise au travers de la publicité. Des projets similaires plus poussés sont donc attendus.

snap-discover

Quelles leçons tirer pour nos objets connectés

L’exemple de Discover montre le potentiel d’une branche des Business Models liés aux objets connectés, celle dont les revenus viennent des publicités. En considérant l’utilisateur de l’objet comme fournisseur de matière première, le trafic, les fabricants d’objets connectés peuvent monétiser cette audience en s’adressant à des fournisseurs de contenu. En accédant à ce contenu, sous un format ou sous un autre selon la nature de l’objet connecté (accès par un écran, des hauts-parleurs, le smartphone de l’utilisateur connecté à l’objet,…), l’utilisateur de l’objet connecté créé du trafic propice à l’affichage de publicités. L’avantage compétitif des publicités liés aux objets connectés résidera dans la contextualisation du contenu publicitaire, l’annonceur disposant des données sur l’utilisation de l’objet connecté sur lequel il affichera sa publicité (augmentant ainsi le prix qu’il paye pour afficher sa publicité).

Via

Partager
A propos de l'auteur