Smog Free Tower, purificateur d’air géant implanté au milieu de Rotterdam

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Lancé sur Kickstarter au début de l’été, le Smog Free Project de Daan Roosegaarde vient de connaitre sa première concrétisation à Rotterdam. Un géant purificateur d’air contribue à y assainir l’environnement urbain.

C’est dans la ville de Rotterdam aux Pays-Bas que le premier exemplaire de la tour Smog Free a été installé. Ce dispositif de 7 mètres de haut et à l’allure futuriste est né de l’imagination de Daan Roosegarde, un designer et artiste néerlandais qui a constaté les problèmes de pollution de l’air dans les grandes villes.

Smog-free-Tower-2

Concrêtement, c’est un aspirateur géant qui collecte l’air ambiant, le nettoie à l’aide d’un processus à ions et le rejette propre par les aérateurs au sommet de la tour. Le dispositif installé dans un parc de Rotterdam est déjà capable de nettoyer‘ 30.000 mètres cubes d’air par heure, et ce n’est qu’un début.

Smog-free-Tower-3

Basé sur de récentes études estimant que chaque année, environ 3 millions de personnes meurrent à cause de la pollution atmosphérique dans le monde, Daan Roosegarde pense que sa Smog-Free Tower est la solution. L’étude indique que le nombre de victimes devrait doubler d’ici à 2050 si on n’y remédie pas rapidement.

Smog-free-Tower-5

Selon l’inventeur, la tour Smog-Free n’est pas seulement un endroit où respirer de l’air pur en ville, mais une façon de prendre en compte les besoins des personnes vivant en milieu urbain et de les inciter, toutes à leur niveau, à faire un effort dans le sens d’une meilleure qualité d’air en ville.

En plus de discuter avec plusieurs ONG internationales pour réaliser des tests dans des pays encore plus concerné par ce problème. La tour sera prochainement déménagée à Pékin par exemple.

La même technologie sera également miniaturisée de telle sorte qu’elle puisse être intégrée à un véhicule utilitaire (électrique, on espère…) et utilisée en ville avec l’avantage de la mobilité. Un projet pilote sera conduit à Eindhoven utilisant ce dispositif, avant qu’il fasse ses débuts commerciaux à New-York. La municipalité de la grosse pomme à en effet commandé 12 véhicules pour purifier l’air de sa ville. Et Paris est également sur les rangs pour réaliser une commande similaire.

Smog-free-Tower-4

Via

Partager
A propos de l'auteur

2 commentaires

  1. Si je peux me permettre, ce genre d’initiative si sympathique soit-elle, n’est elle pas de nature à augmenter encore la polution ? Je ne suis pas ingénieur, mais je crois comprendre de la seconde loi de la thermodynamique qu’un système de capture de particules par un système de filtre chargé électriquement ne peut qu’accélérer l’entropie. Autrement dit, le nombres de particules capturées par ce système sont inférieurs aux particules émisent par ailleurs pour produire le courant électrique. Résultat, le système est seulement séduisant parce que la fameuse tour n’intègre pas le générateur électrique qui lui permetrait d’être autosuffisant énérgiquement… Ce serait trop beau.