Smartseille, l'éco-quartier d'Eiffage verra bientôt le jour à Marseille

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Construit par Eiffage, Marseille aura bientôt son éco-quartier. Le projet «Smartseille» est le  premier quartier estampillé développement durable de la cité Phocéenne et une concrétisation de plus pour les promoteurs de la Smart City du futur.

Alors que la première pierre du projet Smartseille a été posée en Avril 2015 par le maire de la ville Jean-Claude Gaudin, en présence de Bernard Morel (président d’Euroméditerranée) et de Pierre Berger (PDG d’Eiffage), le projet du futur éco-quartier Allar à Marseille avance à grand pas.

smartseille-smartcity-1

Premier bond dans la ville du futur pour l’agglomération marseillaise, les 58.000 m2 habitables du projet seront divisés en 385 logements, bureaux et commerces. 90 chambres d’hotels et une crèche complèteront les 2,7 hectares du projet Smartseille.

L’îlot démonstrateur Allar est le premier jalon de l’extension du périmètre d’Euromed 2. Le projet, qui s’inscrit dans une opération plus globale de 170 hectares, vise à donner naissance à une ÉcoCité moderne, exemple de la ville de demain. Situé à 1 km seulement à vol d’oiseau du cœur de la ville, l’îlot Allar est une ancienne usine de production de gaz qui abritera désormais le résultat du travail du laboratoire de R&D Phosphore.

Alors que les premiers écoquartiers mettaient l’accent sur les systèmes de compensation d’énergie (comme le photovoltaïque) et l’utilisation massive de bois, smartseille se distingue par une prise en compte globale et systémique du développement durable dans le contexte de la région méditerranée.

smartseille-smartcity-5

A Smartseille, le concept forgé par Eiffage Bâtiment et baptisé Solidarité Energétique renouvelle l’approche du développement durable. Il s’agirait notamment de connecter astucieusement les appareils de climatisation des bureaux aux systèmes de chauffage des appartements, et d’assurer un transport efficace des ressources énergétiques.

A l’extérieur, des solutions de gestion et de préservation de tout l’écosystème urbain permettent le retour de la nature en ville grâce à des systèmes de dépollution douce. En revanche, à Rotterdam : on a opté pour un purificateur géant.

A terme, 4 000 personnes pourront vivre, habiter et/ou travailler dans l’écoquartier Allar. Le projet, s’inscrit en effet dans une opération plus globale qui vise à donner naissance à l’une des briques marseillaises de la ville de demain.

Partager
A propos de l'auteur

2 commentaires

  1. Cher Geoffray,
    Votre blog offre des articles très intéressants. Comme je travaille pour un blog américain, Global Site Plans The Grid (//theglobalgrid.org/), je traduis des articles français à propos de l’environnement urbain. Je voudrais bien avoir la permission de traduire des articles qui concernent ce thème​, en particulier l’article en-titré “Smartseille, l’éco-quartier d’Eiffage verra bientôt le jour à Marseille”.​
    Vous en profitez, vous aussi, puisque nous indiquerons certainement la source des articles publié sur notre blog.
    Veuillez me contacter pour m’informer de votre décision.
    Cordialement,

    Iva Boishin
    Twitter: @zashtotomoga
    The Grid Blogger
    Global Site Plans
    The Grid: //theglobalgrid.org/
    Twitter: @globalsiteplans
    Facebook: http://www.facebook.com/globalsiteplans