Smartphone Pliable : Comparatif des Meilleurs Téléphones Pliables 2021

Le smartphones pliable est vraisemblablement à la pointe en matière de téléphonie mobile : en plus de ses composants haut de gamme qui lui garantissent d’excellentes performances, ses écrans bénéficient d’une technologie très innovante. Pliables, ils peuvent changer de forme et de dimensions afin d’améliorer toutes les expériences qu’ils proposent. Certains smartphones pliables finissent même par ressembler à de véritables tablettes ! Cependant, comme souvent lorsqu’une nouveauté technique émerge, leur prix est encore peu abordable et des ajustements sont à effectuer pour optimiser leur usage. Le concept de smartphone pliable se décline aujourd’hui en cinq grands modèles disponibles sur le marché : voici donc un aperçu de ce à quoi ressemblera peut-être votre prochain téléphone. Si le sujet vous tient en haleine mais que vous visez des gammes un peu plus abordables, jetez donc un œil à notre comparatif des meilleurs photophones de 2021 ! 

comparatif meilleur smartphone pliable
Samsung Galaxy Z Flip
Rapport qualité/prix
Samsung Galaxy Z Flip
Motorola Razr
Le plus pratique
Smartphone pliable Motorola Razr
Samsung Galaxy Fold
Le plus "photo-performant"
Smartphone pliable Samsung Galaxy Fold
Huawei Mate XS
Le meilleur
Smartphone pliable Huawei Mate Xs
Samsung Galaxy Z Fold 2
La nouveauté / Le + innovant
galaxy-z-fold2-share-image
6 smartphones pliables testés et classés par ordre croissant de prix

Samsung Galaxy Z Flip :
le meilleur rapport qualité/prix pour un smartphone pliable

Samsung Galaxy Z Flip
  • – Facile à ranger
– Charnière fiable
– Grande qualité photo
– Interface One UI 2.0
  • – Refroidissement médiocre
  • – Peu étanche
  • – Autonomie moyenne
  • – Pas de 5G
Fiche Technique
  • Version de l’OS : Android  10 Q
  • Interface Android : Samsung  One UI
  • Taille d’écran : 6,7 pouces
  • Définition : 2636 x 1080 pixels
  • Densité de pixels : 425 ppp
  • Technologie d’affichage : OLED
  • SoC : Snapdragon 855 Plus
  • Puce graphique (GPU) : Qualcom Adreno 640
  • Mémoire vive (RAM) : 8 Go
  • Mémoire interne (flash) : 256 Go
  • Enregistrement vidéo  : 4K@60 IPS
  • Wi-FI : WI-FI 6 (ad)
  • Bluetooth : 5.0
  • Bandes supportées : 2100 MHz (B1) 800 MHz (B20), 1800 MHz (B3), 2600 MHz (B7), 700 MHz (B28) 
  • NFC : Oui
  • Capteur d’empreintes : Oui
  • Ports (entrées/sorties) : USB type – C
  • Batterie : 3300 mAh
  • Dimensions : 73,6×167,3×7,2 mm
  • Poids : 183 g
  • Couleurs : Noir, Violet
  • Prix : 1399 €
  •  

Design

On prendrait facilement le Galxy Z Flip pour un miroir de poche ; ce smartphone pliable a cet aspect pratique bien ancré dans son design, brillant par son verre Gorilla Glass 6 à l’arrière et élégant par sa petite taille. Il est surtout extrêmement satisfaisant à ouvrir et refermer. Contrairement au Galaxy Fold, il n’a pas l’air d’une tablette voulant se faire aussi petite que le smartphone. Replié, il se glisse dans toutes les poches. Côté pliure, sa robustesse rassure quand on l’ouvre ou le referme un peu brusquement, même si la jointure semble moins rigide au fur et à mesure du temps. Attention toutefois à la charnière qui ne garantit pas l’étanchéité que l’on pourrait en attendre (autour de IP 68). D’autre part, on ne trouve pas de prise jack mais un port USB-C sur l’arrêt du bas. Enfin, il est possible de choisir l’angle d’ouverture en fonction des usages.

Écran

Cet écran Super AMOLED certifié HDR10+ arbore de généreuses dimensions : 6,7 pouces avec une définition en 2636×1080 pixels pour un ratio très allongé de 22:9, obtenant une zone d’affichage très agréable. Bien sûr, pour afficher des vidéos en 16:9 (très majoritaires sur la toile), on n’échappera pas à un effet grignotement sur les côtés si on choisit le plein écran. Dans le cas inverse, ce sont des barres noires qui viennent entacher le confort visuel. Bon point : un revêtement en verre ultra-mince le protège face à tout ce qui pourrait le malmener. Enfin, l’affichage présente une capacité de contraste très impressionnante !

Logiciel

Le smartphone pliable Galaxy Z Flip de Samsung utilise en synergie Android 10 et One UI 2.0, qui favorise une navigation très intuitive, et de grandes possibilités de personnalisation dans les réglages. De plus, l’ensemble est plutôt adapté à l’utilisation “une main”. On notera également que le degré de pliure influencera directement l’organisation des éléments de l’interface, de sorte à toujours pouvoir interagir en profitant de la meilleure ergonomie possible.

Camera

Vous trouverez deux objectifs grand angle sur le Samsung Galaxy Z Flip, tous deux comptant 12 millions de pixels. Le second propose même un ultra grand angle de 123°! Les vidéos seront tournées au format 4K. Les clichés qu’on obtient sont de grande qualité, avec un fort réalisme dans le détail. Même la fonction nuit tient largement la route, même si cette prouesse a dû concéder un traitement des couleurs parfois légèrement surréaliste. Quant à l’ultra grand-angle, l’image ne faiblit pas sur son sublime rendu des couleurs ! Enfin, le mode portrait est très convenable, qui floute subtilement l’arrière-plan.

Performances

On peut résolument parler de haut niveau, notamment avec la dernière génération de composants électroniques. Même si ce n’est pas la puce la plus performante, le Snapdragon 855+ demeure une valeur sûre. L’appareil supportera donc très bien des jeux assez sophistiqués en rendant tout à fait honneur à leurs graphismes. Le son renvoyé par connexion Bluetooth ou sur des écouteurs USB-C est très fidèle à la source on ne peut manquer toutefois de noter un bémol sur le haut parleur qui se montre à la traîne question puissance. Mieux vaut alors investir directement dans une enceinte – au hasard l’excellente Marshall Emberton sur laquelle nous avons effectué un test récemment ! Autre point noir : le système de refroidissement peine à freiner les effets de chauffe qui, étonnamment, se concentrent avant tout sur une moitié du téléphone.

Autonomie

Il est possible de ne pas trop tirer sur la batterie lorsqu’on effectue une tâche à la fois. Les pourcentages défileront beaucoup plus vite dès que l’on s’oublie entre 3 ou 4 applications – ce qui est loin d’être anormal. La batterie tolère environ 5h30 d’utilisation pleine avant de crier famine. Quant à la recharge, un bloc de 15W vous permet de regagner la barre des 100% en près d’1 heure et 20 minutes. Le smartphone Samsung Galaxy Z Flip est également compatible avec la recharge sans fil.

Motorola Razr :
le smartphone pliable façon clapet

Smartphone pliable Motorola Razr
  • – Très facile à transporter
  • – Autonomie excellente
  • – Accès à la 5G
  • – Bonne étanchéité
  • – Petite mémoire interne
  • – Écran moins performant que ses homologues
  • – Interface perfectible
  •  
Fiche Technique
  • Version de l’OS : Android 9.0
  • Interface Android : Android Stock
  • Taille d’écran : 6,2 pouces
  • Définition : 2142 x 876 pixels
  • Densité de pixels : 373 ppp
  • Technologie d’affichage : OLED
  • SoC : Snapdragon 710
  • Puce graphique (GPU) : Qualcomm Adreno 616
  • Mémoire vive (RAM) : 6 Go
  • Mémoire interne (flash) : 128 Go
  • Enregistrement vidéo  : 4K@30 IPS
  • Wi-FI : WI-FI 5 (ac)
  • Bluetooth : 5.0
  • Bandes supportées : 2100 MHz (B1) 800 MHz (B20), 1800 MHz (B3), 2600 MHz (B7), 700 MHz (B28) 
  • NFC : Oui
  • Capteur d’empreintes : Oui
  • Ports (entrées/sorties) : USB type – C
  • Batterie : 2510 mAh
  • Dimensions : 72x172x6,9 mm
  • Poids : 205 g
  • Couleurs : Noir, rouge et bleu
  • Prix : 1699 €

Design

Le smarthpone pliable Motorola Razr se referme à la façon d’un porte-feuille, la marque ayant choisi une ouverture à la verticale. Déplié, son écran mesure 6,2 pouces de diagonale avec un format de 21:9. Replié, son format très compact est un atout non négligeable! L’affichage extérieur (en mode replié) ne mesure en revanche que 2,7 pouces. Il est possible de ne l’utiliser qu’à une seule main, l’ouvrant et le refermant avec un geste adroit du poignet. Une encoche abrite un haut-parleur et une caméra pour les conversations vidéo.

Écran

Motorola a intégré trois écrans à son modèle Razr. L’appareil est redoutable aussi bien dans sa finition que pour son écran OLED. Sous le premier écran du mode replié, un second de 0,75 pouce se trouve au bas de l’appareil, qui sert aux fonctions principales et au capteur d’empreinte. Enfin, vous avez l’écran principal, de 6,2 pouces pour une résolution ultra HD de 2142 x 876 pixels. Lorsqu’il est verrouillé, l’écran du téléphone affiche les notifications. Quand vous déverrouillez l’écran, vous accédez à un mini panneau de contrôle (luminosité, lampe de poche, Wi-Fi, Bluetooth et selfies) et aux notifications. La largeur de l’écran permet de visionner des films à la patte graphique spectaculaire, mais au-delà de ça, la plupart des vidéos en 16:9 vous laisseront avec des bandes noires sur les côtés de l’écran.

Logiciel

Le logiciel est intuitif : il suffit de presser le doigt sur une notification ou une icône et de glisser vers le haut pour pouvoir interagir avec ses principales fonctionnalités – archiver, supprimer, répondre etc. Cela étant, l’expérience de certaines applications n’est pas parfaitement optimisée : le minuteur, par exemple, manque d’afficher le temps restant sur l’affichage Quick View, ce qui oblige à manipuler le smartphone. D’autre part, l’interface pourrait être ajustée pour qu’une seule main suffise à atteindre certaines fonctionnalités.

Camera

Sa double caméra compte 16 mégapixels à l’arrière pour 5 millions de pixels sur la face avant. Cependant, vous risquez de n’utiliser que celle à 16 mega pixels, à peine en dessous de l’iPhone 11 en qualité graphique, les photos que vous obtiendrez accordent une netteté qui n’a d’égal que sa qualité de contraste. Malgré tout, les éclairages moyens ou faibles amoindrissent cet avantage. L’autre appareil photo se destine davantage aux appels vidéos. Bien entendu, vous prendrez des selfies très corrects avec, mais de moins bonne facture, en dépit d’un champ de vision plus large !

Performances

Côté performance, le smartphone pliable Motorola Razr utilise un processeur Qualcomm Snapdragon 710 et dispose de 8 Go de RAM – un peu faible comparativement au Samsung Galaxy Fold. Idem pour la capacité de stockage interne, de 128 Go non extensible. Il a toutefois accès à la 5G. En outre, son boîtier ultra résistant le protège contre les chutes, l’eau et la poussière. Son capteur d’empreinte digitale permettra à l’utilisateur de déverrouiller le téléphone, même plié.

Autonomie

On part sur un joli marathon de 13h environ. À usage intensif, il a besoin d’être rechargé au moment du repas du soir, ce qui reste très convenable.

Smartphone pliable Samsung Galaxy Fold :
la tablette qui se prenait pour un smartphone

Smartphone pliable Samsung Galaxy Fold
– Génial en mode tablette
  • – Photo de superbe qualité
  • – Très bonne autonomie
  • – Système de refroidissement au top
    • – Smartphone raté
    • – Pliure moins bonne que les autres smartphones
    • – Prix très élevé
Fiche Technique
  • Version de l’OS : Android 9.0
  • Interface constructeur : Samsung One Ui
  • Taille d’écran : 7,3 pouces
  • Définition : 2152 x 1536 pixels
  • Densité de pixels : 414 ppp
  • Technologie d’affichage : OLED
  • SoC : Snapdragon 855
  • Puce graphique (GPU) : Qualcomm Adreno 640
  • Mémoire vive (RAM) : 12 Go
  • Mémoire interne (flash) : 512 Go
  • Appareil photo dorsal : Capteur 1 : 12 Mpx, Capteur 2 : 12 Mpx, Capteur 3 : 16 Mpx
  • Appareil photo frontal : Capteur 1 : 10 Mpx, Capteur 2 : 8 Mpx
  • Enregistrement vidéo  : 4K
  • Wi-FI : WI-FI 5 (ac)
  • Bluetooth : 5.0
  • Bandes supportées : 2100 MHz (B1) 800 MHz (B20), 1800 MHz (B3), 2600 MHz (B7), 700 MHz (B28)
  • NFC : Oui
  • Capteur d’empreintes : Oui
  • Ports (entrées/sorties) : USB type – C
  • Batterie : 4380 mAh
  • Dimensions : 117,9 x 160,9 x 6,9 mm
  • Poids : 263 g
  • Couleurs : Noir, Argent, Bleu, Vert
  • Prix : 1250 €

Design

Fermé : ce smartphone pliable se présente comme un parallélépipède de 1,6 cm d’épaisseur pour 15,8 cm de longueur et 6,1cm de largeur, son poids de 275,5 grammes peut surprendre. Au dos, un triple capteur assurera une grande qualité d’image. La charnière présente les boutons habituels, mais répartis sur les deux tranches. En outre, vous trouverez deux grilles de haut-parleur et un port USB-C. Attention : il n’y a n’a pas de prise jack. Cela dit, la boîte vous fournit une paire de Galaxy Buds neuve ! En revanche, le format de l’écran, tout en longueur, n’est vraiment pas ergonomique : il rend la lecture et la tape fastidieuses ; vous aurez donc tendance à l’utiliser en position “ouvert” 80% du temps. Ouvert : question prise en main, c’est une tout autre histoire, grâce à son grand écran 7,3 pouces flexible au ratio 4,2:3. Certes, on remarque bien une pliure au centre, à la vue comme au toucher mais vous l’oublierez vite. Déplié, le Galaxy Fold donnera moins cette impression de lourdeur, à laquelle se substituera une réelle sensation de confort.

Écran

En premier lieu, vous aurez affaire à une petite dalle Super AMOLED de 4,6 pouces de diagonale, supportant une définition maximale en 720p pour un ratio 21:9. Cette forme très allongée la rend pratiquement inutilisable, excepté pour consulter vos notifications. Passons à l’écran pliable : lumineux aux couleurs parfaitement rendues, il saura flatter votre pupille. L’unique dissonance relevée concerne le rafraîchissement de la dalle, qui scinde l’écran par un léger retard de la partie gauche sur la partie droite. C’est troublant au début, mais on s’y fait.

Logiciel

Le Samsung Galaxy Fold fonctionne avec One UI 1.0. Le mode multi-fenêtre a été conçu pour accueillir plus d’applications, à savoir trois maximum, sélectionnables à partir d’un volet disposé sur la partie droite de l’interface. Lorsque vous interagissez avec l’une d’elles , les autres gèlent jusqu’à ce que vous y reveniez (excepté les vidéos !). Attention à l’encoche, en mode paysage, qui aura tendance à dépasser sur l’image vidéo. Les applications ne souffriront pas toutes de ce problème, mais certains jeux verront carrément leurs touches inaccessibles et donc inutilisables !

Camera

Le Samsung Galaxy Fold dispose de 6 capteurs différents. Vous bénéficierez d’un format vidéo 4K avec une qualité impressionnante de 3840 par 2160 pixels ! Le très large écran de 7,3 pouces sera génial pour vos aperçus photo, le système de réglages est très bien fait. En outre, vous pourrez sans subir de latence passer de la position fermée à ouverte au cours de vos appels vidéos.

Performances

Le Galaxy Fold peut se résumer en une excellente tablette 4G facile à ranger dans votre poche… En matière de jeu mobile, vous aurez tous les avantages possibles, entre le confort visuel (hormis concernant l’encoche) et le côté pratique. Cerise sur le gâteau, son système de refroidissement est impeccable.

Les haut-parleurs offrent une très bonne qualité de son jusqu’aux trois quarts du volume. Vos appels s’effectueront exclusivement en mode smartphone. Enfin, un bug reste à signaler : en mode tablette, la boussole part complètement en live ; impossible d’en déterminer la cause.

Autonomie

Le smartphone pliable Samsung Galaxy Fold, à utilisation soutenue en style tablette, tiendra facilement plus  de 10 heures. Seule sa capacité de recharge est à déplorer, puisque le téléphone met 1 heure 45 à se remplir totalement. Cela dit, la recharge sans fil est compatible avec ce modèle, ce qui est un vrai plus.

Huawei Mate Xs :
le tout dernier smartphone pliable apparu sur le marché

Smartphone pliable Huawei Mate Xs
  • – Écran exceptionnel
  • – Mécanisme de pliage rassurant
  • – Des caméras performantes
  • – Bonne autonomie
  •  

  • – Archi cher 
  • – Pas de fonctionnalité Google
Fiche Technique
  • Version de l’OS : Android  10 Q
  • Interface Android : EMUI 
  • Taille d’écran : 8 pouces
  • Définition : 2480 x 2200 pixels
  • Densité de pixels : 414 ppp
  • Technologie d’affichage : OLED
  • SoC : Kirin 990 5G
  • Puce graphique (GPU) : ARM Mali G76
  • Mémoire vive (RAM) : 8 Go
  • Mémoire interne (flash) : 512 Go
  • Enregistrement vidéo  : 4K@30 IPS
  • Wi-FI : WI-FI 5 (ac)
  • Bluetooth : 5.0
  • Bandes supportées : 2100 MHz (B1) 800 MHz (B20), 1800 MHz (B3), 2600 MHz (B7), 700 MHz (B28) 
  • NFC : Oui
  • Capteur d’empreintes : Oui
  • Ports (entrées/sorties) : USB type – C
  • Batterie : 4500 mAh
  • Dimensions : 146,2 x 161,3 x 11 mm
  • Poids : 295 g
  • Couleurs : Bleu
  • Prix : 2499 €

Design

Le Mate Xs de Huawei propose une dalle OLED pliable de 8 pouces en mode déplié, avec une excellente résolution de 2480×2200 pixels. Une fois replié, le terminal présente deux écrans (avant et arrière) respectivement de 6,6 et 6,38 pouces. La structure en polymère à double couche de la dalle assure une grande résistance à l’écran. La charnière en zirconium est également d’une robustesse à toute épreuve. Le lecteur d’empreintes a été placé sous l’écran, sur le bouton de mise marche. Très réactif par ailleurs, il est situé à un endroit ou vos doigts viennent naturellement se poser. Cela étant, vous risquez d’être légèrement perturbé par l’impression de fragilité qui se dégage du smartphone, notamment à cause de cet écran en contact avec les surfaces où on le pose.

Écran

Le ratio de l’écran n’est pas des plus optimal, mais largement suffisant pour consulter des sites internet, correspondre par courriel, ou même modifier des documents sur Word. On finit par s’accommoder des bandes noires qui apparaissent lorsque l’on regarde une vidéo ou un film. En outre, l’écran a tendance à réfléchir intensément la lumière lorsque’on est dehors… Cela étant ce défaut disparaît totalement une fois à l’intérieur.

Logiciel

Légèrement en deçà du nouveau Galaxy Z Flip de Samsung, le confort d’utilisation est tout de même bel et bien au rendez-vous. Il dépend de la version Open Source Android, complétée par l’interface EMUI 10.0.1. Cette dernière propose une expérience très agréable dans la manipulation des fenêtres, du multi-écran, le glisser-déposer etc. Cependant, et même si on ne peut guère y faire quelque chose, l’absence de service Google (banque, Maps, Youtube) risque de vous manquer.

Camera

Le Huawei Mate Xs comporte 4 objectifs. Le capteur principal donne accès à une résolution de 40 millions de pixels. Le second objectif est un capteur grand angle compte 16 mégapixels. Vous disposez également un téléobjectif de 8 millions de pixels et enfin d’un capteur ToF (Time-of-Flight) qui favorise les réglages de profondeur de champ. Tout ce micmac est non seulement extrêmement sensible à la lumière, mais il garantit une possibilité de zoomer en 30X, pour un effet bluffant, et d’ une grande sensibilité à la lumière pour la fonction nuit. Une bonne surprise veut que la pliure verticale ramène face à l’utilisateur le capteur photo arrière – généralement plus performant – pour des selfies de haute qualité.

Performances

Avec des 512 Go d’espace de stockage et 8 Go de RAM, le Huawei Mate Xs fait largement le job, d’autant plus que le stockage interne est extensible via un slot spécifique, réservé aux cartes mémoires NM. Ses puces internes profitent d’une technologie de pointe, avec le SoC Kirin 990 et son modem 5G.

Autonomie

La batterie à 4500 mAh se remplit grâce à un chargeur 65 watts, qui permet d’atteindre les 100% en une heure. Elle durera environ 10 heures et 20 minutes, un vrai plaisir au quotidien.

Comparé au Smartphone Huawei Mate X

La version Mate X est légèrement moins performante, avec un processeur HiSilicon Kirin 980 pour HiSilicon Kirin 990 5G chez le XS. Il utilise le logiciel Android v9.0, propose des graphismes légèrement moins aboutis malgré un plus grand nombre de pixels, à savoir 7535 x 5305 contre 7360 x 4912 pour le XS. Il est également à peine plus léger et vous coûtera un tout petit peu moins cher.

Smartphone pliable Samsung Galaxy Fold 2 :
la meilleure expérience qui crève les budgets

galaxy-z-fold2-share-image
– ultra-performant
– meilleur écran que la V1
    • – épaisseur et poids
    • – prix exorbitant
Fiche Technique
  • Version de l’OS : Android 10 Q
  • Interface constructeur : Samsung One Ui
  • Taille d’écran : 7,6 pouces
  • Définition : 2208 x 1768 pixels
  • Densité de pixels : 372 ppp
  • Technologie d’affichage : Super AMOLED
  • SoC : Snapdragon 865+
  • Puce graphique (GPU) : Adreno 650
  • Mémoire vive (RAM) : 12 Go
  • Mémoire interne (flash) : 256 Go
  • Appareil photo dorsal : Capteur 1 : 12 Mpx, Capteur 2 : 12 Mpx, Capteur 3 : 12 Mpx
  • Appareil photo frontal : Capteur 1 : 10 Mpx, Capteur 2 : 10 Mpx
  • Enregistrement vidéo  : 4K@60 IPS
  • Wi-FI : WI-FI 6 (ax)
  • Bluetooth : 5.1
  • Bandes supportées : 2100 MHz (B1) 800 MHz (B20), 1800 MHz (B3), 2600 MHz (B7), 700 MHz (B28)
  • NFC : Oui
  • Capteur d’empreintes : Oui
  • Ports (entrées/sorties) : USB type – C
  • Batterie : 4500 mAh
  • Dimensions : 128,2x 159,2 x 6,9 mm
  • Poids : 279 g
  • Couleurs : Noir, Bronze
  • Prix : 2020 €

Design

Et voici la nouveauté de notre comparatif, que nous séparons volontiers de la version 1, même s’il se situe dans la directe continuité de ce dernier. Par ailleurs, l’écart de prix montre significativement qu’on a changé de gamme de téléphone. À l’instar de son aîné, le Galaxy Z Fold 2 se plie vers l’intérieur, faisant ainsi le choix de la sécurité pour l’écran, contrairement au Mate XS de Huawei, qui a misé sur le plus spectaculaire, mais aussi le plus pratique pour un smartphone. Un petit écran extérieur vient compléter celui qui se replie sur lui-même. Cependant, non content de reproduire les mêmes déboires que la version précédente, il en aggrave même certains, puisque il augmente son poids d’une quinzaine de grammes. Ses presque 17 mm d’épaisseur lorsqu’il est replié, auraient gagné à mincir légèrement, surtout pour un produit de poche.

Écran

D’abord, précisons que la charnière oppose plus de résistance que celle de la V1, ce qui rassure quant à sa solidité, et permet de mieux maîtriser l’ouverture. La pliure est très discrète à l’oeil comme au doigt, ce qui est relativement agréable. En outre, une couche très fine de verre recouvre le plastique de l’écran, qui augmente considérablement le confort de la sensation tactile. Les 7,6 pouces de diagonale du grand écran interne offrent une résolution HD+ du plus bel effet et une fréquence de 120 images par secondes pour les interfaces vidéo-ludiques.

Logiciel

Le Samsung Galaxy Z Fold 2 est passé à Android 10 avec l’interface One UI. On remarquera que la plupart des éléments d’interactions sont accessibles au pouce, un point très important ! Toutes les fonctionnalités de One Ui sont très agréables et bien designés, malgré certains bugs. Les icônes peuvent mettre du temps à s’afficher lorsque vous quittez une appli, le passage en mode paysage peut occulter la moitié d’un écran vidéo, vous obligeant à relancer l’appli. Sur Youtube, vous pouvez de temps en temps perdre momentanément l’accès aux vidéos de qualité supérieure à 720p. Gageons cependant que ces déconvenues restent superficielles.

Camera

Avec un éclairage normal, vous aurez une qualité d’image très détaillée et une dynamique bien gérée. Certes, on obtient souvent une légère saturation des couleurs, pour un rendu moins réaliste mais plus spectaculaire. La nuit, excepté face à de puissantes sources lumineuses qui feront un effet halo, la précision de capture optique est relativement constante. Le mode nuit pourra vous être vraiment utile en cas de luminosité vraiment faible. Enfin, l’ultra-grand angle est convaincant, malgré une légère distorsion de l’image au niveau du cadre.

Performances

Avec la meilleure puce du marché actuel (snapdragon 865+), permet une puissance qui ne défaille que très rarement, par exemple sur des parties de fps endiablées. La mémoire de stockage est cependant deux fois moins élevée que pour la V1, ce qui est un peu dommage. Il conserve néanmoins ses 12Go de RAM. 

Autonomie

Le Galaxy Fold 2 en mode tablette pompera sur la batterie très rapidement. Or, il vous arrivera très souvent de déplier l’écran, pour jouir de tout son confort visuel. Ainsi, à pleine utilisation, il dépassera à peine 6 heures. Pas de panique, avec une utilisation normale en alternant petit et grand écran, il est capable de tenir jusqu’à minuit avec un tiers de batterie restant. Mais l’excellent point, c’est sa recharge, qui atteint les 100 % au bout d’une heure grand maximum !

Smartphone pliable Xiaomi Mi Mix Fold :
Le premier pas ambitieux de la firme chinoise

Xiaomi Mi Mix Fold
– les performances
– caméras performantes
– un écran de qualité
– un prix très compétitif
    • – épaisseur et poids
    • – il doit entièrement être plié ou déplié pour passer d’un écran à un autre
Fiche Technique
  • Version de l’OS : Android 10 
  • Interface constructeur : MIUI 12
  • Taille d’écran : 8,01 pouces
  • Définition :1860 x 2480 pixels
  • Densité de pixels : 387 ppp
  • Technologie d’affichage : OLED 
  • SoC : Qualcomm Snapdragon 888
  • Puce graphique (GPU) : Adreno 660
  • Mémoire vive (RAM) : 12 /16 Go
  • Mémoire interne (flash) : 256 /512 Go
  • Appareil photo dorsal : Capteur 1 : 108 Mpx, 2 : 13Mpx, 3 : 8 Mpx
  • Vidéo : 8K@24/30fps, 4K@30/60fps
  • Écran secondaire : 6,5 pouces
  • Appareil photo frontal : 20 Mpx, 
  • Enregistrement vidéo  : 4K@60 IPS
  • Wi-FI : WI-FI 6 
  • Bluetooth : 5.2
  • NFC : Oui
  • Capteur d’empreintes : Oui
  • Ports (entrées/sorties) : USB type – C
  • Batterie : 5020 mAh
  • Dimensions : 173 x 69 x 17.2 mm
  • Poids : 317 g
  • Couleurs : Noir, Céramique
  • Prix de départ : 9999 yuans (1300€ HT) 
  • Il ne sera pas commercialisé en France d’après un porte parole de Xiaomi.

Design

Son apparence ne diffère pas vraiment de certains modèles concurrents come le Galaxy Fold 2. Dissimulée par l’écran principal, la charnière se situe au milieu du Mi MIX FOLD lorsqu’il est déplié. Le replie s’effectue vers l’intérieur ce qui permet de protéger la partie la plus fragile du téléphone. XIaomi décrit ce dernier comme le plus grand existant pour un smartphone pliable. Une fois ouvert, son épaisseur passe de 1,7 cm à 0,7 cm et sa largeur de 6,9 cm à 13,3 cm. Plié, il souffre des mêmes problèmes de volume que l’on trouve sur le modèle Samsung.

Écran

Pièce maitresse du smartphone, Xiaomi a doté l’écran principal 8 pouces d’un affichage OLED QHD+ avec une résolution de 1860 par 2480 avec un ratio 4:3. En plus de celui-ci, le Mi MIX FOLD en arbore un autre de 6,5 pouces pour l’utilisation une fois plié. L’affichage est cette fois-ci AMOLED avec une résolution HD+ de 840×2520 et un ratio 27:9. Pour l’un comme pour l’autre, Xiaomi met en avant la précision de la colorimétrie gérée par un algorithme d’étalonnage propriétaire. Le taux de rafraichissement diffère entre les deux avec 60 Hz pour le principal et 90 Hz pour le secondaire. Enfin, Xiaomi mentionne une IA native capable de doubler la résolution de certaines images. Par exemple, une vidéo en 480 p peut passer à 1440p, idem pour une photo en 720p.

Caméra

La firme chinoise entend bien prendre la main sur ce marché encore nouveau. Cette tentative de montée en puissance passe par la présence de la toute première caméra pour smartphone doté d’une lentille liquide. Jusqu’ici étrangère à ces appareils, elle répond à un besoin précis : réduire la taille des objectifs sans négliger la résolution photo. Le dos du Mi MIX FOLD possède trois capteurs : un de 108 mégapixels, un très grand angle de 13 mégapixels et un dernier de 8 mégapixels. Quant à la partie frontale, on y trouve une seule de 20 mégapixels. Tout cet attirail bénéficie d’une puce de traitement d’image professionnel qui a demandé deux années de développement. Le processeur Surge C1 améliore considérablement la qualité des photos prises par les différents objectifs du Mi MIX FOLD.

Haut-parleur

Xiaomi semble persévérer avec le perfectionnement du son de ses smartphones. Après le double haut-parleur, voici le quadruple haut-parleur ! Le volume du Mi MIX FOLD gonfle ainsi de 40 % par rapport au Mi 10 Pro. En plus de gagner en puissance, le son devient panoramique et bénéficie de réglages plus poussés.

Performances

C’est un processeur flagships dernière génératon qui équipe le Mi MIX FOLD : le Snapdragon 888. En résulte une puissance accrue pour une consommation énergétique moindre. Les 12 Go RAM DDR5 cadencée à 3200 MHz et la mémoire flash haute vitesse 3.1 accompagnent les progrès du processeur et améliorent les performances. Dans un souci d’optimisation, Xiaomi a intégré un système de refroidissement Butterfly dans la partie pliante. Celui-ci inclut notamment un refroidissement liquide, un gel thermique et des feuilles de graphite.

Autonomie

La batterie du Mi MIX FOLD surpasse la plupart des autres modèles pliants en termes de capacité. En effet, le composant de Xiaomi affiche 5020 mA h et une sortie courant qui va jusqu’à 10A pour les haut-parleurs. Cette capacité vient d’une architecture à double batterie, les deux font respectivement 2460 mA h et 2560 mA h. Si son autonomie demeure encore inconnue, on sait que le smartphone bénéficie d’une charge rapide qui atteint les 100 % en 37 minutes.

Samsung Galaxy Fold 3 :
Un smartphone pliable avec un stylet

Sans titre (1)
Fiche Technique
  • Version de l’OS : 
  • Interface constructeur : 
  • Taille d’écran :  7,56  pouces 
  • Définition :
  • Densité de pixels : 
  • Technologie d’affichage : LTPO
  • SoC : Snapdragon 888 
  • Puce graphique (GPU) : 
  • Mémoire vive (RAM) : 
  • Mémoire interne (flash) : 
  • Appareil photo dorsal : 3 x 12 Mpx
  • Appareil photo frontal : 16 & 10 Mpx
  • Enregistrement vidéo  : 
  • Wi-FI : 
  • Bluetooth : 
  • Bandes supportées :  
  • NFC :
  • Capteur d’empreintes : 
  • Ports (entrées/sorties) : 
  • Batterie : 4275 mAh 
  • Dimensions : 
  • Poids : 266 g
  • Couleurs : 
  • Prix : Vert, Noir, Argent

Un leak dévoile un peu plus le Galaxy Z Fold 3

Au début du mois de mai 2021, le leaker TheGalox a récemment partagé des informations à propos des futurs téléphones pliables de la firme coréenne. Tout d’abord, le Galaxy Z Fold 3 affiche un module photo avec trois capteurs qui auraient 12 Mpx de définition. La bosse qui les accueille voit sa largeur être divisée par deux. Par la suite, le compte Twitter @TheGalox_ parle de la grande possibilité qu’on trouve un Snapdragon 888 pro sous la coque du smartphone. Le leaker y mentionne également les types d’objectifs photos du modèles : un grand-angle, un ultra grand-angle et un téléobjectif x3. Ce smartphone serait d’ailleurs le tout premier parmi les pliables à posséder une caméra frontale sous l’écran. Autre nouveauté, une partie du trailer qui a fuité montre le Galaxy Z Fold 3 avec le S Pen ce qui suggère l’arrivée de fonctionnalités inédites. Impossible auparavant à cause de la fragilité de l’écran, cet usage ne l’est plus grâce à la présence du verre Gorilla Glass Victus compatible avec le stylet.

Smartphone pliable Samsung Galaxy Z Flip 3 :
La futur amélioration du Z Flip de 2020

Fiche Technique
  • Version de l’OS : 
  • Interface constructeur
  • Taille d’écran : 
  • Définition :
  • Densité de pixels : 
  • Technologie d’affichage : 
  • SoC : 
  • Puce graphique (GPU)
  • Mémoire vive (RAM)
  • Mémoire interne (flash)
  • Appareil photo dorsal :
  • Vidéo : 
  • Écran secondaire
  • Appareil photo frontal :
  • Enregistrement vidéo 
  • Wi-FI
  • Bluetooth
  • NFC : 
  • Capteur d’empreintes
  • Ports (entrées/sorties) : 
  • Batterie :
  • Dimensions : 
  • Poids :
  • Couleurs : 
  • Prix de départ : Blanc, Violet, Vert & Beige
  •  

Des fuites montrent le design du Z Flip 3

Le même compte Twitter semble avoir mis la main sur une vidéo de présentation du successeur au Galaxy Z Flip sorti en février 2020. Au dos, on y distingue deux objectifs plus volumineux et positionnés à la verticale. Ces derniers apparaissent au sein d’une démarcation noire en haut du smartphone. Samsung a également fait grossir l’écran qui jouxte le module photo. Si sa taille précise nous est encore inconnue, il est suffisamment large pour y lire des messages comme le montre une image du leak. Le trailer mentionne la présence d’un verre plus solide : le Gorilla Glass Victus.  Enfin, on y  voit quelques options de couleurs : blanc, violet, vert et beige.

Nous n’avons pas encore d’informations détaillées sur la fiche technique du Galaxy Z Flip 3.

Smartphone pliable Galaxy W21 :
la version de luxe du Samsung Galaxy Fold 2

À son nom, on pourrait penser qu’il s’agit d’un téléphone à part entière, mais ce n’est pas exactement le cas. Samsung a contracté l’habitude de contenter les âmes aristocratiques et leur penchant pour les objets de luxe. La firme propose donc régulièrement leur meilleur produit dans une version plus clinquante. En effet, la plupart du temps, les modifications concernent davantage le design. Ici, le Galaxy W21 est plus grand avec un écran de 6,2 pouces pour la face extérieure et 7,6 pouces à l’intérieur. Nous n’avons pas d’autres informations, excepté la batterie plus petite que le Fold 2 (4390 mAh au lieu de 4500 mAh). Quoi qu’il en soit, la nouvelle version n’est pas (encore ?) disponible en Europe, et coûterait l’équivalent de 2500€ et des poussières d’étoile. 

Galaxy W21 téléphone pliant de luxe

FAQ / Guide : Nos Conseils avant d'Acheter un Smartphone Pliable

⭐ Quels sont les avantages des smartphones pliables ?

Prise en main

Avant toute chose, il faut admettre que tout smartphone pliable aura une prise en main très intuitive. Le pliage et dépliage est toujours facile et rapide, et c’est un réel avantage pour se déplacer. Même si les interfaces ont toujours une marge d’amélioration, elles restent très agréables à manier dans l’ensemble. 

Puissance graphique

Le deuxième point fort des smartphones pliables est la qualité d’image, renforcée par les dimensions modifiables de l’écran repliable. La résolution rendra honneur à la plupart des films, jeux et photos, et permettra de travailler confortablement sur le mode tablette

Résistance

Autre atout étonnant mais bien réel, c’est la résistance ! Les écrans sont fabriqués à partir de fibres de plastique, ce qui les rend beaucoup moins vulnérables aux chocs. Les premiers signes d’usure au niveau de l’axe de pli ne devraient apparaître qu’après plusieurs centaines de milliers de pliages. 

Deux objets en un seul

Bien entendu, toutes ces qualités sont au service de la vocation du 2-en-1. Là est tout l’enjeu : il s’agit de conserver les avantages du smartphone en y intégrant les possibilités d’usage habituellement réservées à la tablette. Fondre ainsi deux objets numériques d’excellente facture est un pari de taille, mais de nature à transformer en profondeur le paysage de nos écrans tactiles !

⚠️ Quels sont les inconvénients des smartphones pliables ?

Le prix

Hélas, il y en a encore un certain nombre, à commencer par le budget. Entre 1400 € et 2500 € à l’heure actuelle, il est totalement hors de portée pour le plus grand nombre. Se lancer dans un tel achat suppose de considérer que l’on acquiert en même temps un téléphone valant entre 400 € et 1000 € et une tablette coûtant entre 1000 € et 1500 €. Ce point de vue permet de tempérer légèrement cette impression d’inaccessibilité.

Des performances perfectibles

Ensuite, il s’agit de se figurer que maîtriser une technologie nouvelle ne va pas sans quelques tâtonnements ou concessions concernant les performances. Certaines fonctionnalités peuvent sembler un peu lentes, les encoches posent souvent problème pour les vidéos en 16:9. On a notamment relevé des haut-parleurs assez faibles et autres petits désagréments qui toutefois n’empêchent pas l’ensemble d’être très satisfaisant en matière d’expérience.

Durabilité à démontrer

Enfin, des questions demeurent quant à la durabilité de certains matériaux. Si jamais, pour une raison ou pour une autre, l’écran tactile et pliable flanchait, on redoute le prix de remplacement ! Quoiqu’il en soit, cette jeune génération doit faire face au temps sans montrer trop rapidement des signes d’obsolescence, sans quoi la génération d’après souffrira d’une grande défiance de la part du public.

💪 Les écrans flexibles sont-ils fiables et solides ?

En principe, les fibres plastiques qui composent les écrans devraient résister à la plupart des chocs, ce qui est un réel avantage sur le verre. Cela étant dit, nos habitudes nous rendent naturellement plus méfiants et frileux sur la fragilité d’un appareil aussi onéreux. Espérons que l’usage effacera les motifs de cette crainte. En outre, la technologie OLED octroie à cette nouvelle génération de téléphone une résolution surprenante, de qualité Full HD +. Le Galaxy Z Flip, à titre d’exemple, propose  2636 x 1080 pixels pour une densité de 425 pixels par pouce. En outre le fait d’avoisiner les 8 pouces pour ces écrans garantit à l’égard de l’utilisateur un confort visuel de haute volée !

💰 Quel est le smartphone pliable le moins cher du marché ?

Le Samsung Galaxy Z Flip est non seulement d’excellente facture, mais il est également le plus abordable parmi ses homologues, puisqu’il coûte 1400€, soit 300€ de moins que le Motorola Rarz, le deuxième modèle le moins cher.

🏅 Quelles sont les meilleures marques de smartphone pliable ?

À ce stade de la course, encore peu de marques se sont véritablement lancées dans la commercialisation de leurs produits. Samsung semble en tête, après avoir sortis deux modèles, Galaxy Fold et Galaxy Z Flip, tous deux très fonctionnels. Huawei a certes gagné du terrain sur la performance, mais a dû pour cela crever le plafond des prix, ce qui, sur le long terme, peut nuire à la pérennité de la marque sur ce type de produit. Notons que Samsung et Huawei ont également réalisé une belle échappée sur leur gamme de photophones ! En troisième position à cause d’un rapport qualité/prix plus faible que Samsung, Motorola peut encore tirer son épingle du jeu dans les prochaines années. 

Les écrans flexibles : comment ça marche ?

Les écrans flexibles sont issus de la technologie OLED (Diode Électroluminescentes Organiques). Il s’agit de superposer des diodes minuscules  (à savoir 3 par pixel : 1 rouge, 1 bleue et 1 verte) qu’un courant électrique ira alimenter. Leur lumière permet d’éviter le rétroéclairage que nécessitent les écrans à cristaux liquides. 

Ces diodes sont composées de carbone, d’oxygène, d’hydrogène et d’azote, contenues par une cathode métallique (à charge positive) et une anode transparente (à charge négative). Le tout peut être soutenu par une plaque de plastique ou de verre ultra fin, qui supportera les torsion sans se rompre !

Qu'en est-il du Royole Flexpai ?

Autant vous dire que les tests n’ont pas été assez concluants pour qu’il figure dans notre comparatif. Trop peu résistant (moins qu’un téléphone standard en tout cas), il présente beaucoup de défauts à l’utilisation. Toutefois, même à l’état de prototype encore balbutiant, il est resté dans les mémoires comme le précurseur d’une nouvelle génération de smartphones. En somme, n’achetez pas le Flexpai ; ce serait un mauvais investissement. En revanche gardez le nom de la marque en tête, qui a peut-être plus d’un tour dans son sac pour la suite.

Quelles sont les sorties prévues prochainement ?

Aujourd’hui, Samsung et Huawei font la course en tête dans l’ère à peine débutée des téléphones dépliables. Cela étant, un peloton d’émergences éventuelles est à surveiller. Nous pensons à quatre produits notamment : 

Le Mi Flex de Xiaomi

Xiaomi aurait bien aimé miser sur le développement des écrans UTG (verres souples ultra-fins), et a déjà sorti un prototype de smartphone pliant à trois dalles très prometteur, datant déjà de 2019. Depuis, hélas, les nouvelles ne se bousculent pas, et l’enseigne semble hésiter à sortir d’autres modèles, comme le Mix Alpha 2 ou le MIX 4.

Le Google Pixel pliable

Google avait déjà mis la main à la pâte en partenariat avec Samsung pour sortir les Galaxy Fold et Galaxy Fold 2. Autant dire que l’enseigne est au premier rang d’observation, voire au premier plan d’action sur l’avenir du smartphone pliant. En 2021, l’apparition d’un modèle aujourd’hui connu sous le nom de code « passeport » devrait voir le jour…

Le TLC Trifold

Tout comme l’envisageait Xiaomi, la marque TLC pensait passer directement à la vitesse supérieure en proposant un écran pliable deux fois, un pan vers l’intérieur et un autre vers l’extérieur. Il s’agirait d’un écran AMOLED de 6,65 pouces atteignant les 10 pouces une fois déplié. Le format d’image en 8:9 serait adapté à l’utilisation la plus fréquente des smartphones. Nous ignorons cependant la date de sortie d’une telle prouesse !

Le prototype d’Oppo

Très proche du Huawei Mate X, le modèle de démonstration d’Oppo n’a pour le moment pas connu le stade de la commercialisation, et ne s’est pas encore prononcé sur sa sortie. Comme les autres candidats à lorgner sur ce marché, la question se pose du coût de fabrication en série, de la performance du modèle et de la demande encore faible à cause des prix très hauts et d’une utilité très relative au demeurant. Cela dit, présenter un prototype peut suffire aujourd’hui à persuader le public du haut niveau technologique maîtrisé par la marque. Mais l’innovation passe parfois par une ingéniosité plus subtile que le high-tech brut… affaire à suivre, donc !

Quels Critères pour Choisir son Smartphone Pliable ?

Bien choisir ses dimensions

Les smartphones pliables ont pour principal intérêt de convertir un smartphone en petite tablette  dont l’écran avoisinerait les 8 pouces de diagonale, à la manière du Huawei Mate Xs. Ainsi, l’on arrive à combiner le côté pratique du smartphone au meilleur du confort numérique. Le Samsung Galaxy Fold atteint ainsi les 7,3 pouces de longueur. Les plus petits ne vont pas en-dessous de 6 pouces.

Opter pour un mode de pliage

Les deux options principales sont les pliures verticales (façon clapet), comme le Galaxy Z Flip et horizontales, comme le Galaxy Fold. Le fabricant Xiaomi aurait envisagé la possibilité d’un téléphone extensible, mais également celle d’un écran rabattable deux fois, pouvant ainsi prendre trois tailles différentes. N’étant encore pas disponible sur le marché, il ne figure donc pas dans notre sélection. Quoi qu’il en soit, il est encore un peu trop tôt pour déterminer quelle option supplantera les autres.

Être attentif(ve) à la résolution de l’écran

Cette génération de smartphone avait tout intérêt à prouver que changer la texture de l’écran n’affecterait en rien la qualité d’image. La technologie OLED peut, à ce titre, être fière de sa résolution très élevée : 2142 x 876 pixels pour la marque Motorola, avec une densité de 373 pixels par pouces ; 2480 x 2200 pixels pour la marque Huawei, avec une densité de 414 pixels par pouce. Pour donner un exemple une fois replié, le Galaxy Fold offre une définition de 840 x 1960 pixels, à savoir 420 pixels par pouce ! En d’autres termes, difficile de se tromper de ce côté-là avec ce qui existe actuellement dans les magasins.

Prévoir votre budget

C’est ici que l’on rencontre de grandes inégalités. Pour le moment, les téléphones pliables sont relativement hors de prix, entre 1400 € et 2500 €. Cela étant, le choix d’investir dans un produit 2-en-1, qui hybride l’usage du smartphone et celui de la tablette, peut se justifier à partir du moment où les deux modes égalent les modèle non convertibles haut de gamme.

[Total: 121 Moyenne: 4.8]

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn