M2M

Sigfox lève €15 millions pour déployer son réseau cellulaire bas débit dans le monde

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Sigfox, opérateur cellulaire bas débit, lève 15 millions d’euros auprès de la BPI et d’IDInvest et ses investisseurs historiques pour financer son développement à l’international.

En septembre 2012, Sigfox, opérateur cellulaire bas débit, avait déjà levé 10 millions d’euros auprès de ses partenaires financiers historiques (Elaia Partners, Partech Ventures International, iXO Private Equity) et Intel Capital pour accélérer le développement de son réseau cellulaire. Aujourd’hui, la startup toulousaine lancée en 2009 (3 millions de chiffre d’affaires l’an dernier), franchi une étape importante de son développement en levant 15 millions d’euros auprès de la BPI et du fonds d’investissement Idinvest. Ce deuxième tour de table lui permettra de poursuivre son développement à l’international afin de diffuser sa technologie télécom bas-débit.
L_Le_Moan-SIGFOX

Que fait Sigfox ?

Comme nous vous l’expliquions dans un article l’année dernière, Sigfox a bâti un modèle de service M2M (à l’instar de Matooma) baptisé « SNO » ( Sigfox Network Operator) proposé aux opérateurs telecom et fabricants d’objets connectés partout en Europe. Cette technologie permet de relier un objet connecté à un réseau bas-débit de données afin d’interagir avec d’autres capteurs ou appareils.
Sigfox compte déjà près de 300 clients dans des domaines aussi variés que l’assurance, l’affichage urbain ou encore les transports et les premières applications intégrant la technologie de Sigfox ont déjà vue le jour en France, en Espagne, en Grande-Bretagne et en Russie, où Sigfox s’est adossé à des opérateurs locaux pour connecter des lieux et ainsi favoriser l’offre de services mobiles.
A Moscou par exemple Sigfox (en partenariat avec l’opérateur réseau Micronet, et la société espagnole de capteurs Worldsensing) a participé à l’interconnexion de plus 11 000 capteurs dans la ville permettant de donner un maximum d’informations sur l’état du stationnement en temps réel via une application mobile.
sigfox-operateur-bas-debit-m2m

Comment fonctionne Sigfox ?

Le réseau bas-débit conçu par Sigfox est complémentaire du réseau GSM ou 4G proposé par les grands opérateurs télécoms. Ludovic Le Moan a en effet eu la bonne idée de développer le réseau Sigfox sur les basses plages de fréquences radios, qui ne font pas l’objet de licences d’attribution par l’ARCEP.
Cela permet à Sigfox de proposer une solution pour des objets connectés qui ont besoin de communiquer très souvent et de façon fiable, comme une alarme connectée ou un thermostat connecté, etc.
Pour tous ces appareils, la transmission du message doit être fiable, mais le capteur doit aussi bénéficier d’une longue autonomie de batterie, un des principaux atouts de la technologie de Sigfox.
Ludovic LeMoan explique : 

«Grâce à notre réseau, Sigfox peut être une vraie locomotive pour le développement des objets connectés, secteur dans lequel les Français ont une carte à jouer et un vrai savoir-faire!. [C’est aussi l’opportunité] de ne pas laisser toutes les données générées par l’Internet des objets aux mains de géants américains».

A propos de Sigfox :

Sigfox est une start-up toulousaine de 60 personnes fondée en 2009 dont le chiffre d’affaires devrait atteindre les 10 millions en 2014. Si son modèle d’operator system pour l’internet des objets s’avère pérenne, elle pourrait envisager son développement à l’international en s’introduisant au Nasdaq. La récente levée de fonds va servir à recruter des commerciaux qui opéreront à l’international pour évangéliser son « SNO ».

source : RudeBaguette.com

Partager
A propos de l'auteur