Le réseau Sigfox est bidirectionnel, et voici la preuve de sa voie retour !

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Pour démontrer l’aspect bidirectionnel du réseau de communication M2M de Sigfox, nous avons utilisé le goodie connecté Sens’it. Nous entendions beaucoup de doutes à propos de cette possibilité et il nous est apparu important de rétablir la vérité, de manière simple et honnète.

Sigfox annonce sur son site internet proposer une communication bidirectionnelle mais reste assez peu disposé à en parler lors d’interviews ou à en faire la démonstration publiquement. Pour la première fois, nous avons donc pu démontrer un tel fonctionnement à l’aide du Sens’it, le goodie connecté qui nous a été remis lors du Mobile World Congress, le mois dernier et qui dispose d’une connexion au réseau de la startup.

Note : Sigfox n’a pas été consulté dans le cadre de cet article.

Retour sur la technologie Sigfox

A l’image d’Orange ou de SFR, Sigfox est un réseau cellulaire qui permet aux objets connectés de communiquer sans-fil, entre eux ou avec un serveur. Grâce à des antennes de communication bas-débit, Sigfox reçoit les informations communiquées par les objets connectés sur des serveurs propriétaires et les transmet sur des serveurs tiers, permettant au client d’intégrer les données transmises dans ses applications logicielles. La technologie de Sigfox repose sur le fait que le signal utile (porté par la porteuse) n’occupe que très peu de bande passante : la technologie radio utilise ce qu’on appelle la bande ultra étroite (UNB = Ultra Narrow Band). Le signal fait quelques dizaine de hertz de larges versus aux quelques centaines de kHz voir des MHz dans le monde du GSM.

1051891_le-francais-sigfox-a-lassaut-de-lamerique-et-de-la-bourse-web-tete-0203846360141

Les caractéristiques du réseau Sigfox le rendent particulièrement adapté pour les objets connectés. En choisissant d’opérer sur une communication 868MHz (adapté au bas débit et à la communication M2M) et d’avoir un signal utile qui n’occupe que très peu de bande passante (UNB), Sigfox s’interdit de transférer des messages avec beaucoup d’information mais réduit la consommation d’énergie des appareils échangeant des données (de 50 à 100 microwatt par bit à comparer aux 5000 des réseaux téléphoniques). Sigfox trouve ainsi des applications industrielles dans l’Internet des Objets, un marché de niche en pleine explosion, les objets communicant étant énergétiquement autonome donc ayant besoin de faibles consommations d’énergie.

Autre caractéristique de la technologie Sigfox, elle permet une communication bidirectionnelle (depuis le cloud vers l’objet et depuis l’objet vers le cloud). Une telle communication cible les clients qui souhaite pousser un paramètre de configuration vers leurs objets (la décision de recevoir des données dépend alors du client et non plus uniquement de l’objet). Cette fonctionnalité est implémentée comme un “polling”, où l’objet reste maître et peut demander au système d’information s’il y a des données à télécharger. Ce fonctionnement permet d’éviter de rester connecté en permanence et réduit d’autant plus la consommation d’énergie qui serait dépensée en attendant une réception de données. Nous allons ici montrer le bon fonctionnement de cette communication bidirectionnelle.

sensit-axible-technologies-sigfox

Le goodie connecté Sens’it

Sens’it est un objet connecté rempli de capteurs (température, son, mouvement) et d’un bouton permettant, comme avec les Motion Cookies de Sen.se, de mesurer des grandeurs physiques et de créer un système d’alertes et de notifications. Il a été développé par la société Axible Technologies et a été dévoilé lors du Mobile World Congress 2015. Mais contrairement aux Motion Cookies qui communiquent via un Hub (la Mother), le Sens’it est connecté grâce au réseau Sigfox. Le goodie est donc associé à une application web/mobile permettant d’afficher les données envoyées le Sens’it et de configurer les différents canaux pour les notifications (Facebook, Twitter, email ou sms).

Le goodie peut par exemple, grâce à ses capteurs, surveiller la température de sa maison,  alerter d’une intrusion chez soi. Grâce à son actionneur (le bouton sur l’appareil), l’utilisateur peut mettre en place des “actions événements” sur les réseaux sociaux (par exemple, presser le bouton peut envoyer automatiquement un SMS à une personne ou poster un message sur Facebook).

Démonstration de la communication bidirectionnelle Sigfox

SensitSchema

Le mode classique de fonctionnement du Sens’it est unidirectionnel : depuis l’objet vers le réseau Sigfox. Cela permet au goodie connecté de mesurer une donnée (température, son, mouvement) puis de la communiquer au Cloud, ou bien de signaler une action utilisateur (appui sur le bouton) avant de transmettre cette information au Cloud.

app-sensit

Nous avons pu tester pour la première fois l’autre sens de communication du réseau Sigfox : depuis le cloud vers l’objet. Même sur le schéma de présentation du fonctionnement du Sens’it, ce deuxième sens de communication n’est pas représenté entre les antennes Sigfox et l’objet. Pourtant, nous l’avons fait fonctionner. Ce sens de communication est peu utilisé mais peut permettre un changement de configuration de l’objet communicant lorsque l’utilisateur modifie des paramètres de prises de mesures (sensibilité des capteurs, intervalles de prises de mesures). C’est exactement ce que nous avons fait : nous avons modifié les fréquences de mesures de données depuis la plateforme logicielle de Sens’it, qui en a communiqué l’information à l’objet. Démonstration en vidéo de la communication bidirectionnelle de Sigfox :

[youtube https://www.youtube.com/watch?v=NY47KQIgwQs]
Partager
A propos de l'auteur

4 commentaires

  1. Merci pour l’article,
    Et si le sensit envoyait toujours les données toutes les 10 minutes quelque soit la configuration ? Et qu’en fonction de la configuration, le service dans le cloud ne conserve que les données envoyées dans l’intervalle de temps sélectionné ?
    On ne connait pas l’implémentation du service derrière le sensit 😉

    • Thibaut Watrigant

      on

      C’est pas mal ça comme technique 🙂 Effectivement une telle opération serait possible !
      Par contre ça n’optimiserait pas la batterie du Sens’it de se baser sur l’intervalle de temps le plus court pour communiquer ses données. Du coup possible, mais peu probable 🙂

  2. Le gadget restant maître, une commande lancée par l’opérateur devra donc attendre le prochain appel du gadget pour être passée…intérêt ?
    Bon, en attendant, l’application n’a même pas reconnu l'”Activation code” de mon Sens’it.