[CES] Le bracelet Sezam séduit Xavier Niel et le CES de Las Vegas

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Le bracelet Sezam permet de dématérialiser vos billets de spectables et de payer vos consommations. Le français a su séduire Xavier Niel, Marc Simoncini et Jacques-Antoine Granjon dans le cadre du concours 101Projets qu’ils co-organisent. 

Fort de la confiance des entrepreneurs français les plus réputés, Sezam était au CES de Las Vegas au début du mois pour présenter son bracelet sans-contact, permettant de dématérialiser les paiement et les billets d’évènements.

Bracelet_Sezam_Event-bleu

Créé par Benoît Pascal et Clément Barbier en mars 2014 à Ambert (Puy-de-Dôme), Sezam Labs –que nous avions rencontrés à la Wearable Tech Conference 2014–  est parvenu à taper dans l’oeil de Xavier Niel (fondateur d’Iliad, la maison mère de Free), Marc Simoncini (fondateur de Meetic) et Jacques-Antoine Granjon (fondateur de vente-privée.com) dans le cadre du concours #101 projets.

Le bracelet connecté de Sezam Labs permet de dématérialiser les billets de concert et le porte-monnaie à l’occasion d’un évènement (concert, festival, manifestation sportive, etc.). Baptisé Sezam Event, ce concept permet d’optimiser la billetterie grand public pour tous types d’événements en servant à la fois de ticket d’entrée, de porte-monnaie et proposant aussi des fonctions de partage sur les réseaux sociaux.

sezam-bracelet-event-1

” Nous avons pensé Sezam Event avec un objectif simple, offrir aux spectateurs une expérience nouvelle afin qu’ils soient libres de leurs mouvements. Entrer, consommer, se déplacer… tout se fait avec le bracelet Sezam en seulement 5 secondes par exemple pour régler un achat, au lieu de 30 secondes en général, pour une transaction en liquide.”

Aux Etats-Unis, nul doute que la solution de Sezam trouvera des échos favorables puisque chaque année, environ 400 millions de spectateurs qui se rendent à une manifestation musicale ou sportive.

Via

Partager
A propos de l'auteur