Scanadu lève 35 M$ auprès d'investisseurs chinois pour ses scanners santé de poche

Pinterest LinkedIn Tumblr +

 La startup Scanadu, fabricante de scanners santé de poche, vient d’annoncer avoir levé 35 millions de dollars pour apporter la précision médicale dans un appareil accessible au plus grand nombre.

 La société Scanadu a annoncé avoir conclu un accord pour lever 35 millions de dollars supplémentaires auprès d’investisseurs chinois, dont Fosun International and Tencent Holdings Limited, China Broadband Capital et Iglobe Partners installés à Singapore.

Scanadu-Scout-1

L’histoire de Scanadu :

Les premiers investisseurs de Scanadu ont renouvelé leur confiance, parmi lesquels Relay Ventures, Redmile Group, Ame Cloud Ventures et Three Leaf Ventures. Au total, Scanadu a donc levé $49.7 million.

Scanadu est apparu dans nos radars en 2013 (lire ici), en participant et en remportant un X Prize Foundation à l’occasion d’une compétition organisée par Qualcomm. Plus tard, un record sur Indiegogo avait permis à la startup de récolter 1,6 millions d’euros de pré-commandes pour le scanner Scout, permettant de mesurer son pouls, sa pression sanguine et sa température en quelques secondes.

scanadu-scout-2

Précision médicale et applications vastes :

Scanadu a par la suite intégré le programme de R&D externe de la NASA (excusez du peu) en Californie, avant d’expédier les 8.000 premiers produits à ses clients et d’annoncer Scanaflo, un accessoire permettant d’analyser ses urines avec une précision médicale. Scanaflo permet de détecter les infections, mais aussi si vous êtes enceinte et même les maladies sexuellement transmissibles pour les transmettre à votre médecin via un smartphone.

scanadu-scanaflo-smartphone

En attente d’approbation par la FDA

Actuellement, Scanadu travaille avec la FDA américaine afin d’obtenir le fameux sésame de mise sur le marché qui lui permettrait d’appeler son produit un ‘appareil médical‘ afin qu’il soit prescrit aux malades dans le cadre de leur retour à la maison. En Chine, ce produit pourrait tout simplement révolutionner la prise en charge médicale dans le pays, vaste et inégalement équipé en hôpitaux. Les institutions chinoises misent beaucoup sur les objets connectés pour améliorer la santé de la population, comme la détection des signes d’infarctus grâce à des t-shirts connectés.

Via

Partager
A propos de l'auteur