Internet des objets : SAP investira €2 milliards en 5 ans !

Pinterest LinkedIn Tumblr +

L’éditeur de logiciels SAP accélère ses investissements dans l’Internet des objets. Le groupe allemand va allouer 2 milliards de dollars sur 5 ans en acquisitions et soutien à l’écosystème des start-up IoT.
L’éditeur allemand de logiciels a annoncé qu’il allait investir la somme de 2 milliards de dollars en 5 ans pour développer autour de ses solutions d’entreprise un écosystème de technologies et d’outils au service de ses clients.
internet-des-objets-industriel

SAP à l’assaut de l’IoT

Le groupe avait déjà repositionné sa plateforme cloud Hana Cloud Platform, une base de données In-Memory sous forme en l’adaptant aux applications de l’internet des objets afin d’exploiter directement les larges volumes de données collectées par les capteurs IoT.

La plateforme Hana Cloud Platform for IoT est notamment la réponse de SAP à l’offre Bluemix d’IBM ou aux outils d’Amazon Web Services.

SAP estime le marché de l’internet des objets à environ 250 milliards de dollars dans le monde en 2020. Bill McDermott, PDG du groupe allemand, a expliqué :

“Avec déjà des milliards de dispositifs connectés, nous avons maintenant la possibilité de remodeler la société, l’économie et l’environnement (…)
Nous savions que notre plate-forme de données SAP Hana libérerait l’internet des objets. Aujourd’hui, nous faisons un autre effort audacieux pour aider nos clients à saisir les avantages de l’entreprise connectée en temps réel.”

imprimante-3d-impression-fablab

Les SAP IoT Labs dans le monde

Une part de l’investissement annoncé par SAP cette semaine sera dévolu à la création de laboratoires de co-développement dans le monde. Baptisés SAP IoT Labs , ces lieux de développement collaboratif accueilleront les clients du groupe, mais aussi des partenaires technologiques et les startups qui gravitent dans l’écosystème IoT.
Installés notamment à Shanghai, Johannesburg, Berlin, Munich à Palo Alto ou Sao Leopoldo au Brésil, ces IoT Labs devront accélérer le développement et la mise en oeuvre de preuves de concept tout en focalisant leurs expertises respectives sur des problématiques locales, parmi lesquelles on trouve la smart city, l’industrie 4.0,  ou l’agriculture numérique.
abb-yumi-innorobo-robot-industriel-4
Note : des experts et du matériel seront mis à disposition dans chacun de ces centres de R&D dédiés aux objets connectés.
En parallèle, SAP annonce que des acquisitions ciblées auront lieu pour renforcer l’expertise interne sur des sujets clés de développement. SAP vient ainsi déjà de racheter 2 sociétés spécialisées dans l’internet des objets : PLAT.ONE en Italie et Fedem Technology en Norvège.

Via

Partager
A propos de l'auteur