SAMI et Simband : Samsung passe à l'offensive dans la santé connectée

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Samsung lance Simband, un bracelet connecté pour surveiller son état de santé et SAMI, une plateforme en ligne dédié à la mesure de son état physiologique et au partage des données de santé.
Samsung est un des pionniers des objets connectés destinés au grand public, on pense notamment à sa montre Galaxy Gear ou plus récemment à la Gear Fit, un produit hybride entre bracelet connecté et montre. A l’instar d’Apple et son application HealthBook, Samsung souhaite désormais se spécialiser dans la santé connectée en dévoilant une plateforme en ligne dédiée à la collecte des mesures de santé, baptisée SAMI.
smasung-simband-1
Samsung a présenté sa plateforme de santé lors d’une démonstration à San Francisco hier soir et Samsung en a profité pour lever le voile sur Simband, un système permettant à l’utilisateur de suivre ses constantes vitales en temps réel, mesurer ses statistiques et surveiller sa santé sans jamais avoir à enlever le bracelet connecté grâce à une petite batterie à fixer sur la sangle pour le recharger en même temps qu’il est porté.

Samsung Simband :

A l’heure actuelle, Simband n’est pas encore un produit pour le grand-public, mais plutôt un concept, un projet visant à créerd’objets connectés et d’applications mobiles pour la santé. Elle permettra d’aider les gens à suivre et analyser les données issues de leur mode de vie, de leur pratique sportive et de l’évolution de leur condition physique.
Samsung a d’ores-et-déjà annoncé qu’il proposerait des API ouvertes pour le logiciel SAMI et son pendant connecté “Simband“, qui promets d’être particulièrement modulable, à l’instar du Projet Ara de Google. Le Simband devrait ainsi être capable d’accueillir diverses extensions au choix de l’utilisateur afin de mesurer différents types de données avec le bracelet Simband.
smasung-simband-2
Le prototype actuel du Simband permet de suivre le rythme cardiaque de son porteur, mesurer son flux sanguin, la température cutanée, son niveau d’hydratation, son niveau d’oxygène ou encore son taux de glucose, etc. La vraie particularité du Simband de Samsung réside dans son système de rechargement de la batterie intégrée :  un dispositif intégré permet de partager l’énergie emmagasinée par le mouvement de l’utilisateur et ainsi de recharger l’appareil sans le retirer de son poignet. Coté technique, le Simband est équipé d’un processeur ARM double-coeurs Cortex-A7 et dispose d’une connectivité WiFi et Bluetooth 4.0 Low Energy pour interagir avec d’autres appareils, comme un smartphone par exemple.

SAMI, le Big Data santé de Samsung :

Comme pour Google, Samsung s’intéresse de près au Big Data et à la possibilité d’analyser les milliards d’informations collectées par les utilisateurs d’objets connectés, dont l’utilisation commerciale pourrait faire de la e-santé un domaine phare de l’internet des objets dans les années à venir.
samsung-health-sami_source-ubergizmo-com
 
En effet, ces données pourraient rapidement devenir indispensables pour permettre aux patients d’interagir avec leurs médecins.
Grâce à la plateforme SAMI de Samsung, le Coréen explique : 

“les développeurs peuvent accéder aux données et en tirer parti pour créer des applications entièrement nouvelles. SAMI sera la première plateforme dans son genre réellement sécurisée, ouverte, diversifiée. Les données seront disponibles pour les partenaires qui veulent créer des applications et services approuvés”.

Les accès à SAMI se feront à partir des API afin de garder le contrôle sur la propriété des données collectées. Grâce à SAMI, il sera possible de visualiser les données des utilisateurs selon leur situation géographique, leur activité physique, la date du calendrier, ou encore l’environnement dans lequel ils évoluent. Samsung a également développé des méthodes de calculs permettant de réaliser les croisements statistiques fournissant de véritables analyses médicales permettant de suggérer des traitements adaptés à chaque individu en fonction de ses propres paramètres biologiques et médicaux.
source : theverge.com

Partager
A propos de l'auteur