Samsung rachète Magna Steyr pour muscler ses batteries pour voitures électriques

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Samsung rachète Magna Steyr, un fabricant autrichien de batteries électriques pour l’automobile afin de se renforcer face à Panasonic, mais aussi pour embêter Apple dans le cadre de son projet Titan.

La guerre entre Samsung et Apple ne se déroule pas seulement sur le terrain des smartphones. Certes, le Galaxy S6 de Samsung viendra prochainement titiller les ventes records de l’iPhone 6 d’Apple, mais le coréen n’entend plus laisser aucun pré-carré à son meilleur ennemi. Ainsi, Samsung –déjà un des plus importants fournisseurs de batteries pour les constructeurs automobiles– vient d’annoncer le rachat de Magna Steyr, la division ‘batteries électrique‘ de Magna International, pressenti comme l’un des partenaires du projet Titan, la voiture connectée d’Apple. Dans un autre registre, Samsung a annoncé dernièrement le rachat de Loop Pay, un concurrent direct du système de paiement sans-contact d’Apple… comme par hasard 🙂

battery-car-energy-density-samsung-sdi-magna-steyr

Samsung rachète un partenaire potentiel d’Apple

Si l’on considère le temps incompressible nécessaire à ce genre d’acquisitions technologiques, il est difficile de voire une coincidence dans l’annonce de Samsung du rachat de Magna Steyr, sinon une volonté de mettre des batons dans les roues de l’Apple Car. Cet apport viserait aussi à muscler l’offre de Samsung SDI, qui fournit déjà BMW pour les batteries de ses modèles i3 et i8, ainsi qu’une partie des batteries pour Tesla.

Samsung rachète en effet la branche de conception et fabrication de batteries électriques automobiles du fabricant autrichien Magna Steyr, qui était pressenti jusqu’à lors pour faire partie des partenaires d’Apple pour la réalisation de son Apple Car (baptisé projet Titan en interne). Cependant, c’est Samsung SDI et non Samsung Electronics qui a réalisé la transaction, et les stratégies semblent bien plus industrielles qu’autres chose selon les analystes.

Le mouvement de Samsung SDI n’aurait donc pas directement pour objectif de venir concurrencer ou empêcher l’hypothétique Apple Car, mais viserait à renforcer la position de Samsung SDI dans un marché qui continue de croître de manière rapide. Il devrait se vendre en 2015 environ 3 fois plus de véhicules électriques que l’an passé.

samsung-sdi-buys-magna-steyr

Avec cette acquisition Samsung va aussi améliorer sa capacité de production et son ingénierie, afin de concurrencer Panasonic pour la fourniture de batteries à Tesla, en attendant la construction de la Gigafactory au Nevada.

La réponse d’Apple : recruter chez Samsung !

La coïncidence est de moins en moins plausible si l’on en croit le Korea Times, qui indique que la firme à la Pomme tente de séduire les ingénieurs de Samsung Electronics (notamment ceux spécialisés dans les composants électroniques) et ceux de la filiale SDI qui fabriquent des batteries électriques pour plusieurs constructeurs automobiles.

Pour Apple, les salariés de Samsung présenteraient l’avantage d’être rapidement opérationnel et très rigoureux. La pomme tente de les attirer avec la promesse de disposer de plus de latitude dans la gestion des gros projets à venir. L’article du Korea Times ne précise cependant pas si cet appétit du groupe californien pour les cadres de Samsung sort de l’ordinaire. En effet, les récupérations de salariés venant de la concurrence ne sont pas rares entre grands groupes. On sait par exemple que Tesla et Apple se battent énormément sur ce terrain 😉

Via

Partager
A propos de l'auteur