Avec la plateforme ARTIK, Samsung veut s'imposer dans l'internet des objets

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Avec l’engouement suscité par l’internet des objets au cours des 18 derniers mois, on ne pouvait rien espérer d’autre de la part de Samsung qu’une vraie réponse technologique aux attentes de la communautés de développeurs et de fabricants d’objets connectés dans le monde. Avec la plateforme Artik, Samsung leur donne les outils nécessaires pour développer leurs projets au sein de son écosystème.

Avec des normes et des standards largement imprécis et laissés à l’appréciation des plus grands fabricants mondiaux, il y a encore de nombreux trous dans la raquette de l’internet des objets. Avec la plateforme Artik présentée au salon IoT World de San-Francisco, Samsung espère combler l’un d’eux ou plus. Artik propose une plateforme de développement d’objets connectés.

logo-artik-samsung

Pour lancer le programme, Samsung proposera 3 modules pour l’internet des objets à base d’Arduino : Artik 1 (12mm, bluetooth, 9 capteurs), Artik 5 (dual-core, 1 GHz) et Artik 10 (octa-core, 2Gb de RAM, 16 Go de stockage). L’Artik 10 intègre également la connectivité WiFi et Zigbee (qu’on connait dans les ampoules connectés Hue de Philips par Exemple), ce qui en fait un composant idéal pour lancer un projet d’objet connecté destiné au Smart Home par exemple.

samsung-artik-arduino

Tous les composants Artik intègrent aussi la dimension de sécurité en intégrant un composant spécialement destiné à mieux sécuriser les communication et gérer le cryptage des données échangées. Samsung propose aussi une plateforme de développement de logiciels adossée au projet afin de mettre au point rapidement les applications nécessaires aux produits créés. La plateforme Artik est ouverte, cependant Samsung y pousse intensivement à l’usage de son propre service Cloud. C’est de bonne guerre.

La plateforme Artik met à disposition du plus grand nombre l’expérience inégalée de Samsung en matière de fabrication et de conception d’électronique en large volumes. Artik permettra aux développeurs d’objets connectés d’être rapidement sur les rails du succès avec une solution robuste techniquement et viable économiquement donc scalable dans le temps.” a déclaré Young Sohn, directeur de la Stratégie de Samsung Electronics.

shop-smartthings-

Samsung est très impliqué dans le développement de l’internet des objets et compte bien rivaliser avec Google ou Apple dans le domaine. En 2014, Samsung avait racheté SmartThings pour 200 millions afin de répondre à l’acquisition de Nest par Google. Samsung essaye aussi d’imposer l’usage de ses composants, l’intégration des nombreux produits à ses gammes existantes mais fait face à une compétition féroce de la part d’acteurs comme Qualcomm par exemple, qui a bien pris la vague du mobile.

Via

Partager
A propos de l'auteur