[Connected Conference] Ce que sera votre salle de bain connectée en 2016

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Lors de la Connected Conference, Aruco participe à l’organisation de la maison connectée (sponsorisée par le groupe Seb), mettant en scène ce que sera la maison de 2016. Panorama de la salle de bain connectée.

La santé connectée dans la salle de bain

Le fabricant français d’objets connectés Withings s’affiche dans la salle de bain connectée en proposant son tensiomètre connecté en connectivité Bluetooth 4.0 : plus besoin de brancher quoi que ce soit, dorénavant, tout se passe sans fil. On retrouve 3 éléments mesurés : la systole (la contraction cardiaque), la diastole (décontraction cardiaque) et le rythme cardiaque. Pour simplifier, il s’agit de la tension et du pouls. Ces informations sont visibles depuis l’application mobile Health Mate disponible sous iOS et Android.

new (3)

Nous trouvons également dans la salle de bain le biberon connecté Baby Gigl, pour aider les jeunes parents à bien nourrir leurs bébés. Ce dernier permet d’indiquer à la personne nourrissant le bébé comment tenir le biberon de manière optimale tout le long de la prise alimentaire, afin que le bébé ne boive pas d’air, responsable de coliques douloureuses pour le nourrisson. Equipé d’un inclinomètre, le porte-biberon connecté de Slow Control alerte son utilisateur par un signal sonore et lumineux si une mauvaise inclinaison est adoptée.  Le constructeur a intégré une connectivité Bluetooth 4.0 à l’appareil afin de pouvoir obtenir d’autres informations depuis l’application mobile. Au programme, on retrouve le nombre de biberons que l’on a donné à son enfant dans la journée, la fréquence de chacun d’entre eux, l’heure de la prise, la quantité ingurgitée, la vitesse à laquelle le bébé l’a dégusté et en combien de temps.
new (5)

Le quantified Self dans la salle de bain

Nous trouvons également dans la salle de bain connecté le Smart Body Analyzer : une balance connectée du français Withings qui enregistre et analyse les différentes mesures de l’utilisateur. D’apparence, c’est une balance classique à affichage digital. Sa particularité vient de sa connectivité Wifi lui permettant le stockage des différentes mesures directement dans le cloud de Withings. Au point de vue des informations analysées, la Smart Body Analyzer mesure : le poids, la masse grasse (exprimée en pourcentage), le rythme cardiaque ainsi que la qualité de l’air de la pièce. Toutes ces données sont directement visibles depuis l’écran rétroéclairé de la balance mais également depuis l’application mobile Withings disponible sous iOS et Android ainsi que depuis plus d’une centaine d’applications mobiles compatibles. Pour garantir une compatibilité avec le plus grand nombre d’appareils, Withings propose également une interface web centralisant les informations.

salle-de-bain (1)

Nous croisons également dans la salle de bain connectée de 2016 une brosse à dents connectée Kolibree. Kolibree, développée par une start-up française du même nom, a pour objectif de permettre à ses utilisateurs de suivre la qualité de leur brossage de dents et de rendre cette activité ludique pour les enfants. La start-up française compte rendre cette “corvée” amusante par un système de score quantified-self à la manière des bracelets connectés et ainsi nous motiver à adopter un brossage rigoureux. Ainsi la brosse à dents va collecter toute une ribambelle d’informations comme la quantité de tartre retirée, le temps de brossage écoulé, la régularité des brossages, quelles dents ont été brossées et si des zones ont été oubliées. Ces informations seront envoyées à une application smartphone qui se charge d’analyser ces données pour produire un score, suivre les progrès réalisés sur le long terme par chacun des utilisateurs.

new (4)

La douche connectée

Plus loin, nous apercevons le pommeau de douche Hydrao. L’appareil renferme une micro-centrale hydroélectrique qui, grâce à la puissance de l’eau, alimente des LEDs pour éclairer le pommeau de douche : Hydrao ne consomme pas d’électricité et n’a pas besoin de piles. Le concept derrière Hydrao est simple : l’éclairage change de couleur dès que les seuils (moins de 10 litres, entre 10 et 50 litres, plus de 50 litres) sont franchis. Au bout de 50 litres, l’Hydrao se met à clignoter en rouge pour vous indiquer que vous consommez trop d’eau. Hydrao est connecté en Bluetooth et les données sont transmises à une application qui permet de voir via un graphique l’évolution de notre consommation d’eau et les économies que nous faisons.

salle-de-bain (3)

Partager
A propos de l'auteur