Salesforce va lancer des applications pour les objets connectés

Pinterest LinkedIn Tumblr +

A quelques semaines de la conférence Dreamforce 2014 à San Francisco, Salesforce.com oriente sa stratégie vers les applications dédiées aux vêtements et accessoires connectés. Après le lancement de son SDK pour concevoir des application dédiées, Salesforce semble avoir su convaincre le petit monde de l’internet des objets avec quelques partenariats de renom. Salesforce Wear a ainsi été lancé avec Google, Philips, Samsung, Fitbit, Epson, Jawbone, Meta, Oculus VR et Vuzix… du beau monde…
salesforce_wear-2
Salesforce, habitué du BtoB, entend exploiter le large potentiel qu’il voit dans les vêtements et accessoires connectés pour les entreprises selon Daniel Debow, senior Vice-Président des technologies émergentes.  Ainsi, plusieurs éditeurs développent actuellement des applications professionnelles utilisant les objets connectés des fabricants cités ci-dessus. Par exemple, APX-Labs a développé une application Google Glass pour les techniciens leur permettant de créer des tickets d’incident à partir de la commande vocale des lunettes connectée. Elles permettent aussi d’accéder à l’historique de réparation d’une machine, etc.

Les applications de Salesforce Wear :

La société ClickSoftware permet quant à elle aux travailleurs de suivre et gérer les livraisons sur des montres connectées à leur poignet.Enfin, Proximity Insights a développé une application pour les industriels du secteur hospitalier pour alerter les équipes de la présence d’un patient VIP au sein de leur établissement de soins.
Salesforce devrait annoncer prochainement quelques améliorations notables de sa plateforme dédiée aux objets connectés, même si aucune application native n’a pour le moment été développée en interne. Les premières applications tierces utilisant les objets connectés et conçue à partir de Salesforce Wear devraient sortir avant l’automne 2014, Salesforce prévoit également de consacrer une large part de sa conférence à venir aux accessoires et aux vêtements connectés. L’attitude de Salesforce à ce sujet et claire et assumée, apprendre avec ceux qui savent : « La première chose que nous faisons est d’apprendre d’abord de nos partenaires. Nous surveillons de près ce qu’ils font, co-construisons avec eux et les supportons », selon Daniel Debow.

salesforce_google-glass
Fonctionnement de Salesforce Wear :

Selon Daniel Debow : « il y a plusieurs facteurs de forme, plusieurs écrans et différents processus d’exécution. Certains terminaux requièrent une connexion avec un smartphone, d’autres pas. Avec Wear, c’est comme si nous nous occupions de la plomberie et laissions aux développeurs le soin de construire, de designer et de déployer des applications métiers sécurisées pour connecter les wearables devices à la platefrome Salesforce. »
Salesforce semble avoir flairé le potentiel gigantesque des objets connectés dans le secteur B2B. Après avoir adopté une approche centrée sur les tablettes et smartphones, Salesforce a sans aucun doute changé son fusil d’épaule. En début d’année, le cabinet d’analyses Gartner prédisait que les objets et accessoires connectés représenteraient 50% de l’ensemble des interactions des apps mobiles d’ici à 2017.

source : lemondeinformatique.fr

Partager
A propos de l'auteur