Le Royaume-Uni publie un 'guide de bonne conduite' pour les voitures autonomes…

Pinterest LinkedIn Tumblr +

C’est le problème que rencontre la plupart des compagnies en passe de mettre sur le marché des véhicules autonomes de classe 3 et 4 : le code de la route de la plupart des pays n’a pas prévu l’hypothèse des voitures sans chauffeurs. Pour y remédier, le Royaume-Uni publie un guide concernant les voitures autonomes.

Comme le code de la route n’a pas prévu le cas des véhicules sans chauffeur, le ministère des transports du Royaume-Uni a décidé de prendre les devants : il publie ici un document chargé de codifier l’usage de ces nouveaux moyens de transport dans lesquels l’intervention humaine est reléguée à des activités de contrôle de la bonne opération des systèmes électroniques.

smartcar-voiture-connectee-autonome-conducteur-chauffeur-economie

Très en pointe dans le domaine de la Smart City où il investit des millions, le gouvernement britannique l’est aussi dans l’innovation qui concerne le secteur automobile. Des travaux débutés en Juin 2014 ont ainsi abouti cette semaine à la publication d’un code de bonnes pratiques pour l’expérimentation de véhicules autonomes sur routes ouvertes. Ces expérimentations sont autorisées dans le royaume, comme en France d’ailleurs, mais largement encadrées pour ne pas compromettre la sécurité des sujets de sa majesté la Reine.

Le document de 14 pages complète un précédent texte, proposé par les fabricants de véhicules intelligents, et fournit les règles de base à respecter pour tester ces voitures sans conducteurs dans les rues. Il devra apporter une interprétation ‘moderne’ des règles du code de la route anglais, qui restent en vigueur malgré tout dans ces cas particuliers.

guide-voiture-autonome-uk

Pour la plupart d’entre elles, ces règles découlent évidemment du bon sens mais certaines sont plus politiques. Comme le fait Google avec sa Google Car, le Royaume-Uni impose ainsi que durant toute la phase de test, une personne soit malgré tout physiquement présente dans chaque prototype pour écarter le risque de perdre le contrôle d’un de ces engins dans les rues.

Parallèlement, 01net relève que le Ministère des Transports a confirmé la mise à disposition de plus de 28 millions d’euros pour financer des projets permettant d’améliorer la sécurité et la fiabilité des voitures autonomes ainsi que des recherches sur la façon dont elles pourraient être utilisées pour aider des personnes âgées.

Via

 

Partager
A propos de l'auteur