Royaume-Uni : Une voie de recharge pour sa voiture électrique sur les autoroutes

Pinterest LinkedIn Tumblr +

L’organisation Highways England, responsable des autoroutes du Royaume-Uni, veut lancer ses premiers tests de routes pouvant recharger des véhicules électriques et hybrides, et ce d’ici la fin de l’année.

Bien que les voitures électriques possèdent de nombreux avantages, un seul majeur persiste encore aujourd’hui: l’autonomie. Meme si Elon Musk et ses équipes ont réussi à insuffler à la Tesla S jusqu’à 500 km d’autonomie, ce n’est pas encore chose courante pour ses véhicules intelligents.

highway-england-project

C’est pourquoi, Highways England, le service publique des autoroutes au Royaume-Uni a le projet fou de mettre en place des voies rapides, capables de recharger des véhicules électriques. Plus qu’une simple idée, l’organisation prévoit des tests d’ici la fin de l’année.

Un projet colossal

Ces premiers tests sont dans la suite d’un programme de faisabilité du projet, à savoir aussi de vérifier la technologie de recharge sans fil sur des véhicules en mouvement. Du côté de la route, cela nécessite qu’elle émette un champs électromagnétique qui puisse être capté par les véhicules. Ces installations devront se faire sous la chaussée, accompagné par différents convertisseurs et transformateurs pour alimenter le tout, et ce à intervalle régulier.

highway-england

Le ministre des transports Andrew Jones à déclaré pour cette occasion :

“Le gouvernement a investit près de 700 millions € pour les 5 prochaines années pour que la Grande Bretagne reste au premier plan de cette technologie, ce qui va créer des emplois et stimuler la croissance dans ce secteur. Nous continuons à explorer toutes les options de façon à améliorer les voyages et de rendre accessible les véhicules à faibles émissions de CO2 aux familles et entreprises.”

Dans la pratique, des véhicules équipés de différentes technologie de recharge sans-fil testeront le dispositif mis en place sous la route, de façon à reproduire des conditions réelles. Ces tests seront étalés sur les 18 prochains mois et finiront par des tests sur routes ouvertes en fonction des résultats.

Pour finir, même si ce plus en plus on parle de voiture connectée ainsi que de ville intelligente, cela nécessite des investissements du côté urbain, et il semblerait que le Royaume-Uni l’ait bien compris : le pays veut en plus de ça créer un point de recharge tous les 30km sur autoroute.

Via

Partager
A propos de l'auteur