Entrez dans la peau de Roger Federer sur le court grâce aux Google Glass

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Voir à travers les yeux de Roger Federer, c’est maintenant possible grâce aux lunettes connectées Google Glass.

Difficile de s’imaginer ce que ressent un athlète sur le terrain durant un match ou une compétition. Certes, les caméras d’aujourd’hui permettent d’amener le spectateur au plus proche de l’action grâce à des caméras au bord du terrain voire embarquées (comme dans la Formule 1) mais force est de constater qu’il est difficile de voir ce que voit un athlète. Les objets connectés sont donc une excellente solution pour transformer l’expérience de l’utilisateur avec une vue à la première personne.

Et Google le prouve avec probablement le plus grand tennisman de tous les temps : Roger Federer qui a accepté de entrainement avec les lunettes connectées Google Glass au cours d’un petit match contre Stefan Edberg. Qu’est-ce que cela change ? Quel est le but ? Faisons le point.

Découvrez la vidéo de Roger Federer avec les Google Glass :

Les Google Glass au service du sport

Quel intérêt de faire porter des Google Glass à un joueur de tennis ? Tout simplement pour donner un nouveau point de vue au spectateur. En effet, au lieu de se cantonner au bord du terrain, il est plus intéressant de se retrouver dans la peau de l’acteur principal.

Outre une nouvelle vision du terrain, il est également possible de ressentir les sensations du joueur comme la vitesse de la balle, les déplacements ainsi que la stratégie du joueur en suivant son œil (regarde-t-il à gauche ? regarde à droite ?). Mais les Google Glass ne sont-elles intéressantes que pour le spectateur ? La réponse est non ! Le fait de permettre à un coach de voir ce que voit son joueur lui permet d’adapter les entraînements et de corriger les moindres défauts comme le placement de la raquette par exemple.

A noter que l’insertion des Google Glass dans le monde du tennis n’est pas une nouveauté. En effet, la joueuse Bethanie Mattek-Sands avait déjà réalisé l’expérience lors des entraînements du tournoi 2013 de Wimbledon.

Découvrez la vidéo de Bethanie Mattek-Sands avec les Google Glass :

Vers une généralisation des Google Glass dans le sport ?

Federer qui porte des Google Glass permet à Google de se faire un énorme coup de pub. Cependant, cela n’annonce pas une arrivée massive de ce dispositif dans le monde du sport.

Plusieurs raisons à cela : premièrement, le Google Glass encombrent la vision et peuvent s’avérer dangereuse. Difficile de jouer tout en ayant un écran devant les yeux. Deuxièmement, de nombreux utilisateurs se plaignent de maux de tête lors de trop grandes utilisations des lunettes. De plus, il arrive que celles-ci chauffent dans le temps. Tout cela reste logique car les Google Glass ont été conçues pour une utilisation ponctuelle et non prolongée.

Troisièmement, les Google Glass se retrouvent constamment en mouvement. Imaginez-vous devant la télé en train de suivre Roger courir aux 4 coins du terrain. Il y a fort à parier que beaucoup de téléspectateurs auront vite mal au cœur à cause des changements de directions, des accélérations et des cadrages pas forcément optimisés.

roger action

Et enfin pour finir, le dispositif est interdit sur les terrains officiels. On imagine des raisons de sécurité ou plus simplement pour éviter de déconcentrer le joueur (ou de tricher grâce à des applications spécifiques).

Bref, les Google Glass s’annoncent comme une nouvelle révolution mais leur démocratisation n’est pas pour tout de suite. Notons tout de même que les objets connectés s’invitent toujours plus dans le quotidien des sportifs à l’image de la raquette connectée Babolat Play pour le tennis. Pour jouer mieux, jouons connectés ? Pour le tennis, il existe déjà plusieurs objets connectés, notamment des capteurs pour mesurer ses coups de raquette : Babolat Play, Shots Stats Tennis ou le un tracker Tennis Sony.

Partager
A propos de l'auteur