Revolv : contrôlez votre maison depuis un smartphone iOS

Pinterest LinkedIn Tumblr +

La synchronisation des appareils de la maison est un vieux rêve. De nombreux objets connectés existent déjà sur le marché pour automatiser l’habitat comme LifX, Lockitron ou encore Netatmo ou MyFox. Ici, Revolv se distingue parce qu’il permet de relier tous vos objets connectés existants et au sein votre maison entière. Revolv fonctionne à l’unisson avec les systèmes automatisés que vous possédez déjà.

Pourquoi Revolv ?

Revolv est une jeune pousse issue de l’accélérateur de startups TechStars basé dans le Colorado. Revolv a récemment annoncé la pré-vente de son boitier qui s’annonce innovant et simple. Revolv promet en effet de connecté tous vos systèmes de divertissement, éclairage sans fil, serrures automatiques, thermostat accessibles et de les rendre tous contrôlables au sein d’une interface de commande sous iPhone ou iPad.

 Combien coûte Revolv ?

Revolv coûtera $299. Pour ce prix vous obtenez un point d’accès WiFi et l’accès à l’interface cloud de Revolv. Il n’est pas nécessaire de brancher Revolv à Internet, seulement de le brancher sur une prise de courant. Le boitier créé par Revolv se connectera automatiquement à votre réseau Wi-Fi et découvrira progressivement tous les gadgets sans-fil présents chez vous. Vous pouvez aussi ajouter manuellement des appareils supplémentaires. Vous pourrez ensuite brancher les appareils ou les mettre hors-tension depuis l’application de votre appareil mobile. Pour le moment, Revolv est uniquement disponible pour les appareils Apple, mais la compatibilité Android est déjà évoquée pour couvrir l’intégralité du marché.

Que faire avec Revolv ?

Revolv vous permet de faire communiquer et cohabiter des appareils conçus par des constructeurs différents. Enfin, c’est la promesse faite. Vous pourrez automatiser certaines tâches quotidiennes grâce à Revolv, comme allumer les appareils à heures fixes par exemple. Revolv sait aussi interpréter les moments où vous êtes à l’approche de votre domicile, vous pouvez donc programmer de la musique à jouer pour votre arrivée (complètement inutile, on est d’accord) ou mieux : régler le four à préchauffer afin de gagner quelques minutes sur la préparation du diner.

Faire collaborer des appareils de marques différentes ?

Revolv vous promet de pouvoir mélanger les dispositifs et les marques,comme par exemple une barre de son PlayBar sans-fil de Sonos ou une prise de courant connectée WeMo de Belkin. Les deux appareils seront alors en mesure de ‘discuter’ sans fil via le boitier Revolv. Les serrures électroniques Yale et Kwikset seront également compatibles avec Revolv, ainsi que les thermostats Honeywell et Trane, ou encore les capteurs et actionneurs Insteon. La partie matérielle étant déjà très complète. Une future mise à jour logicielle promet déjà d’ajouter la compatibilité avec les protocoles Z-Wave et ZigBee, bien connue de nos systèmes domotiques européens.
revolv-2
Mike Soucie, co-fondateur de Revolv, explique que l’idée provient de la volonté des gens d’avoir plus de contrôle sur leurs habitations et sur les produits qui les meublent. Soucie présente Revolv comme un appareil capable de simplifier les interactions et d’apporter la puissance du Web au sein même de la vie quotidienne, un terme parfois décrit comme “l’internet des objets».
Revolv ne sera disponible pour l’instant qu’aux Etats-Unis, avant sans doute une distribution en Europe d’ici le printemps 2014. Et vous, qu’en pensez-vous?

source
 

Partager
A propos de l'auteur