ResearchKit : Apple a généré 11.000 adhésions à la recherche médicale en 24h

Pinterest LinkedIn Tumblr +

En se faisant l’allié de la recherche médicale, Apple est presque parvenu à faire passer la pilule de sa nouvelle montre connectée. Sa première smartwatch est chère et son autonomie décevante. Mais c’est la première fois qu’Apple associe un projet open-source à un lancement produit. Avec ResearchKit, Apple tente de faire collaborer ses utilisateurs à la recherche médicale en fournissant aux chercheurs (et uniquement à eux) les données issues de l’activité physique des possesseurs d’une Apple Watch.

sante-connectee-medecin-ipad

En effet, ResearchKit est une plateforme open-source dédiée à la création d’applications liées à la santé et émane d’une véritable coopération entre Apple et des centres de recherche américains dans le domaine de la médecineEn quelques heures seulement après avoir annoncé son projet, Apple aurait ainsi permis au programme de l’Université de Stanford d’engranger 11.000 nouvelles adhésions à son programme de recherche contre les maladies cardiaques.

iphone-6-researchkit

Lors de la Keynote de présentation, Tim Cook a expliqué :

“C’est assez incroyable. Dans les premières 24 heures de vie du ResearchKit, 11.000 participants ont rejoint le programme pour la lutte contre les maladies cardio-vasculaires de l’Université de Stanford, ce qui représente les souscriptions de toute une année pour 50 centres médicaux classiques !”

L’objectif commun d’Apple et des chercheurs en médecine consiste à collecter les données récoltées par les applications de santé installées sur l’Apple Watch et développées via ResearchKit en parallèles de celles mesurées par les capteurs de l’iPhone. L’ensemble de ces données pourrait ainsi permettre aux centre de recherche médicale de réaliser de nombreuses études à large échelle concernant certaines maladies encore trop mal connues comme le cancer du sein, les maladies cardio-vasculaires, le développement du diabète, de asthme ou de la maladie de Parkinson.

L'Apple Watch

Coté confidentialité, Apple a réaffirmé que les utilisateurs de ces applications pourront évidemment décider de participer ou non à ces études au cas par cas et sélectionner la façon dont leurs données seront exploitées à des fins purement médicales.

Merci Apple.

Via

Partager
A propos de l'auteur