Le droit international va autoriser les voitures autonomes

Pinterest LinkedIn Tumblr +

La Commission Européenne annonce une révision de la Convention de Vienne établissant les règles de circulation routière pour favoriser les voitures autonomes et le développement de transports intelligents.
Grande victoire pour les véhicules autonomes cette semaine.
Les transports intelligents ont passé la meilleure semaine depuis longtemps : une avancée réglementaire majeure pourrait bientôt rapprocher significativement les véhicules autonomes de nos routes.
Hier, la Commission Economique des Nations Unies pour l’Europe (UNECE) a annoncé une révision de la Convention de Vienne qui régule la circulation routière depuis 1968 pour permettre d’adapter le cadre de la réglementation internationale au développement des voitures sans-chauffeurs.
vedecom-route-voiture-autonome

Quelles avançées ?

Les ingénieurs, les chercheurs et les avocats peuvent se réjouir de la nouvelle : désormais, « les systèmes de conduite automatisée seront explicitement autorisés sur les routes, à condition qu’ils soient conformes aux règlements des Nations Unies sur les véhicules ou qu’ils puissent être contrôlés voir désactivés par le conducteur », a indiqué la Commission Economique des Nations Unies pour l’Europe (UNECE) ce mercredi 23 mars 2016.
Plus tard, la réglementation devrait lister plus précisément les véhicules et systèmes de conduite autonome autorisés :

« Ceci comprend notamment les systèmes qui, dans certaines circonstances, pourront prendre la main sur le véhicule, sous le contrôle permanent du conducteur, comme les systèmes veillant au maintien de la trajectoire (pour empêcher un changement de voie accidentel), les fonctions d’assistance au stationnement ainsi que la fonction autopilote sur autoroute (le véhicule se déplaçant de manière automatisée à haute vitesse sur autoroute). »

google-car-autonomous-vehicle-1Parmi les contraintes qui pèsent jusqu’ici sur le développement de la filière figure l’obligation de disposer d’un lien mécanique entre le volant et les roues du véhicule et les restrictions concernant les mécanismes de freinage d’urgence.
Les avancées de la réglementation en vigueur dans le cadre de la Convention de Vienne devraient permettre de lever la limitation imposée aux fonctions de pilotage automatique au-dessous de 10km/h. La réglementation devrait être définitivement en place au plus tôt en 2017 selon l’UNECE.
[embedArticle id=”35324″] Aux Etats-Unis, les constructeurs se sont déjà mis d’accord pour adopter d’ici à 2022 le freinage automatique d’urgence de manière standard. Certains prototypes de voitures autonomes actuellement testés sur les routes (Bosch, Valeo, Ford, Google Car, Toyota) en sont déjà équipées.

Moins de morts sur les routes

En Europe, la plupart des pays ont déjà autorisé les expérimentations en la matière (Allemagne, France, Royaume-Uni et Suède en tête), encadrant les essais des constructeurs sur routes ouvertes ou sur autoroutes à quelques prototypes munis d’une plaque d’immatriculation spéciale.
C’est donc une excellente nouvelle de voir la réglementation mondiale évoluer dans le sens permettant d’accélérer la transition de nos transports vers des véhicules autonomes, jugés plus intelligents et donc plus sûrs. Les pouvoirs publics estiment qu’ils permettront de faire baisser significativement les accidents routiers.
valeo-its-bordeaux-1

Le marché

Le marché de la voiture autonome pourrait représenter environ 515 milliards d’euros à l’horizon 2035 selon une étude du cabinet AT Kearney. En revanche, les constructeurs d’automobiles autonomes ne devraient capter qu’une partie de la valeur de ce marché, puisque de nouveaux entrants viendront s’y greffer.
Selon AT Kearney, les technologies de véhicules sans chauffeur, sur lesquelles travaillent la plupart des grands groupes automobiles, vont s’imposer par étapes dans les 20 prochaines années et représenter environ 17% de la valeur du marché automobile mondial à cet horizon.

Via

Partager
A propos de l'auteur

2 commentaires

  1. Pingback: Le droit international va autoriser les voiture...

  2. Pingback: Veille technologique - hmiaci | Pearltrees