[CES] Razer Nabu, le bracelet connecté qui a tout d'une montre

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Razer Nabu est un mix entre bracelet connecté et montre, connecté à un smartphone et offrant des fonctionnalités de quantified self et de notifications.

Les bracelets connectés ont été parmi les premiers objets à s’imposer sur le nouveau marché de la connectivité. Mais depuis quelques temps, de nouveaux objets sont apparus à l’image des montres connectées. Offrant plus de fonctionnalités, elles négligent cependant le quantified self au grand dam des sportifs. En attendant de voir l’ultime smartwatches, certains constructeurs imaginent des produits d’entre deux. C’est la cas du fabricant Razer et son Nabu, un mix entre une montre et un bracelet connecté.

razer-nabu

Razer Nabu, qu’est-ce que c’est ?

Razer, plus connu pour ses accessoires destinés aux gamers, présente Nabu, un nouvel objet à mi chemin entre une montre et un bracelet connecté. Pourquoi à mi chemin ? Tout simplement car il intègre des fonctionnalités de l’un et de l’autre.

En effet, Nabu est bracelet à porter au poignet qui se connecte au smartphone par Bluetooth 4.0. Son originalité vient de la présence de 2 écrans OLED : un petit de 32×32 pixels sur le dessus et un plus grand de 128×32 pixels sur le dessous. Le premier permet une notification rapide (appel, SMS…) tandis que le second affiche la notification en détail (le texte). Une manière simple de garder nos notifications confidentielles contrairement à l’écran d’une montre qui peut-être vu par tout le monde.

razer-nabu_1-420

Au point de vue des fonctionnalités, Nabu propose de recevoir toutes les notifications d’un smartphone Android ou iOS au poignet ainsi que de mesurer le nombre de pas effectués, la distance parcourue et le sommeil. Une option de géolocalisation est également de la partie permettant de savoir si d’autres utilisateurs de ce bracelet sont dans les environs. A noter que le bracelet offre également la possibilité de partager des informations avec un autre utilisateur simplement en se serrant la main. Aucune information cependant quant à la possibilité d’avoir l’heure directement sur le bracelet connecté comme avec le Nike+ Fuelband SE.

Le bracelet offre une autonomie de 7 à 10 jours et est simplement paramêtrable depuis l’application mobile iOS ou Android dédié. Celle-ci sert également à consulter les informations de quantified self. 

Razer Nabu dans mon quotidien, ça change quoi ?

Encore un bracelet de plus me direz-vous mais celui sort du lot. Premièrement grâce à ses deux écrans respectant la vie privée de l’utilisateur et deuxièmement car il est l’un des premiers bracelets à mêler le quantified self et les options de notifications au poignet. Deux arguments de poids pour un acteur totalement inconnu sur le marché de la connectivité mais très réputé dans les accessoires informatiques.

Razer-Nabu_5-620x459

Cependant, un écran sur la partie inférieure du poignet n’est-il pas la meilleure façon de l’abîmer ?  En effet, cette partie du poignet est bien souvent exposée dans la vie quotidienne. Espérons que le bracelet soit résistant. La recharge du Razer Nabu elle se fera pas micro USB. Il faudra donc penser à avoir le câble compatible sous la main en cas de batterie faible. On regrettera cependant l’absence de contrôle de la musique du smartphone depuis le bracelet comme avec le Sony SmartBand ou la Pebble Steel.

Razer Nabu, prix et disponibilité

Avec ce bracelet connecté Nabu, Razer profite du CES 2014 pour présenter un produit très bien fini avec des fonctionnalités originales jamais vu sur le marché jusque là. Le Razer Nabu sera disponible au premier semestre 2014 à un prix d’environ 100€ pour le grand public (seulement $50 pour les développeurs), ce bracelet aux allures de montre connectée à tout pour séduire. Et selon Razer, ce bracelet n’est que le début d’une nouvelle gamme de produits wearables. Nous avons hâte de voir la suite !

Partager
A propos de l'auteur