A Roland Garros, la raquette connectée Babolat de Rafael Nadal est son meilleur atout

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Depuis l’Open d’Australie en Janvier 2015, l’ex-n°1 mondial de tennis Rafael Nadal bénéficie de l’aide d’un objet connecté : une raquette intelligente signée Babolat et qui mesure chacun des coups frappés par le gaucher espagnol. A Roland-Garros, Rafael Nadal n’est pas favori cette année, mais ça raquette connectée attise toutes les curiosités.

Cette année à l’occasion des internationaux de France de tennis qui se tiennent actuellement à la porte d’Auteuil, l’espagnol Rafael Nadal apparait plus affaibli que jamais. Il n’a en effet remporté aucun des tournois de préparation au jeu sur terre-battue. Habituellement, il les surclasse tous et c’est la raison pour laquelle il a remporté le tournoi de tennis de Roland-Garros à 9 reprises déjà.

joie de Rafael Nadal (Esp) en fin de match

Mais depuis le début de l’année, Rafael Nadal utilise une version connectée de la raquette Babolat Play Aero Drive, munie d’un système de capteurs intelligents développé par la marque française. Pour l’instant, on ignore si ‘Rafa‘ a utilisé cet outil pour remporter ses 3 premiers matchs du tournoi :

  • le Français Quentin Halys (6/3, 6/3, 6/4).
  • l’Espagnol Nicolas Almagro (6/4, 6/3, 6/1).
  • le Russe Andrey Kuznetsov (6/1, 6/3, 6/2)

L’occasion de constater, mais ce n’est pas tellement une surprise, que l’Espagnol centre mieux la balle en coup droit qu’en revers. En marge de l’Open d’Australie il y a quelques mois, Rafael Nadal avait expliqué à propos de sa raquette connectée :

“Pour moi, cette raquette est largement similaire à l’ancienne. Prenons un exemple : pour sortir un gros match, je sais que je dois jouer 70% en coup droit et 30 autres en revers. Si je ne le fais pas, je sais que je n’exécute pas le bon plan de jeu, que ce que je fais sur le court n’est pas bon. La raquette connectée permet de vérifier ce genre de choses.”

placeit-rolandgarros-rafael-nadal

Éric Babolat, actuel PDG de la marque et arrière-arrière-petit-fils de l’inventeur du cordage de tennis en boyau affirme quant à lui que d’ici 5 ans, toutes les raquettes de tennis seront connectées :

“Ce n’est pas un gadget, c’est une expérience complètement enrichie. C’est quelque chose que Nadal utilise au quotidien avec son entraineur pour progresser… Je suis convaincu que d’ici 2020, il n’y aura plus de raquettes qui ne seront plus connectées.”

L’entraineur du champion –qui est aussi son oncle– dispose de reporting précis dont (entre autres données) la position de l’impact de la balle dans le tamis, comme visible ci-dessus.

Partager
A propos de l'auteur