R-Pur, la boutique de masques réutilisables ouvre à nouveau ses portes

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Ce lundi 22 juin, le site de R-Pur ouvre à nouveau ses portes après une fermeture au cours des dernières semaines. On fait le point sur ce que cela signifie pour les clients.

R-Pur est une startup qui propose des masques antipollution haut de gamme et connectés, made in France, notamment pour les cyclistes et sportifs en milieu urbain. La technologie est aussi totalement efficace pour le Coronavirus. Particulièrement scrutée au cours des dernières semaines, elle pourrait bien faire face à un véritable afflux de clients très rapidement.

R-Pur

R-Pur dans les starting-blocks

Pour faciliter l’échéance de la réouverture, R-Pur a pris les devants au cours des dernières semaines en mettant notamment en place une liste d’attente à travers son site web. Ceux qui s’y sont inscrits pourront y accéder à partir de ce lundi 22 juin à 11 heures en utilisant un mot de passe communiqué par e-mail. C’est alors que les clients pourront faire leurs commandes. Une prévente qui ne va durer qu’une heure puisque dès midi, tout le monde pourra se connecter.

Des livraisons de masques réutilisables à partir du 22 juin

Pour assurer une réouverture qui ne soit pas trop chaotique, R-Pur a toutefois annoncé quelques précautions. Ainsi, il ne sera possible que de commander trois masques par commande et sans possibilité d’ajouter des filtres supplémentaires. Les livraisons commenceront à partir du 22 juin et seront étalées sur les deux semaines ultérieures.

R-Pur masques

Les filtres à partir du 1er juillet 2020

L’entreprise R-Pur prévoit une seconde phase sur son site web à partir du 1er juillet. A cette date, il sera possible de s’équiper aussi en filtres. Une commande qui pourra se faire de deux façons différentes : via l’application mobile ou par mail pour ceux qui ne sont pas équipés. La livraison sera par ailleurs offerte à tous les clients qui opteront pour commander un filtre à partir du 1er juillet.

Un nouveau site R-Pur

R-Pur ne se contente pas de proposer seulement ses produits à nouveau sur le site. Celui-ci a été repensé entièrement pour un résultat beaucoup plus agréable et surtout plus ergonomique que ce qu’il était auparavant. Une mutation sans doute en partie facilitée par une levée de fonds réussie mi-février. A l’époque, l’entreprise a réussi à lever 2,5 millions d’euros en partie grâce à « Qui veut être mon associé ?». Deux investisseurs ont en effet rejoint le projet : Marc Simoncini et Eric Larchevêque.

R-Pur masques filtres Coronarivus

Des filtres R-Pur pour nanoparticules

Pour rappel, les masques de R-Pur promettent de filtrer 99,98 % de l’air ambiant grâce à une « technologie brevetée qui est la première à filtrer les nanoparticules ». Le coût par masque connecté est de 40 euros et l’entreprise espère en produire 30.000 dans l’Hexagone en 2020. Un chiffre annoncé avant la pandémie de coronavirus et qui pourrait bien être revu à la hausse.

Sources & crédits

Source(s) : Communiqué de presse de R-Pur

Partager
A propos de l'auteur

Journaliste passionné de nouvelles technologies et d'innovations. Je pense que ces technologies naissantes ont un devenir énorme et pourraient révolutionner le monde dans les années à venir. Le champ des possibles est incroyable et reste à découvrir.