[M2M] Qowisio lève 10 M€ pour développer son réseau Ultra-Narrow-Band en France

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Lancée en 2009, la startup Qowisio (installée à Angers) annonce une levée de fonds de 10 millions d’euros auprès de Ouest Croissance, Go Capital et BNP PARIBAS Développement pour déployer son réseau bas-débit dédié aux objets connectés dans toute la France.

Sigfox fait des émules. Il est désormais largement abusif de penser que seul le toulousain Sigfox permet de faire communiquer les objets connectés ensemble. Après que Bouygues ait annoncé la création d’un réseau M2M basse-fréquence avec la technologie LoRa, c’est au tour de la startup angevine Qowisio d’annoncer qu’elle a levé les 10 millions nécessaires à la concrétisation de sa propre solution : un réseau bas-débit utilisant l’ultra narrow-band (comme Sigfox) sera construit en France grâce aux fonds levés. Ouest Croissance, Go Capital, BNP Paribas Développement et Pays de Loire Développement sont à l’origine de cet investissement.

qowisio-logo

Qowisio est un des membres fondateurs de la Cité des objets connectés, qui sera inaugurée le 8 juin à Angers. Qowisio prévoit de réaliser 15 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2015, grâce à l’explosion du marché des objets connectés. Il y en aura près de 2 milliards en France d’ici à 2020 et ils devront être connectés à moindre coût.

Partant du même constat que celui de Sigfox, Qowisio a développé une solution qui permet de bénéficier d’un réseau de communication longue-portée, basse fréquence et à faible coût. La technologie de Qowisio est déjà présente dans 29 pays à travers 50 clients dans le monde environ. Mais l’avance de Sigfox est importante (son réseau est le seul déployé et déjà opérationnel).

angers-cite-objets-connectes

Qowisio compte 25 personnes actuellement et espère profiter du lancement de la Cité des Objets Connectés pour ouvrir un Lab aux cotés d’Eolane, également très impliqué dans l’opération.

Via l’AFP

Partager
A propos de l'auteur