Pyjebook, le pyjama connecté de Kiabi présenté à KidExpo

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Kiabi révolutionne l’heure du coucher pour les enfants en créant le pyjama connecté Pyjebook. En partenariat avec Disney, Kiabi propose un pyjama connecté pour enfants de 3 à 10 ans. Celui-ci intègre un système de reconnaissance d’images intégré au sein d’une application mobile pour smartphones et tablettes, qui permet de découvrir 3 histoires inédites de 40 pages avec leurs héros Disney préférés. Il s’agit d’une première en Europe, à découvrir à la KidExpo depuis hier.

Pyjebook-kiabi-3

Ce pyjama connecté fait suite à de nombreuses initiatives de la marque Kiabi dans le domaine du digital et des nouvelles expériences connectées. Nous vous avions ainsi parlé de Kiabi Look, la première application mode pour Google Glass. Dans un autre registre, la marque Etam avait annoncé un produit similaire : une nuisette connectée, dotée d’un QR-code donnant accès à des lectures inédites par des auteurs reconnus. La marque Gémo avait quant à elle lancé un manteau connecté pour enfants, équipé d’une balise GPS….

Pyjebook-kiabi-2

Présentation du Pyjebook de Kiabi :

Même les pyjamas sont désormais connectés. Kiabi a présenté Pyjebook, son pyjama connecté développé en partenariat avec Disney et permettant de raconter des histoires de princesses aux filles et des histoires de voitures aux garçons… C’est un peu arbitraire mais qu’importe… Une fois l’application mobile Pyjebook téléchargée sur son smartphone ou sa tablette, on peut simplement laisser le soin à l’enfant de scanner le visuel situé sur le ventre de son le pyjama pour découvrir une histoire inédite. Selon l’image choisie, on peut accéder à 3 nouvelles histoires de 40 pages environ, à lire ou à écouter : les princesses Disney d’un côté, ou le dessin-animé “Cars” de l’autre.

Disponibilité et prix :

Vendus au prix de 15€ environ, les pyjamas connectés Pyjebook seront commercialisés en magasin à partir du 19 novembre 2014.

sources : kidexpolsa-conso.fr

Partager
A propos de l'auteur

Un commentaire

  1. Pingback: Les objets connectés s'adressent eux aussi à la ménagères de moins de 50 ans - Episode 04 de #SmartShow - Blogoergosum