Vous allez adorer PopWings, la carte de visite connectée par NFC

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Il y a 6 mois, je rencontrais Marc Gemeto à la conférence AppDays à Paris, il me présentait son produit : Popwings une carte de visite NFC permettant de transférer instantanément toutes les coordonnées de son propriétaire sur le téléphone de son interlocuteur. Révolutionnaire, et bien plus pratique que les cartes papier, qu’on froisse, oublie ou perd. Oui mais voilà, à l’époque… j’avais un iPhone. Mais ça, c’était avant.

Qu’est-ce que le NFC ?

Le NFC (Near Field Communication) est une technologie permettant d’échange des informations très rapidement entre deux appareils par onde radio, à courte distance. Le NFC peut être inclus dans des appareils mais aussi des objets.
Toutes les nouvelles générations de smartphones intègrent cette technologie, à l’exception notable de l’iPhone. Le NFC va permettre l’arrivée de nombreuses nouvelles fonctionnalités comme les paiements sans contact. Mais avec Popwings il s’agit également d’une modification notable de nos habitudes.

Qu’est-ce que PopWings ?

Powings est une carte de visite NFC. Popwings est issu de la rencontre entre technologie et communication ; une fois vos informations personnelles indiquées sur le site web PopWings, vous choisissez un design et vous commandez votre carte. Jusqu’ici, rien de bien différent d’avec les cartes de visite cartonnées. C’est dans la transmission que Popwings change tout! Avec la carte PopWings dans votre poche, vous échangez vos coordonnées en un seul clic et organisez celels de vos contacts en quelques secondes grâce au PopBook, un carnet d’adresse actualisable, permettant de retrouver les personnes qu’on a rencontré précédemment. Popwings apporte aussi des informations contextuelles aux réseaux sociaux comme la date et le lieu de rencontre avec ces personnes.
popwings-thumbnail

Qui est derrière PopWings ?

Popwings est un projet initié par Marc Gemeto, cadre de la société Gemalto. Le projet Popwings est d’ailleurs financé à 100% par Gemalto et est incubé au sein du Business Incubator Garage de Gemalto (BIG). Pendant 9 mois, Popwings est géré par 2 personnes comme une startup classique en phase d’amorçage. Ensuite, en fonction du succès et des résultats, Gemalto l’intègrera à son catalogue ou lui rendra sa liberté comme une société indépendante. Evidemment, avec Gemalto dans les coulisses, c’est une startup un peu particulière et qui bénéficie de l’appui d’experts et de la forte synergie de 5 personnes à plein temps pour mettre en place le produit.

Popwings, le porte étendard de la stratégie connectée de Gemalto ?

A l’issu des 9 mois d’incubation de PopWings, le test de ce marché sera achevé pour Gemalto, qui aura sans doute trouvé à la fois la meilleure stratégie commerciale et le meilleur point d’entrée pour cette technologie. Gemalto pourrait-il alors déployer toute sa puissance au service d’une gamme complète de produits et services connectés? A suivre.

Mon expérience avec PopWings :

J’ai d’abord commandé ma carte Popwings sur le site :

  • en choisissant un design (“pro” ou “perso”)

popwings-homepage-2

  • en remplissant mes infos personnelles sur le site (qui propose une prévisualisation instantanée)

popwings-homepage
Et 4 jours plus tard (moyennant 10€) j’ai reçu par courrier postale ma carte de visite NFC Popwings :

Conclusions de mon test :

Les Points Positifs :

  • L’expérience utilisateur sur le site
  • Tellement petite qu’elle se fait oublier dans mon portefeuille
  • Effet Whaouh! assuré quand je demande “vous avez un portable NFC?”
  • Plus jamais d’excuse pour être en manque de cartes de visite papier
  • Le prix vraiment tout doux : 10€ port inclus!

Les Points Négatifs :

  • La carte est tellement fine que j’ai bien peur de casser la puce NFC en m’asseyant
  • Les gens has-been qui me disent “Nan, j’ai l’iPhone5” (traduisez : “j’ai pas de NFC, je vaut mieux que ça…”) quels ploucs ceux là! ^^
  • J’avais uploadé un logo plus gros sur ma carte et puis il est devenu tout rikiki sur la preview, j’ai tenté ma chance et puis pas de bol : il est arrivé rikiki aussi :-/
Partager
A propos de l'auteur