Neptune Pine, la montre connectée ultime en attendant l'iWatch

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Pine est une montre connectée mutli-fonctions pour le quantified self servant aussi de montre connectée et de smartphone.

Les montres connectées ont envahi le monde de la high-tech grand public grâce à la Samsung Galaxy Gear ou de la Sony Smartwatch 2. Pour l’instant, aucune d’entre elle n’a réussi à faire la différence. La faute sans doute à l’absence de l’iWatch, la montre connectée d’Apple, dont tout le monde parle et attend mais que personne ne voit. Le design et les fonctionnalités de ces montres connectées ne sont pas encore parvenus à convaincre une large proportion du marché. Et si tout cela changeait ? Et si LA montre connectée que tout le monde attend n’était pas celle d’Apple mais celle d’une autre startup? d’un nouveau venu. C’est en tout cas l’ambition de la société Neptune avec sa montre baptisée “Pine“. Analysons tout ça.

pine

Pine, qu’est-ce que c’est ?

Pine est une montre connectée comme il en existe beaucoup avec tout de même la particularité d’avoir un écran détachable et d’intégrer sa propre carte SIM. Cet objet se retrouve donc à la croiser entre la montre et le smartphone. Côté matériel, vous aurez le droit à un écran de 2.4 pouces ainsi qu’à 2 caméras : une caméra VGA à l’avant ainsi qu’une caméra de 5 megapixels à l’arrière ce qui vous permettra de réaliser des vidéos conférences ainsi que de prendre photos et vidéos.

Coté connectivité, cette montre embarque du Bluetooth 4.0, une puce GPS, le WiFi, une Micro SIM qui permettra d’utiliser le réseau 3G et la reconnaissance vocale. La montre connectée Pine fonctionnant sous Android 4.1 avec une capacité de 16 ou 32Go et une autonomie de 5 jours en veille (mais moins d’une journée en utilisation). A noter également la présence d’un accéléromètre, d’un gyroscope et d’une boussole pour les fonctions de quantified self. Bref, autant dire que la montre connectée Pine est très complète.

Pine dans mon quotidien, ça change quoi ?

La montre connectée Pine n’est pas un simple accessoire pour les smartphones. Pine regroupe tous les composants et fonctionnalités d’un smartphone à part entière car il intègre sa propre carte SIM et sera capable d’utiliser les applications du Play Store de Google. Pine n’est pas réellement un smartphone mais en possède les possibilités techniques. En revanche, cette montre s’avère particulièrement bien pensée pour la lecture des notifications, l’apanage des montres connectées. La montre Pine est d’ailleurs en mesure de vibrer pour prévenir l’utilisateur d’un événement ou d’une notification.

smartwatch-pine

Au niveau des fonctionnalités liées au quantified self, la montre Pine permet d’enregistrer le nombre de pas effectués, les trajets, la vitesse, le temps ou encore les calories brûlées. La montre connectée Pine sera également compatible avec diverses applications mobiles de quantified self telles que RunKeeper par exemple. Il sera également possible d’appairer vos différents outils de courses à la montre Pine pour la transformer en cardio-fréquencemètre. On regrette cependant l’absence d’une application dédiée spécifiquement à la pratique sportive à l’image de ce que propose Nike ou Withings mais également l’impossibilité de surveiller les cycles de sommeil comme avec les bracelets connectés de Jawbone ou Fitbit.

Le principal avantage de cette montre connectée reste l’écran détachable de la Pine, offrant la possibilité de l’utiliser en tant que caméra, comme une GoPro.  En effet, la montre Pine pourra être utilisée en tant qu’«action cam» pour filmer vos exploits sportifs. Un petit avantage qui en séduira certains et qui constitue un vrai élément différenciant sur ce marché trés concurrentiel.

pine screen

Un succès sur Kickstarter :

Pine se présente comme le premier objet connecté à porter sur soi, capable de centraliser toutes les fonctions d’analyse de l’activité physique et de connectivité. La montre Pine est donc un mix entre la Samsung Galaxy Gear et le Nike+ Fuelband SE. Mais la Pine pourra même remplacer votre smartphone le cas échéant !

La montre Pine est actuellement en cours de financement participatif sur Kickstarter. C’est un plébiscite : à l’heure où nous écrivons, plus de $400.000 ont été récoltés auprès d’environ 1600 particuliers souhaitant être les premiers à obtenir leur montre Pine. L’objectif initial fixé par Neptune était de $100.000, mais il reste encore plus de 3 semaines avant la fin de la campagne.

Disponibilité et prix :

Les premières livraisons de la montre Pine sont prévues pour Janvier 2014. La Pine devrait être commercialisée dans un premier temps au Canada au prix de $335 CAD pour la version 16Go (environ 235€) et de $395 CAD pour la version 32Go (environ 275€). Un prix raisonnable au vu des possibilités offertes par la montre Pine mais le public répondra-t-il présent ? Et vous, êtes-vous prêt à franchir le pas des montres connectées?

Partager
A propos de l'auteur

2 commentaires

  1. Cette montre est impressionnante dans ces fonctionnalités et offre enfin un système plus ouvert que celui de la Samsung Galaxy gear. 
    Apres au niveau du design malheureusement nous sommes loin des montres des grandes marques horlogères, j’ai hâte de voir si les grandes marques vont se positionner sur ce secteur un peu particulier. Il serait marrant de voir une montre omega ou IWC de ce style, par contre à voire ce que cela donnerai au niveau des tarifs surtout quand on voit les //www.thewatchobserver.fr/prix-du-neuf/Tarifs-montres-rolex d’aujourd’hui par exemple.

  2. Cette montre est impressionnante dans ces fonctionnalités et offre enfin un système plus ouvert que celui de la Samsung Galaxy gear. 
    Apres au niveau du design malheureusement nous sommes loin des montres des grandes marques horlogères, j’ai hâte de voir si les grandes marques vont se positionner sur ce secteur un peu particulier. Il serait marrant de voir une montre omega ou IWC de ce style, par contre à voire ce que cela donnerai au niveau des tarifs surtout quand on voit les //www.thewatchobserver.fr/prix-du-neuf/Tarifs-montres-rolex d’aujourd’hui par exemple.