Plume Labs : des pigeons connectés mesurent la pollution à Londres

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Pour promouvoir ses objets connectés, le projet Plume Air Patrol a été lancé à Londres pour mesurer et sensibiliser à la qualité de l’air urbain à l’aide de pigeons équipés de capteurs de pollution.
Malgré de nombreux efforts pour tenter d’améliorer la qualité de son air, la capitale britannique reste parmi les villes les plus polluées d’Europe selon les derniers classements. Afin d’y remédier, les autorités de la ville de Londres ont fait appel à la startup française Plume Labs, dans le cadre d’un projet innovant.
Plume Labs est une compagnie dédiée á la lutte contre la pollution en ville. Son dernier projet à Londres est tout à la fois une belle preuve de concept et un excellent coup de projecteur sur ses services.
pigeons-air-patrol
Possédant deja une application mobile pour suivre le taux de pollution en ville, Plume Labs est allé plus loin cette fois en dopant son système de détection grâce aux volatiles.

La Plume Air Patrol

Depuis le 14 mars, elle équipe dix pigeons de petits sacs à dos contenant des instruments qui mesurent la qualité de l’air, ainsi qu’un GPS chargé de les localiser, pour un total poids ne dépasse pas les 25 grammes.
La jeune entreprise a développé un produit embarquant un GPS ainsi que différents capteurs de mesures. Le produit est dédié a la mesure de l’ozone, des COV (composés organiques volatiles) ainsi que la détection du dioxyde d’azote.
plume-labs-app
L’innovation du projet Pigeon Air Patrol est la façon dont les mesures sont faites en ville. En effet l’entreprise fixe le dispositif sur des pigeons dressés à parcourir la ville.

Comment ça fonctionne ?

Dans le cadre de cette expérience, ce sont 10 pigeons dressés qui ont été équipés d’une sorte de mini sac à dos dans lequel se trouvent un capteur de pollution. L’objectif était de mesurer le niveau de pollution de l’air londonien lors des heures de pointe et ce durant trois jours.
Mais la startup Plume Labs ne s’arrête pas là : son produit Plume Air Sensor est aussi disponible sous un format wearable pour les londoniens. Facile a accrocher sur l’extérieur de son sac, chacun peut alors participer et aider à traquer la qualité de l’air de la ville.


La jeune entreprise a récemment lancée une campagne de financement participative sur la platforme CrowdFunder pour l’aider à lancer son traqueur de pollution.

Partager

A propos de l'auteur

Un commentaire

  1. Pingback: Veille technologique | Pearltrees

Laisser un commentaire