Chez Parrot, les grands manoeuvres d'été sont en cours dans les drones et l'automobile

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Après avoir pris le contrôle des drones dédiés à l’agriculture du spécialiste Airinov, le spécialiste français des produits sans fil de haute technologie, a annoncé il y quelques semaines qu’il prendrait aussi le contrôle de EOS Innovation, spécialisé dans la robotique mobile de surveillance.

parrot-rnb6-autoradio-connecte-ces-1

RNB 6 : pas pour les particuliers !

Dans le même temps, Parrot abandonne l’idée de lancer son autoradio RNB6, compatible CarPlay et Android Auto, auprès du grand-public pour le marché de seconde monte. En revanche, le Parrot RNB 6 sera bien proposé aux constructeurs automobiles et fera l’objet d’une intégration profonde avec chaque modèle pour en tirer le meilleur parti, selon une mise à jour sur son site.

Les systèmes Carplay d’Apple et Android Auto cristallisent l’attention de tout le secteur automobile et offrent une possibilité de connectivité en voiture aux utilisateurs d’iOS ou d’Android respectivement. Les deux systèmes ont conclu de larges alliances avec les constructeurs automobiles, mais peu d’équipementiers se sont lancés le défi de Parrot : intégrer les deux systèmes au sein d’un seul et même dispositif audio d’infotainment de format 2-DIN.

parrot-airborne-drones-2

Les drones prennent le pouvoir !

Parrot avait déjà gagné près de 35 millions d’euros avec ses drones au premier trimestre 2015, le bilan est similaire au second trimestre. Les chiffres consolidés sont bons : le chiffre d’affaire progresse de 33% à €69.2 millions, la perte nette sur le trimestre est de €4.9 millions. Parrot est historiquement un acteur de l’audio embarqué. Peu de gens le savent, mais c’est Parrot qui équipait les systèmes audio de BMW pendant près de 10 ans… Pourtant, la vente d’accessoires automobiles continue de baisser (7% des revenus) et les drones représentent désormais 44% de son chiffre d’affaires et cette influence va se poursuivre : les ventes de drones Parrot ont enregistré une hausse de 189% au deuxième trimestre.

Parrot-MiniDrone

Une filiale avant la fin-2015

Afin de mieux répartir ses investissements, Parrot compte créer avant la fin de l’année 2015 une filiale pour son activité de Drones, détenue à 100% par Parrot SA. Parrot a aussi révélé avoir signé un crédit syndiqué de 50 millions d’euros, contracté auprès de 5 banques françaises, pour poursuivre son développement dans les drones professionnels.

Via

Partager
A propos de l'auteur

Un commentaire