Lourdes pertes pour Parrot au premier semestre 2014

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Parrot annonce enregistrer une perte de 6,3 millions d’euros au premier semestre 2014, mais mise sur beaucoup de projet ambitieux qui sortiront plus tard dans l’année.
Parrot a annoncé hier une perte de 6,3 millions d’euros au premier semestre 2014 (contre un résultat net positif d’1,3 millions sur la même période en 2013). Cette perte est principalement imputable à la chute du chiffre d’affaires de Parrot dans le secteur Automobile (ndlr, Parrot fournissait l’installation audio de nombreux véhicule premium historiquement, dont BMW par exemple). Cependant, Parrot assure qu’il « vise un retour à la croissance » en 2014, notamment grâce à de nouveaux objets connectés.

Le secteur Automobile fait chuter Parrot :

Dans un communiqué, Parrot indique que les ventes du groupe ont régressé de 16,1% à 99,9 millions d’euros, contre 119,2 millions l’année précédente, « dans l’attente des lancements de produits et de la montée en puissance des solutions d’infotainment ».
Les drones professionnels, dans lesquels Parrot compte se développer, ont contribué à hauteur de 32% aux ventes de l’activité globale drones, qui a atteint 10,5 millions d’euros, en hausse de près de 12%.

Parrot mise sur les objets connectés :

Le lancement commercial des Minidrones la semaine dernière (lire notre test du Rolling Spider) marque un des espoirs de Parrot sur le marché grand-public. Si l’activité Objets Connectés a subi une baisse de 13,5% (5,9 millions d’euros contre 5,1 millions d’euros au Q1 2013), de nombreux renouvellements de produits sont programmés au deuxième semestre 2014 (dont celui du drone BeBop) et incitent à la confiance.
Malgré ces résultats en baisse, le groupe ne change pas les perspectives affichées au premier trimestre. Le communiqué assure : « Après une année 2014 de redémarrage de la croissance permise par une politique d’investissement soutenue, Parrot anticipe une accélération de la croissance en 2015 qui s’accompagnera d’une nette amélioration de la rentabilité ».

sources : Communiqué Parrot / 01net.com

Partager
A propos de l'auteur