PaaS : Avec 'IoT Time Series', OVH veut sa place dans l'internet des objets

Pinterest LinkedIn Tumblr +

A l’occasion de son 3ème OVH Summit, l’hébergeur annonce partenariat avec Sigfox pour se lancer l’entreprise dans l’internet des objets connectés avec une proposition de cloud.

A l’occasion du 3ème Summit d’OVH à Paris, on a reçu la confirmation de ce qui était désormais une quasi évidence : OVH a l’intention de surfer sur le dynamisme des objets connectés.

En plus d’un programme d’incubation baptisé ‘Digital Launchpad‘, OVH a annoncé par l’intermédiaire de son nouveau PDG Laurent Allard son ambition d’accélérer sa croissance en enrichissant sa gamme de produits et services.

OVH-Presse-Datacentre-RBX1

En signant un partenariat avec Sigfox, OVH se lance dans l’internet des objets, en proposant aux industriels de les aider à connecter leurs produits en s’appuyant sur la technologie de la startup toulousaine.

OVH disposera bientôt aussi d’une plateforme cloud permettant aux entreprises de connecter leurs capteurs pour en recueillir les données puis les traiter. Octave Klaba, fondateur et CTO d’OVH, explique aussi que :

« OVH souhaite financer des prototypes de capteurs à hauteur de 1 M€ (…) Les solutions proposées reposeront sur des développements internes réalisés sur des bases Open Source et les communications entre objets connectés et PaaS reposeront sur des protocoles standard. »

En clair, OVH veut proposer aux entreprises des secteurs de l’IoT de se débarrasser de contraintes liées à la mise en place d’une infrastructure pour qu’elles se concentrent sur le reste de leur activité.

Avec son PaaS Timeseries, OVH se chargera donc du back-end en fournissant une API grâce à laquelle les clients peuvent pousser les données issues de leurs objets connectés,  à partir de protocoles standardisés.

ovh-choisir-vps-packshot-1

Lors du Summit, une démonstration de la plateforme mettait en scène un circuit de petites voitures connectées dont les données, analysée en temps réel, remontaient sur un tableau de bord. Outre cette démonstration, Timeseries est en test interne chez OVH pour monitorer l’ensemble des données remontées par les multiples objets connectés de l’infrastructure d’OVH, afin notamment d’analyser l’état des datacenters.

L’offre commerciale de Timeseries devrait débuter au début 2016 et intégrer une partie ‘freemium‘, qui sera évidemment limité en termes de volume de données. Au départ, fort est à parier qu’OVH visera essentiellement les grands comptes, ceux qui possèdent déjà des milliers d’objets connectés.

Via

Partager
A propos de l'auteur

Un commentaire

  1. Pingback: PaaS : Avec 'IoT Time Series', OVH veut sa plac...