Ornikar, l’auto-école connectée dématérialise l’apprentissage de la conduite

Pinterest LinkedIn Tumblr +

En France, le permis de conduire est l’un des plus en plus coûteux d’Europe. Face à ce constat, 2 entrepreneurs ont lancé Ornikar, la première auto-école « connectée », afin de rendre le précieux papier rose accessible à tous. 

Le marché du permis de conduire en France est colossal : plus d’1 million de personnes dont la majorité a entre 18 et 25 ans, passent le permis de conduire chaque année en France pour un coût estimé 1.665€ en moyenne pour un forfait code + 20h de conduite. Au-delà de ce forfait de base, la plupart des candidats passeront, comme je l’ai fait à l’époque, des heures de conduites supplémentaires soit car ils ne sont pas prêts, soit pour ne pas perdre la main en attendant le jour de l’examen. A 45€ de l’heure de conduite dans certaines grandes villes, on imagine vite la facture du permis qui s’allonge… comme le délai d’attente pour se présenter à l’examen du permis de conduite qui peut atteindre 6 mois dans certaines régions de France.
ornikar-1

Présentation d’Ornikar :

Face à cette problématique, Alexandre Chartier (28 ans) et Benjamin Gaignault (25 ans) ont créé Ornikar en 2013 : Ornikar est la première auto-école en ligne. Avec le système mis-en-place par Ornikar les séances de Code de la Route se font désormais en ligne, sur l’écran d’ordinateur du candidat. Les heures de conduites quant à elles, sont à effectuer partout en France, au bon vouloir de l’élève et selon ses disponibilités. Chaque candidat se présente ainsi à l’examen en «candidat libre » et Ornikar lui garanti ainsi de substantielles économies au passage : Ornikar propose un forfait 20h de conduite -le minimum légal pour se présenter à l’examen- à 690€, soit 34,50€ l’heure, un prix défiant toute concurrence!
Ornikar a été récompensé par le premier prix de 5 concours dont ‘101 Projets‘ organisé par Xavier Niel, Marc Simoncini et Jacques-Antoine Granjon, ayant pour but de récompenser les startup françaises les plus prometteuses. Dans ce cadre, Ornikar a reçu un prix de 25.000€ et une belle collection de soutiens pour son projet innovant. Depuis plusieurs mois, Ornikar tente d’obtenir un agrément d’auto-école pour dématérialiser l’auto-école classique et faire avancer le «permis pour tous» un temps évoqué.

Fonctionnement d’Ornikar :

Le site d’Ornikar propose donc la formation au code de la route entièrement en ligne et permettra une fois l’agrément d’auto-école obtenu auprès de la préfecture, de réserver des heures de conduite en ligne dans toute la France. L’application mobile Ornikar, disponible sur iOS et Android, permet aux élèves de choisir leur moniteur de conduite dans le lieu de leur choix et de réserver une heure d’enseignement de la conduite dans un créneau compris entre 6h00 du matin et 23h00 avec un moniteur diplômé d’état, 6jours/7.
ornikar-2
Le livret d’apprentissage du candidat (traditionnellement conservé par l’auto-école) qui permet d’assurer le suivi de l’apprenti-conducteur est maintenu à jour par Ornikar afin de permettre à chaque candidat d’effectuer ses leçons où bon lui semble. Sur la plateforme, les moniteurs sont évalués en ligne par les élèves, comme sur Blablacar ou AirBnB, afin de créer une sorte de “cercle vertueux” pour les candidats et les moniteurs d’auto-école.

Les syndicats veulent contrer Ornikar :

Oui mais voilà, en attendant l’agrément de la Préfecture, le dossier semple bloqué par le lobby des auto-écoles qui voient en Ornikar une menace à leur monopole. Selon Le Figaro, les syndicats de moniteurs d’auto-école attaquent Ornikar devant le Tribunal de Commerce de Paris “exercice illégal de l’enseignement de la conduite“.

Malgré tout, on arrête pas le progrès : plus de 1000 personnes se sont déjà inscrites sur le site et une centaine de moniteurs titulaires du B.E.P.E.C.A.S.E.R. sont déjà en attente de pouvoir travailler pour la nouvelle auto-école connectée.

source : LeFigaro

Partager
A propos de l'auteur