Orbis : la future montre de Samsung commandée par son cadran rond

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Orbis, la prochaine smartwatch de Samsung proposera un rechargement sans fil et un cadran circulaire mobile, permettant de naviguer au sein des menus et de paramétrer la montre connectée comme bon vous semble.

Dans un précédent article, nous vous révélions que Samsung travaillait à la mise au point d’une smartwatch ronde, baptisée Orbis (probablement) et pour laquelle un nouveau mode d’interaction est envisagé par la firme. Fort de son expérience avec la Galaxy Gear et la Gear Live, Samsung devrait en effet expérimenter le format circulaire pour concurrencer frontalement les Moto 360 de Motorola (lire notre test ici) et la Gwatch R d’LG.

watch-man

Lancement au MWC de Barcelone ?

Selon le site SamMobile qui relaye quelques détails du projet, la configuration et les spécifications de cette montre seront innovantes à beaucoup d’égards. On pense que Samsung pourrait lever le voile sur cette montre ronde à l’occasion du Mobile World Congress de Barcelone (début Mars), l’évènement annuel qui ressemble les acteurs du marché de la mobilité.

Rechargement sans-fil :

Pour les sources informées, la prochaine montre ronde de Samsung –dont le nom de code est pour l’instant Orbis– intègrera un système de rechargement sans-fil qui pourrait utiliser la technologie Qi, comme embarquée au sein de la montre Moto 360. Comme pour la smartwatch de Motorola, l’utilisateur n’aura donc plus qu’à poser sa montre sur un petit socle servant de station de rechargement pour remplir sa batterie.

boo-keun-yoon-samsung-ces

Un cadran mobile pour naviguer :

L’Orbis devrait disposer d’un cadran métallique rond doté d’une bague mobile, qu’on pourra faire pivoter autour du cadran pour naviguer au sein des différents menus affichés sur l’écran de la montre connectée. Un bouton multi-fonctions placé sur la tranche droite de la montre permettra de valider les choix faits en tournant la bague donnant accès aux options et préférences de la smartwatch. Cette façon d’interagir à l’aide d’un élément mécanique plutôt qu’avec l’écran tactile de la montre est inédit. Comme dans le cas de la couronne qui équipera l’Apple Watch, c’est probablement un choix dicté par l’expérience utilisateur puisque un petit écran offre moins de précision aux contrôles tactiles.

Avec cette bague mobile, on pourra ainsi semble-t-il régler la luminosité de l’écran de la montre en tournant dans le sens anti-horaire ou accéder aux réglages de connexion en allant dans le sens contraire. On imagine que la liste des dernières applications utilisées pourrait également apparaitre de cette manière. Un geste assez naturel qui rappelle aussi le pad de navigation qui équipe les véhicules BMW.

samsung-patent-interface-round-smartwatch

On peut vraiment commencer à croire qu’il sera bientôt simple de naviguer dans les menus de sa montre à l’aide de cette méthode. Samsung semble avoir trouvé ici le bon compromis entre précision et rapidité : depuis l’écran principal, tournez la bague vers la droite pour naviguer entre les widgets ou vers la gauche pour en afficher le contenu.

Samsung aurait ainsi imaginé tout un tas de commandes du même style, dont les actions varient en fonction de la nature du menu ou de l’application dans lesquels vous vous trouvez et de l’état de la montre :

  • Pour accepter ou refuser un appel, on pourra tourner dans un sens ou dans l’autre.
  • Pour augmenter le volume de la musique jouée ou passer à la piste suivante/précédente.
  •  Pour faire disparaître l’alarme en cours ou activer la fonction « Snooze ».
  • Pour naviguer entre les horloges paramètrées et les prévisions météorologiques.

Evidemment, sans confirmation officielle de la part de Samsung, tout ceci reste largement du registre des suppositions. Beaucoup de choses peuvent encore changer d’ici au lancement commercial effectif de la première montre ronde de Samsung. Mais SamMobile a su prouver par le passé que les indiscrétions relayées étaient dignes de confiances. Déjà pionnier en matière de montres connectées, Samsung ne devrait pas s’en laisser compter en 2015.

Via – image : shutterstock

Partager
A propos de l'auteur