M2M

Orange étendra son réseau LoRa avec une lampe connectée

Pinterest LinkedIn Tumblr +

A l’occasion du 4ème ‘Show Hello’ d’Orange, Stéphane Richard –PDG du groupe– a levé le voile sur la nouvelle Livebox du groupe ainsi que ses ambitions dans l’internet des objets connectés.
Devant 900 invités triés sur le volet (décideurs, partenaires, journalistes, salariés du groupe, etc) le patron d’Orange, Stéphane Richard a animé une ‘keynote’ d’environ 1 heure pour présenter la vision et les nouveautés du groupe dans l’internet des objets.
Au registre des grandes nouveautés, la nouvelle Livebox et sa télécommande bluetooth simplifiée mais aussi de nombreux partenariats dans le cadre du service Data Share permettant le contrôle du partage des données personnelles.
orange-livebox-24

Orange persiste et signe

Focalisé sur les objets connectés, Stéphane Richard a rappelé l’ambition du groupe dans le secteur, affirmant qu’Orange table sur 25 milliards d’objets connectés à l’échelle mondiale en 2020.
Le patron du premier opérateur télécom en France a rappelé qu’Orange avait l’ambition de connecter en LoRa 17 grandes agglomérations de l’Hexagone en 2016 et que ce déploiement s’accompagnerait aussi de deux opérations : ‘Mon Réseau LoRa’ ainsi que le lancement d’une lampe connectée embarquant une antenne LoRa.
La première initiative vise à proposer des balises connectées au réseau LoRa d’Orange pour proposer un service ‘retrouve-clés’ capable de localiser un animal ou un objet perdu sur le territoire couvert par le réseau.
Ce n’est pas très innovant (la filiale de Bouygues Objenious propose un service similaire) et n’a pas retenu notre attention autant que l’annonce par Orange du lancement d’une phase de déploiement collaboratif de son réseau LoRa.
orange-livebox-21

Un déploiement collaboratif

Pour que la couverture du réseau IoT d’Orange soit la plus étendue possible et ainsi accélérer son déploiement et adresser des cas d’usages ‘Deep Indoor’, Orange a imaginé une démarche innovante de densification du réseau et propose aux salariés d’Orange qui le souhaitent de s’équiper d’une lampe LoRa.
En plus d’éclairer, ces lampes agissent comme autant de points relais supplémentaires du réseau LoRa d’Orange. Ainsi, Stéphane Richard a annoncé que dans un premier temps, 5.000 collaborateurs du groupe accueilleront chez eux cette lampe connectée en LoRa avec des balises, permettant ainsi aux salariés de tester ces nouveaux services utilisant le nouveau réseau dédié aux objets connectés.
//www.dailymotion.com/video/x3xxm2c_mon-reseau-lora_tech

En plus d’éclairer, cette lampe devrait donc participer à l’émergence d’une nouvelle famille d’objets connectés utiles au quotidien pour les particuliers.
On ignore encore cependant à ce stade si cette annonce a vocation a venir concurrencer l’initiative PicoWAN d’Archos, qui vise à mettre au point un réseau collaboratif de bornes LoRa dissimulées dans des prises de courant.

Partager
A propos de l'auteur

4 commentaires

  1. C’est une bonne idée la lampe, un objet du quotidien assez design au moins cela rend l’antenne “invisible”. Par contre je ne comprends pas pourquoi ils n’ont pas d’antenne Lora dans la Livebox, ça semblait plus logique et pérenne non? Je sais que Orange mise surtout sur le NB-IOT de Ericsson et Nokia, est ce d’ailleurs pour cela que la couverture des 17 villes décalée du premier trimestre à l’année 2016 sans précision?

    • Stéphane Cruchon

      on

      Adepte du NB-IOT ( voir 4G LTM et les déclinaisons de la version 13 de 3GPP ), je n’ai pas vu passer ou que ce soit l’interêt d’orange pour le NB-IOT. Ou sont les signes de cet interessement ? Je suis convaincu que la couverture des futurs services de l’IOT seront supportée majoritairement par la 4G LTM, mais pour l’heure, les acteurs autour du LoRa et SigFox sont toutes voiles dehors … au détriment de la stabilité et de la qualité ? pas impossible …

    • Stéphane Cruchon

      on

      Adepte du NB-IOT ( voir 4G LTM et les déclinaisons de la version 13 de 3GPP ), je n’ai pas vu passer ou que ce soit l’interêt d’orange pour le NB-IOT. Ou sont les signes de cet interessement ? Même si je suis convaincu que la couverture des futurs services de l’IOT seront supportée majoritairement par la 4G LTM ( principe d’évidence), pour l’heure, les acteurs autour du LoRa et SigFox sont toutes voiles dehors … au détriment de la stabilité et de la qualité ? Pas impossible …

      • c’est sorti y a quelques temps, et revenu sur le devant de la scène il y a peu
        //the-mobile-network.com/2016/03/orange-finally-on-verge-of-volte-says-lora-a-short-term-fix/
        En gros Lora est un patch pour les pays qui ne peuvent pas attendre et actuellement Orange teste EC-GSM et NB-IOT
        Interview d’un directeur Technique et Stratégie d’Orange:
        One thing about your Orange’s IoT strategy is that Orange has rolled out LoRa in France, but has also committed to NB-IOT (the cellular LPWA technology that is seen as a competitor to LoRa.) What is going on there?
        The idea is that in the long term we need radio for internet of things and typically this is one requirement put on 5G. But we cannot wait for 5G and in countries where we cannot even wait for EC-GSM or NB-IOT then we deploy LoRa. If it is a short term need then LORA is the right solution for services to be open in 2016: there is no alternative based on LTE or GSM. That need was clearly identified in France. In other countries we are still assessing if the need is right now or two years from now We prefer solutions that are embedded into our network.
        So then what happens to LoRa and those companies selling it. They have a two year window and then they go away? And in a multi-access IoT landscape does the access layer become independent of the service layer, the analytics, all the IoT applications?
        The capex cost is done but the opex is pretty low. And this is what we are working on. Typically the idea is to have platforms working on services that can address M2M in 2G, 3G and 4G and IoT that are separate from the radio technology.