Orange s’associe à la Cité de l’Objet Connecté d'Angers

Pinterest LinkedIn Tumblr +

En rejoignant l’initiative portée par les patrons de Withings et Eolane, Orange annonce vouloir contribuer au développement de la filière française et européenne de l’Internet des Objets, réunie au sein de la Cité de l’Objet Connecté d’Angers.

Depuis l’inauguration de la Cité de l’Objet Connecté par François Hollande, tous les projecteurs sont braqués sur Angers, un lieu unique en France où les acteurs de la filière tentent de fédérer le savoir-faire des fabricants d’objets connectés et développeurs d’applications pour imaginer de futurs services et dynamiser l’internet des objets. Fort de nombreux services dédiés au secteur, Orange a annoncé se placer dans une démarche collaborative avec les startups qui tenteront de lancer leurs objets connectés à partir de la cité angevine.

cite-objet-connecte-francois-hollande-11-1500

Orange dispose en effet de nombreuses offres adaptées à leurs besoins, comme :

  • 4G Kit for IOT, un dispositif permettant de connecter des appareils via son réseau,
  • Datavenue, une plateforme de stockage, sécurisation et retraitement des données issues de ces objets,
  • Orange Beacon, une offre de marketing local en marque blanche,
  • un accompagnement à l’industrialisation via l’écosystème Orange Startup,

Orange s’implique donc auprès des startups hardware en se positionnant au cœur de la Cité de l’Objet Connecté, conformément aux objectifs fixés dans son plan stratégique baptisé Essentiels 2020 : . Ce dernier prévoit de devenir un acteur incontournable dans le monde de l’internet des objets et d’accompagner près de 500 startups dans leur développement au cours des 5 prochaines années.

orange

Grâce à sa présence à Angers, le groupe de télécommunications compte se nourrir du retour d’expérience des entrepreneurs, qui permettront au passage d’améliorer ses services. Ce lieu dédié à l’innovation sera aussi l’opportunité de détecter très tôt les projets qui pourraient intéresser le fond d’investissement interne à l’opérateur, Orange Digital Ventures, qui investi des montants compris entre 500.000 euros et 3 millions d’euros dans des prises de participation minoritaire.

Via

Partager
A propos de l'auteur