La compagnie d'assurance State Farm encourage ses clients à adopter les objets connectés Nest

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Pour bénéficier de réductions de votre assurance, State Farm et d’autres compagnies d’assurances vous encouragent à vous équiper d’objets connectés dédiés à la surveillance ou au pilotage de votre maison.

Les objets connectés pour la maison sont souvent proposés avec la promesse d’effectuer des économies grâce à leur usage régulier, voire s’affranchir de certaines tâches fastidieuses. Mais désormais, certaines compagnies d’assurance n’hésitent plus à mettre dans la balance des récompenses pour les clients qui adopteraient des objets connectés pour protéger, surveiller ou piloter leur maison connectée.

assurance-habitation-protection-alarme-smarthome

Les assurances récompensent l’usage d’objets connectés

La compagnie d’assurance américaine State Farm offre ainsi à ses assurés entre 10 et 15% de réduction sur le montant de leur assurance habitation s’ils s’équipent d’un thermostat connecté Nest accompagné du détecteur de fumée de la startup, rachetée par Google en janvier 2014. Du point de vue de la compagnie d’assurance, cela démontre le soin et les précautions mises en oeuvre par ces assurés, représentant du même coup moins de risques de sinistres… En France, une initiative similaire a vue la compagnie Allianz France offrir des détecteurs de fumée Nest à ses nouveaux clients, en guise d’incitation à la souscription d’un contrat d’assurance habitation. Le fournisseur d’énergie Direct Energie en a fait de même peu de temps auparavant avec le thermostat connecté.

Au Etats-Unis pour le moment, l’initiative de State Farm reste la plus aboutie et la plus volontariste en la matière. Si cet exemple de bonnes pratiques réussi à séduire ses concurrents, d’autres assureurs pourraient bien l’imiter rapidement.

state-farm_logo

La croissance du marché de la domotique, baptisée désormais « Smart Home » est supérieure à la croissance générale de l’internet des objets. On estime que ce marché gigantesque pourrait exploser au cours des 5 prochaines années, représentant environ 30 milliards de dollars en 2019. Les principaux observateurs de cette tendance estiment que l’HomeKit d’Apple et Works With Nest de Google seront les deux plateformes principales permettant d’asseoir ce succès dans la durée.

Apple et Google sont prêts

Nest a d’ores-et-déjà fourni à la domotique 2 des objets connectés les plus populaires du segment. Son thermostat connecté et son détecteurs de fumée sont très populaires aux Etats-Unis et ont été lancés récemment en Europe. En 2014, Nest a aussi fait l’acquisition de Dropcam pour 555 millions de dollars et celle du hub Revolv permettant d’interconnecter les objets connectés pour la maison.

Nest_Thermostat_iPhone-app

Au travers de Nest, c’est tout l’écosystème domotique de Google qui progresse à pas de géant : la serrure connectée August, les ampoules connectées Hue de Philips, le système de suivi du sommeil Withings Aura ou le lave-linge connecté d’LG, tous fonctionnent de concert avec les produits de la gamme Nest.

De son coté, Apple a mis un peu plus de temps à démarrer, notamment car son écosystème HomeKit peine encore à convaincre les principaux acteurs de l’industrie de l’électronique grand-public. Comme Samsung avec SmartThings, Apple pourrait bien devoir en passer par un rachat significatif pour se donner la contenance nécessaire au succès de ses projets dans la maison.

Via – image : shutterstock

Partager

A propos de l'auteur

Laisser un commentaire