Productivité : les objets connectés nous feront économiser 10 jours/an dès 2025

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Selon les conclusions de l’étude de l’institut Montaigne pour AT Kearney, les objets connectés représenteront près de 7% du PIB Français en 2025 et les objets connectés nous permettront de gagner 10 jours par an.

Le cabinet AT Kearney a identifié 4 leviers de création de valeur, liés à l’augmentation de la productivité (dont le marché passera de 30 à 64 milliards d’euros de 2020 à 2025), les gains de pouvoir d’achat (passant de 24 à 42 milliards d’euros), les économies de temps monétisées (de 20 à 32 milliards d’euros) et  le développement d’un nouveau marché d’achat d’équipements connectés, dont l’augmentation est estimée entre 15 et 23 milliards d’euros entre 2020 et 2025.

pib-france-objets-connectés

Les économies en entreprise :

Selon ces experts, la création de valeur attribuable au Big Data et à l’internet des objets serait équivalente à 74 milliards d’euros en 2020 et montera jusqu’à 138 milliards d’euros en 2025. A cette date, les objets connectés devraient également nous permettre d’importants gains de productivité.

embouteillages-600x367

Dans le secteur industriel notamment, l’exploitation des données collectées par les objets connectés induirait un gain de la productivité attribuable à l’automatisation des processus, la communication M2M ou le contrôle à distance. L’institut Montaigne a quantifié cette augmentation de la production par unité de coût, et établi ainsi que les objets connectés (en plus de permettre des économies d’énergie et de personnel en entreprise) permettront à chacun d’économiser jusqu’à 10 jours par an d’ici à 2025.

Les économies pour les particuliers :

L’étude mentionne un gain de pouvoir d’achat pour les ménages de l’ordre de 24 à 42 milliards d’euros entre 2020 et 2025. Mais c’est bien l’économie de temps et le gain en terme de bien-être qui génèreraient le principal de la valeur gagnée. L’internet des objets permettra à l’avenir de mieux anticiper les risques liés à la santé (maladie, risques d’accidents, etc) et aux transports.

taches-menageres-lessive-600x400

Les objets connectés pourraient notamment faire disparaitre les embouteillages au cours de la décennie à venir. L’étude estime que les objets connectés pourraient ‘économiser‘ à tout un chacun environ 8 jours par an de travaux ménagers, 1,5 jours passés dans les embouteillages et vous éviter 1 jour de maladie par an.

crédits images : 1 / 2

Partager

A propos de l'auteur

Laisser un commentaire