1/3 des entreprises ont un projet en lien avec les objets connectés (Markess)

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Une récente étude Markess International intitulée “La création de nouveaux services et de produits innovants enjeu-clé de l’essor du marché des objets connectés”, analyse les enjeux liés à l’exploitation des données issues de l’internet des objets.

Selon l’étude menée par le cabinet d’analyse Markess International et portant sur le marché des objets connectés en France, de nombreux termes sont utilisés pour parler des offres de l’internet des objets sans qu’aucun ne soit réellement complet. Les mots les plus utilisés par les offreurs de solutions sont actuellement les termes « objets connectés » (62%), « IOT » (55%) et « M2M » (26%).

logo_markess-international

Selon Markess, le marché des objets connectés inclut plus spécifiquement les terminaux connectés, la communication entre machines et les objets contenant un dispositif informatique embarqué et connecté. Néanmoins, ces objets sont des accessoires nouvelle génération, capables de créer et d’échanger de l’information avec le réseau sans intervention humaine. Le point le plus important de cette étude concerne les données issues de ces objets connectés. Elles permettent la création d’une nouvelle sources de valeur ajoutée pour l’entreprise et accompagnent le développement de nouveaux processus et services.

La valeur ajoutée et la création de services innovants sont les principaux enjeux remontés par les acteurs du marché interrogés par Markess, devant les enjeux liés à la gestion de la sécurité des données échangées, de leur conformité légale pour l’exploitation des données personnelles, à la propriété de ces données échangées. Quant aux “problèmes liés à la sécurité et à l’interopérabilité, ils sont perçus comme les principaux freins au développement des objets connectés” selon Laetitia Bardoul, analyste senior et auteure de l’étude.

big-data-2

Pour les prestataires interrogés, la gestion des objets connectés est clairement identifiée comme l’une des grandes tendances du marché au cours des 24 prochains mois. Les objets connectés représentent un marché émergent mais à fort potentiel : 2 milliards d’objets connectés seront vendus en France au cours des 5 prochaines années selon GfK et près de 30% des entreprises ont en réflexion des projets liés aux objets connectés. A l’heure actuelle, seulement 10% des entreprises ont mené à l’heure actuelle des projets liés aux objets connectés mais deux supplémentaires y réfléchissent sérieusement.

Sur ces sujets, les secteurs dont les entreprises sont les plus en avance sont l’industrie (automobile, aéronautique ou pharmaceutique), les opérateurs de services, notamment les fournisseurs d’énergie et l’optimisation de l’expérience client (services à base de géolocalisation dans les points de vente, etc.).

image : shutterstock

Partager
A propos de l'auteur