Objets connectés et Big Data au service de la sécurité routière

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Un nouveau meet-up autour de la thématique des véhicules connectés s’est tenu jeudi dernier au Square Paris Renault, un des Open Labs de Renault (avec la Silicon Valley et Tel-aviv qui vise à explorer avec l’écosystème le futur de la mobilité et les nouvelles façons de travailler.
Organisé par Laurent Dunys, fondateur du Meetup et Chef de Projet chez Renault pour tout ce qui concerne les systèmes embarqués permettant d’améliorer la sécurité des véhicules et de ses occupants, la thématique du jour a mis en valeur 2 sociétés françaises qui se distinguent justement par leur savoir-faire dans ce domaine.
Et c’est un peu pour cette capacité qu’ont les entreprises à utiliser les nouvelles technologies, dont de nombreux objets connectés, et le Big Data pour créer un service qui aura probablement un impact sociétal majeur qu’on se passionne pour ces sujets.

Liberty Rider

Liberty Rider a créé la première application de détection de chute à moto pour prévenir les services de sécurité en cas d’accident.
Fondée par des passionnés de moto et de technologies qui savent que les délais d’intervention après un accident peuvent faire toute la différence, cette application suit grâce à l’accéléromètre intégré aux smartphones les mouvements du motard.
En utilisant les données récupérées par ces derniers, l’application sera en mesure de déclencher un appel vers le motard lui-même lors d’une détection de chute, puis éventuellement de lancer un appel vers les services de secours, permettant ainsi de réduire leur délai d’intervention.
En outre, Liberty Rider permet grâce à des algorithmes de traitement des données récupérées, de dresser des profils de comportements à risque et une cartographie des routes les plus susceptibles de créer du danger pour les motards.

Ellis Car

Autre application, et usage similaire appliqué à la conduite et à la prévention de l’accidentologie mais aussi à la pratique d’une conduite écoresponsable au sein des flottes automobiles, la société Ellis Car, primée à de nombreuses reprises, permet également au travers du smartphone, voire d’un boîtier connecté placé dans le véhicule d’aller plus loin dans une conduite plus sûre et responsable.
Principalement composée de data scientistes et fondée par un médecin depuis longtemps sensibilisé à la sécurité routière, Ellis Car recueille et traite l’intégralité des données de conduite en vue de produire une analyse très fine du comportement routier des conducteurs de véhicules de toutes sortes.
Ces rapports ont pour effet d’une part de sensibiliser ces conducteurs à certains comportements à risque, d’aider les flottes de véhicules à réduire sensiblement les coûts d’usage grâce à la remontée d’indicateurs sur la consommation de carburant ou l’usage des pneus, et à terme de prévenir les accidents en accumulant suffisamment de données pour détecter en amont les comportements pouvant créer du risque.
Parmi les clients d’Ellis Car, des sociétés de transport mais aussi des assureurs qui voient dans l’usage de l’application un moyen de réduire les risques accidentogènes de leurs clients.
C’est également grâce à de telles applications que l’on pourra demain faire bénéficier de primes variables en fonction du comportement réel de conduite.

Et tant d’autres…

Nul doute que ces applications devraient intéresser les sociétés de transport de personnes, qu’elles soient taxis, VTC ou moto taxis tels que Citybird.
La société de VTC Marcel, dans le cadre de sa politique RSE et au travers de son application de gestion de flotte Yuso étudie ainsi les possibilités d’équiper ses chauffeurs de systèmes embarqués leur permettant d’une part des économies substantielles par une analyse de leurs données de conduite mais également une conduite plus sûre.
Des applications telles que celle d’Ellis Car, mais aussi Drust et son objet connecté Akolyt sont à l’étude.

Partager

A propos de l'auteur

Laisser un commentaire