Notion lève 2 millions pour ses objets connectés dévoilés sur Kickstarter

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Après le succès de ses objets connectés pour la maison sur Kickstarter en 2014, la startup Notion annonce avoir levé 2 millions de dollars pour poursuivre ses activités dans la maison connectée.

La startup Notion, qui avait lancé ses capteurs domestiques sur Kickstarter à l’automne dernier, vient d’annoncer avoir levé $2 millions auprès de Draper Nexus Ventures, Gabriel Investments, Galvanize Ventures, Foundry Group Angels et TechStars. Créée au sein de cet incubateur prestigieux (à Boulder) avait déjà récolté 280.000 dollars sur la plateforme de crowdfunding qui se lance en France dès cet été.

notion-smart-home-sensors-2

Selon son CEO Brett Jurgens, les livraisons vont se pour suivre tout l’été pour satisfaire les ‘backers’, premiers soutiens du projet. Les fonds récoltés via Kickstarter auraient permis de faire face à tous les coûts initiaux et la levée de nouveaux fonds aurait uniquement pour but d’accélérer le développement technique et commercial.

notion-smart-home-sensors-1

Le pari de Notion depuis le départ est d’intégrer un grand nombre de capteurs à chacun de ses objets connectés afin de pouvoir établir des corrélations et des diagnostics fins sur l’environnement domestique de ses utilisateurs. Dès lors, la solution domotique de Notion propose une grande flexibilité et la possibilité de trianguler chaque mesure pour plus de précision. Les capteurs de Notion son malgré tout suffisament compactes pour tenir sur le montant d’une fenêtre ou à l’intérieur du réfrigérateur. Ils peuvent aussi bien détecter les variations de mouvement, température, lumière, humidité, etc. Au final, ces capteurs sont tout aussi flexibles que les Cookies de Mother, sinon plus car ils proposent des variables de mesures supplémentaires.

notion-smart-home-sensors-3

En Aout prochain, Notion annonce aussi que ses objets connectés seront parfaitement intégrés à l’écosystème Nest de Google et à la plateforme IFTTT, qui fait autorité sur le segment du Smart Home.

Via

Partager
A propos de l'auteur