Nike présente son bracelet connecté FuelBand SE

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Nous l’attendions, le voici enfin officialisé ! Nous parlons bien évidemment du Nike+ FuelBand SE, la nouvelle version du bracelet de quantified self de l’équipementier sportif Nike. Après une première version très réussie (dont vous pouvez retrouver le test ici), Nike récidive avec une Seconde Edition (d’où le SE) plus complète que la première génération. Quoi de nouveau au menu ? Inspectons tout ça.

Nike+ FuelBand SE, les bases

Vous ne savez pas ce qu’est le Nike+ FuelBand ? Petite piqure de rappel. Il s’agit d’un bracelet connecté qui va mesurer tous vos gestes et déplacements. Les informations récoltées par la première version étaient les suivantes : nombre de pas, nombre de calories brûlées, distance parcourue et le Fuel, le fameux algorithme de Nike. Petit plus de ce bracelet qui a fait sa différenciation : l’affichage LED permettant de consulter diverses informations directement depuis le bracelet sans passer par le smartphone. Le véritable plus de ce bracelet étant bien évidemment la possibilité d’afficher l’heure ! Simple mais la concurrence n’y avait pas pensé jusque là.

fuelband se jaune

Nike+ FuelBand SE, les nouveautés

Il est temps de répondre à la question que tous les possesseurs de FuelBand se posent : quoi de neuf dans ce nouveau bracelet qui pourrait me pousser à l’acheter ? Bien évidemment, cette question est aussi valable pour les non possesseurs désireux de découvrir l’univers du quantified self ou tout simplement qui n’auraient pas trouvé leur bonheur avec les produits concurrents.

fuelband goal

Au rayon nouveautés, nous avons donc :

  • Le design : pas vraiment de nouveauté mais l’arrivée de couleurs un peu plus chatoyantes que les premières versions noires et blanches. Notons tout de même une meilleure étanchéité mais toujours pas la possibilité de nager avec, dommage.
  • Le Fuel Rate : nouvel algorithme qui va calculer la vitesse à laquelle vous gagnez des Fuels. Oui, c’est obscur mais semblerait-il que cela améliorerait le calcul des Fuels pour notamment éviter de “tricher” lorsque l’on secoue son poignet. Nous demandons à voir…
  • Le Bluetooth 4.0 : la compatibilité avec le Bluetooth de dernière génération est enfin arrivée ! Il faudra penser à changer son smartphone si celui-ci n’est pas compatible. Une bonne nouvelle tout de même car la synchronisation se fera automatiquement en temps réel, plus besoin d’appuyer sur un bouton.
  • Une nouvelle application : depuis son smartphone, on pouvait admirer des graphiques nous montrant les fuels dépensés au cours de la journée. Avouons que cela était peu précis et pas forcément très esthétique. Une nouvelle application fait donc son apparition pour toujours plus de précision.
  • Le suivi du sommeil : Nike avait obligation d’intégrer cette donnée sachant que ses deux concurrents, le Up et le Flex, le proposent. Il sera donc possible de connaitre son activité nuptiale. Nike ne mentionne cependant aucune présence d’un quelconque vibreur… Impossible donc d’utiliser le bracelet comme réveil comme c’est le cas avec le Fitbit Flex.
  • Win the hour : dans le but de nous faire bouger plus, le bracelet nous motivera chaque heure à bouger un minimum de 5 minutes histoire de ne pas s’endormir au bureau.

fuelband se rouge

Nike+ FuelBand SE, ce qu’il faut retenir

Nike présente ici un bracelet très (voire trop) similaire à sa première version. Tant dans l’esthétique que les fonctionnalités, cette seconde édition n’est qu’une simple évolution de la précédente version. Quelques nouveautés tout de même mais rien de bien transcendant. En sommes, pas de quoi forcer un adepte du FuelBand à acheter cette version SE. Surtout lorsque l’on connait le prix : $150, soit le même prix que la première version. A noter une bonne nouvelle tout de même : le lancement de ce bracelet dans plusieurs pays dont les US et le UK mais également la FRANCE, l’Allemagne ou encore le Japon. Nous imaginons facilement que la conversion euro / dollar nous offrira un prix aux alentours de 150€. Bref, un prix assez élevé par rapport à la concurrence (20€ plus cher que le Up et 50€ plus cher que le Flex) sachant que Fitbit devrait lancer sous peu sa version Force, évolution du Flex, avec plus de fonctionnalités que le produit de Nike. Disponible le 6 Novembre prochain, il sera probablement commercialisé dans les différents Nike Stores et peut-être dans certains magasins de sport.

Rappelons que les premières rumeurs évoquées un capteur pour mesurer le rythme cardiaque… Point d’annonce à ce sujet au final. Nous regrettons également le manque de nouveautés et surtout l’absence d’un vibreur, d’une résistance totale à l’eau ou encore d’un altimètre pour améliorer la précision… Peut-être avec la version TE (Third Edition) ? Et vous, allez-vous craquer pour cette nouvelle version ?

FuelBand SE

Partager
A propos de l'auteur