Nike privilégie l’univers Apple pour son bracelet Nike+ FuelBand

Pinterest LinkedIn Tumblr +

fuelband-androidEn Février 2012, Nike lance le Nike+ FuelBand, un bracelet connecté permettant de tracker son activité quotidienne avec comme but premier de se motiver à bouger plus.  Seulement compatible avec les appareils Apple à sa sortie, l’équipementier sportif avait évoqué l’arrivée prochaine d’une application Android pour ravir les fans des produits fonctionnant sous l’OS de Google.
Malheureusement, Nike vient d’annoncer que l’entreprise se concentrerait uniquement sur l’univers de la pomme. Exit Android, Windows Phone et BlackBerry, seuls les possesseurs de produits iOS pourront donc profiter de ce bracelet.
Un choix difficile à comprendre connaissant la courbe d’adoption d’Android dans le monde qui permettrait à Nike d’écouler de façon conséquente son bracelet. Les critiques des Android Maniacs n’ont pas tardé à fuser sur Nike et Apple concernant ce privilège réservé aux utilisateurs iOS. Certains évoquent même une histoire de gros sous derrière : Apple aurait-elle payé Nike pour avoir l’exclusivité ? Peut-être bien mais n’oublions pas trois autres facteurs très importants qui ont dû peser dans cette décision : l’image de marque, la distribution ainsi que l’écosystème.

L’image de marque, un choix marketing important

Nike est une marque très forte dans le monde du sport comme l’est Apple dans le monde de l’électronique grand public. Que l’on parle d’iOS ou d’iPhone, c’est évidemment à Apple que l’on fait référence. Une chose bien différente avec Android qui peut évoquer l’OS de Google mais également les différents constructeurs de téléphones comme Samsung pour ne citer que le plus gros (loin de moi l’idée de dire que Google et Samsung sont en dessous d’Apple mais l’univers Android repose sur plusieurs acteurs contre un seul chez iOS). Il n’y a donc pas d’identification forte à une marque en particulier.
De plus, Apple a un positionnement très haut de gamme avec des produits extrêmement chers mais reconnus pour leur qualité. En choisissant de privilégier Apple, Nike fait donc le choix de présenter son bracelet comme un produit haut de gamme (tout le monde n’est pas sélectionné comme partenaire par Apple). Une stratégie dans la veine de la philosophie de Nike, soit le fait de proposer des produits de qualité intégrants les meilleures technologies à destination des sportifs.

La distribution, un élément indéniable au succès

En quelques années, Apple s’est créée un réseau de distribution très fort à travers le monde avec ses Apple Store mais également dans divers magasins comme la Fnac ou Darty en France qui ont mis en place des espaces dédiés à l’univers Apple. Il y a donc Apple et les autres. Pareil chez les opérateurs qui présentent tous les téléphones sur leurs murs mais où l’iPhone se retrouve seul avec une mise en avant évidente dont les autres ne bénéficient pas. Ce positionnement renforce l’image de marque « prestige » évoquée ci-dessus.
A cela, il faut ajouter qu’Apple offre une très grande visibilité à ses produits et ses partenaires, chose inexistante chez Android qui n’est que virtuel (il n’existe pas d’Android Store ou de rayon Android dans les magasins). Un élément différentiateur qui permet à Nike d’accroitre son réseau de distribution (le bracelet est présent dans les Apple Store américains) en plus des Nike Store.

L’écosystème, un facteur qui fait la différence

Qu’on le veuille ou non, l’univers Android est confronté depuis plusieurs années à un problème de taille : la fragmentation. Android est le logiciel interne du smartphone mais celui-ci est modifié par le constructeur du téléphone (Samsung, HTC…) qui rajoutent des éléments propres à la marque mais également par les opérateurs téléphoniques qui rajoutent aussi leurs éléments à l’écosystème (accès rapide à la messagerie, à son compte…). Bref chacun veut être visible sur l’écosystème et au final l’utilisateur ne décide de rien. Ce qui signifie que lorsqu’une mise à jour est disponible, l’utilisateur doit attendre que le constructeur donne son feu vert et que l’opérateur accepte de la diffuser. Un processus bien compliqué qui au final a fragmenté l’écosystème Android (cela s’explique aussi par la présence de téléphone low cost comme haut de gamme dans cet écosystème ne permettant pas à tout le monde de bénéficier des dernières versions de l’OS). Bref, pour les développeurs, les différentes versions d’Android en circulation s’avèrent être un véritable casse tête pour proposer une application compatible avec tous les appareils alors que chez Apple, les mises jours sont majoritairement adoptées par les utilisateurs facilitant donc le travail des développeurs.

De la qualité, de la visibilité, de la simplicité, un choix censé

Impossible de savoir si un accord financier se cache derrière la décision de Nike mais il est certain que les trois éléments décrits ci-dessus ont eu un impact dans le choix de l’équipementier de se concentrer sur l’environnement d’Apple.
Cependant, ne soyons pas pessimiste car Nike a seulement déclaré « se concentrer » sur la compatibilité avec Apple. Cela signifie qu’à l’heure actuelle, Android est mis de côté mais que celui-ci n’est pas pour autant abandonné. Une possible version destinée au système d’exploitation de Google pourrait donc voir le jour dans le futur et pourquoi pas lors d’une V2 de ce bracelet magique ? Affaire à suivre.
fuelband-app

Update 30/04/13 : Nike vient de mettre à jour son application iPhone Nike+ Fuelband. Quoi de neuf sous le soleil ? Toujours plus de social ! Il vous sera désormais possible de partager des photos de vos actions comme l’ascension d’un col par exemple. Et quoi de mieux qu’un peu de compétition ? L’application intègre désormais un classement de vos amis pour voir qui est le plus actif ! Encore faut-il avoir des amis qui ont un FuelBand, qui, rappelons le, n’est toujours pas vendu en France. Bref, rien de révolutionnaire ici, aucune nouvelle fonction, seulement du social. A l’heure actuelle, aucune information concernant des applications utilisant l’API de Nike pour proposer d’utiliser le bracelet avec d’autres applications. Soyons patient donc.

nouveautés 1   nouveautés 2   amis

Partager
A propos de l'auteur

Un commentaire

  1. Silicon Mobiles

    on

    Effectivement maintenant que Nike va “arrêter” son FuelBand il va laisser la place à Apple pour sortir une montre ou un objet de la sorte, plutôt sympathique Nike 🙂