Nike ne concevra plus d'objets connectés pour le sport

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Nike annonce qu’il réoriente sa stratégie vis à vis du quantified self et qu’il n’entend plus à l’avenir commercialiser des accessoires par lui même. C’est la fin du bracelet Fuelband SE.

A la surprise générale, Nike a annoncé avoir l’intention de licencier son équipe chargée de la conception d’objets connectés pour le sport, dont le Fuelband SE et d’autres accessoires de Quantified Self. En réalité, Nike ne désertera pas complètement le secteur mais entend se focaliser sur les logiciels plutôt que sur le matériel. Tous les employés chargés de la conception produit et de la fabrication du Fuelband seront donc licenciés. Quant à la prochaine version du bracelet connecté pourtant très populaire pour le sport connecté, elle sera tout simplement mise au placard… définitivement.
fuelband goal

A quoi faut-il s’attendre ?

L’équipementier sportif Nike a confirmé les informations du magazine américain CNET qui annonçait que Nike se retirait du marché des capteurs d’activité et stopperait rapidement la fabrication de son bracelet connecté baptisé FuelBand. En fait, Nike compte tout simplement abandonner toute activité de fabrication de matériel et d’objets connectés pour se concentrer sur le développement de logiciels dédiés au Quantified Self et aux sports. Sans le formuler aussi clairement, Nike compte ainsi intégrer ses logiciels dans les accessoires stars du marchés comme les montres connectées de Samsung ou la future iWatch d’Apple plutôt que d’être perçu comme un concurrent par ces mastodontes de l’électronique grand-public.
nike plus fuelband Se

Un signe de l’arrivée de l’iWatch ?

On peut le penser puisque Tim Cook, CEO d’Apple est aussi membre du conseil d’administration de Nike depuis 2005. Ce dernier aurait pu influencer la stratégie de Nike vers une logique de partenariats avec les fabricants plutôt que de leur faire une concurrence sur un terrain que l’équipementier maitrise mal.
Les effectifs de la division FuelBand chez Nike vont ainsi diminuer significativement même si le FuelBand SE continuera d’être supporté. Nike a maintenu la sortie de 2 nouveaux coloris et de quelques améliorations du logiciel Nike+ FuelBand.
fuelband

Les raisons de l’échec de Nike :

Des sources proches de Nike ont expliqué au magazine américain Re/Code que ces décisions avaient fait l’objet de discussions depuis plusieurs mois au sein de l’entreprise. Le géant Nike ne savait plus vraiment quoi faire de cette activité qui lui coûte cher et dont les produits sont compliqués à fabriquer tandis qu’ils ne dégagent pas de marges significatives. Nike a aussi échoué à constituer une équipe pointue, spécialisée dans le retraitement des données récoltées par ses bracelets connectés et capable de lancer une application mobile pour Android.

Bref, c’est une fin de parcours anticipée pour le Fuelband SE, que nous avions testé pour vous récemment, et qui n’a plus guère d’espoir de connaitre un remplaçant.
source : recode.net

Partager

Laisser un commentaire