Nextbit Robin, le smartphone à la puissance cloud

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Nous avons pu essayer le Robin de Nextbit, un smartphone aux spécifications haut-de-gamme avec une particularité : il est associé à une mémoire cloud de 100 Go, gérée de manière automatique par l’intelligence du logiciel embarqué. Explications.
Il est rare qu’Aruco s’intéresse aux smartphones. Nous testons généralement les flagships des grandes marques sans pour autant rédiger des tests détaillés, pour lesquels des sites spécialisés sont bien plus experts que nous. Une exception à cette règle : le Nextbit Robin.
nextbit-robin-smartphone-21
Fondée en 2013 et basée à San Francisco, la startup Nextbit a été créée par Tom Moss et Mike Chan et rejoints par Scott Croyle, l’ancien VP Design chez HTC (à l’époque One M7 and M8).
Grâce au soutien de Google Ventures et Accel Partners, Nextbit a conçu le premier smartphone Android qui replace le cloud au centre du fonctionnement de son système.

Fonctionnement

Le smartphone que nous avons pris en main est joli, robuste (ce n’était malgré tout qu’une pré-série) et terriblement intuitif. A peine 3 minutes suffisent pour comprendre son fonctionnement : les applications que vous utilisez le plus rarement sont ‘archivées‘ pour libérer de l’espace sur la mémoire interne de 32 Go.
Sur simple demande, le smartphone Robin restaure les applications souhaitées et conserve les données nécessaires à leur bon fonctionnement.
nextbit-robin-cloud-smartphone-3
Et aussi : les photos HD sont sauvegardées dans le cloud et une copie (de la même définition que l’écran) ‘pour que vous ne distinguiez aucune différence‘ est conservée localement.
Dans l’opération, plusieurs giga-octets de données en mémoire sont ‘économisés m’assure Scott Croyle, venu présenter son dernier prototype aux backers Kickstarter du Robin. La campagne de financement participatif de Nextbit a récolté $1.362.000 auprès de plus de 3.600 particuliers.

[fullWidthImage id=”33009″]

Si certaines apps vous sont chères et que vous ne souhaitez pas que le Robin les place dans le cloud : vous pouvez les ‘épingler’ pour qu’elles soient conservées localement. Sinon, le Robin s’occupe de tout !
Le système du smartphone observe votre utilisation de toutes les applications pour comprendre seul lesquels il peut archiver sans vous gêner (l’utilisateur n’a pas la main et ne peut pas forcer cette opération pour l’instant).
C’est tellement simple que ç’en est bluffant ! Rien d’autre ne change : on a donc un mobile avec 32 Go + 100 Go dans le nuage, qui se débrouillent pour vous libérer de l’espace mémoire sans que vous aillez à vous en préoccuper.
nextbit-robin-cloud-smartphone-7

Specs techniques

Le Robin est animé par un processeur Qualcomm Snapdragon 808 et 3 Gb de RAM ; il dispose d’une batterie de 2.680 mAh pour animer son écran LCD IPS de 5,2 pouces protégé par un verre anti-rayures Gorilla Glass 4.

La caméra frontale de 5Mpx et la caméra arrière de 13 Mpx avec flash et autofocus à détection de phase demandent encore quelques ajustements selon nos tests (en conditions très sombres il est vrai).

nextbit-robin-cloud-smartphone-18

Le lecteur d’empreintes digitales est intégré au bouton d’allumage latéral du Robin, qui intègre également deux haut-parleurs frontaux, la recharge rapide par USB-C, le WiFi a/b/g/n/ac, le Bluetooth LE, des puces GPS et NFC, contrairement au OnePlus Two.

Disponibilité & Prix

A $399, ce smartphone nous a fait une excellente impression, même si le modèle testé n’est qu’une pré-série qui en appellera au moins 2 autres avant le modèle final. Le smartphone associé au cloud sera proposé en 2 coloris :
nextbit-robin-smartphone-3
Véloce et efficace, son utilisation intuitive étonne et rassure : on pourrait bientôt oublier les problèmes d’espace libre sur son mobile. La startup annonce la livraison des premiers modèles du smartphone Robin dès Février 2016. On a hâte !

Partager
A propos de l'auteur