Netatmo lève 30M€ auprès de Legrand, Iris Capital, Ambition Numérique et C4 Ventures

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Le fabricant français d’objets connectés Netatmo annonce avoir levé 30M€ auprès de Legrand, Iris Capital, Fonds Ambition Numérique et Pascal Cagni (C4 Ventures).

Préssentie depuis plusieurs mois, Netatmo annonce une levée de fonds de 30 millions d’euros auprès de Legrand (spécialiste des infrastructures électriques et numériques du bâtiment) Iris Capital, Fond Ambition Numérique et C4 Ventures, le fond d’investissement de Pascal Cagni.

netatmo-welcome-camera-connectee-1000-6

Créée en 2011, Netatmo a lancé avec succès plusieurs objets connectés, dont la station météo mondialement connue, un thermostat connecté ou plus récemment la caméra intelligente Welcome.  Cette nouvelle levée de fond auprès de ses investisseurs historique et de Legrand permettra à Netatmo de financer sa croissance et de poursuivre ses innovations dans l’univers de la maison connectée.

[Tweet "La #startup @Netatmo lève 30M€. Plus grosse levée de fonds #IoT de l'année 2015 en France => //onaru.co/Netatmo30M"]

L’investissement annoncé ce jour est la plus grosse levée de fond du secteur en 2015 en France et représente un excellent signe pour le segment du Smart Home, car il laisse entrevoir une réelle interopérabilité entre objets connectés de la maison (?).

En plus de son programme Eliot annoncé en début de l’année, Legrand a en effet annoncé récemment son intention d’utiliser le protocole applicatif Weave de Nest, l’un des concurrents les plus sérieux pour Netatmo sur les thermostats intelligents.

thermostat-netatmo-jaune-temperature

En tant que spécialiste de l’infrastructure électrique du bâtiment, Legrand espère se positionner au centre de l’écosystème tout en favorisant l‘interopérabilité des technologies dans le bâtiment connecté.

Dans le communiqué d’annonce, Gilles Schnepp, président directeur général de Legrand, explique :

« Nous sommes fiers d’apporter à Netatmo, acteur français de référence des objets connectés pour la maison, les ressources lui permettant de poursuivre sa forte croissance. Ce rapprochement facilitera d’éventuelles collaborations entre les deux marques afin de développer des produits connectés et interopérables d’infrastructure électrique et numérique du bâtiment à destination des professionnels et du grand-public.»

netatmo-weather-station-2

3 questions à Fred Potter :

(Contacté par téléphone plus tôt dans la journée, Fred Potter (CEO de Netatmo) a répondu à nos questions.)

Vous signez la plus grosse levée de fonds de l’année dans l’IoT tout en restant majoritaire, que vise Netatmo pour les années à venir ?

Fred Potter : « – Depuis notre lancement notre objectif de gestion est clair et inchangé nous voulons doubler de taille chaque année tout en maintenant une profitabilité positive. Nous y sommes parvenu en 2013 et 2014 et nous y sommes presque en 2015.

Nous croyons que le secteur de la maison connectée permet ce doublement annuel. Notre conviction chez Netatmo, c’est de repenser tous les objets domestiques ordinaires en leur intégrant une dimension de connectivité. Nous pensons qu’à moyen terme, tout l’habitat sera connecté.

Nous voulons donc renforcer notre offre dans les catégories de produits sur lesquelles nous sommes présents (le chauffage, la sécurité et la mesure de l’environnement) et pourquoi pas en adresser de nouvelles, comme l’éclairage ou les ouvrants. »

app-netatmo-welcome-2

Comment s’est faite la rencontre avec Legrand ? Quelles convictions partagez-vous ?

Fred Potter : « – Nous avons entamé notre processus de levée de fonds au mois de Mai dernier et avons rencontré de nombreux groupes et fonds d’investissements français et internationaux, dont le Groupe legrand. Au final, accepter leur offre (une prise de participation minoritaire, ndlr) nous semblait être la meilleure option et la plus cohérente vis à vis de notre vision de l’IoT.

La direction de Legrand a compris que le bâtiment allait connaitre un bouleversement majeur, et que la stratégie choisie par le groupe passait par beaucoup de partenariats et de co-développement. »

Note : Nest et Netatmo vendent tous les deux des thermostats connectés et sont donc concurrents actuellement. Au cours des dernières semaines :

  1. Nest a annoncé l’ouverture de son protocole Weave aux autres fabricants,
  2. Legrand a annoncé son intention d’utiliser Nest Weave,
  3. et finalement Legrand investit dans Netatmo comme annoncé aujourd’hui.

Netatmo et son concurrent Nest vont-ils collaborer davantage à l’avenir grâce à Legrand ?

Fred Potter : « – Contrairement aux apparences, tout ça s’emboite parfaitement bien : Google intervient dans la maison en vendant des objets connectés via Nest et en érigeant des standards comme le protocole applicatif Weave. Mais il est plutôt concurrent du HomeKit d’Apple que de Netatmo en l’occurence.

Notre stratégie avec Legrand est de se raccorder à toutes les plateformes ouvertes comme HomeKit ou AllJoyn. Si Nest Weave devient un standard, nous l’intégreront également.

Nous sommes pragmatiques, nous savons que les smartphones Android ne fonctionneront pas avec HomeKit et que les iPhones ne fonctionneront pas avec Weave… A coté de ça, nous pensons que notre thermostat connecté est le meilleur du marché et nous voulons donner une promesse de fonctionnement pour tous… donc ça passera par plusieurs standards, quoi qu’il arrive !

Nous n’avons pas connaissance des spécifications de Weave (…) et nous avons une préférence pour l’open-source (Nest Weave est ouvert mais pas reversé à l’open-source par Nest contrairement à AllJoyn, ndlr) mais si Weave est un standard qui bénéficie à l’utilisateur, nous l’adopterons ! Je pense qu’on peut être concurrent sur certains détails et partenaires sur d’autres aspects.

Comme le design, nous pensons chez Netatmo que l’interopérabilité fait partie des choses cruciales pour le consommateur, celles sur lesquelles il ne veut pas transiger au moment de son achat, comme la qualité de l’app par exemple. »

Partager

Laisser un commentaire