[Innorobo] Navya, le véhicule autonome qui vous emmène en ballades

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Dans les allées du salon Innorobo qui se tient actuellement à la Cité Internationale de Lyon, la science-fiction côtoie la réalité. On découvre ainsi le véhicule connecté Navya, chargé d’emporter des visiteurs à la découverte d’un site privé, en toute autonomie.

La PME lyonnaise est la régionale de l’étape qui nous amène cette semaine à Lyon pour participer à la 5 ème édition du salon Innorobo consacré à l’innovation dans le monde de la robotique. Pour autant, sa présence est amplement justifiée par la présentation de son nouveau modèle de véhicule autonome. A l’instar de la voiture d’Akka Technologies, celle-ci est française et a effectué la semaine dernière ses premiers essais, avec succès !

Navya-EPFL

Issue de la R&D de la startup parisienne Induct, Navya est une sorte de minibus sans-chauffeur, soutenu par Robolution Capital, le fonds d’investissement initié par Bruno Bonnell. En 9 mois à peine, ce véhicule autonome et 100% électrique aura été totalement repensé pour aboutir à la Navya Neo, dont la présentation officielle n’est prévue qu’en Octobre.

Navya place Concorde Copyright-Navya

La startup de 27 personnes installée à Villeurbanne a d’énormes ambitions comme le prouve le ton de son président, Christophe Sapet, qui affirme qu’à part la Google Car, le véhicule Navya « a un an d’avance sur la concurrence ».

Christophe-Sapet-Navya

Dans sa nouvelle version, la navette connectée Navya dispose d’un habitacle fermé pour protéger ses 15 passager des intempéries éventuelles, à la vitesse de 25 km/h au sein de parcs d’attractions, de rues piétonnes, de sites industriels ou d’aéroports. Le Navya Neo adresse ainsi la problématique du ‘first mile‘ et du ‘last mile‘ à un coup imbattable, sans que l’autonomie ne soit vraiment un problème puisque ce système fonctionnera sous forme de flotte de véhicules, organisés par un logiciel maison ou celui de tiers. Au plan technologique, Christophe Sapet explique :

« nous avons pris le meilleur de ce qui existe aujourd’hui. Le véhicule est équipé de nombreux capteurs, radars et lasers pour qu’il se repère en temps réel et adapte sa conduite à l’environnement ».

Partager

A propos de l'auteur

Un commentaire

  1. Pingback: Bus : une révolution verte en route ? | Mobiliblog…

Laisser un commentaire