MyDx, un scanner connecté pour analyser la qualité du cannabis !

Pinterest LinkedIn Tumblr +

MyDx est un scanner connecté conçu par CDx permettant d’analyser la qualité du cannabis et le taux de THC, de cannabinol, de cannabidiol et de terpenoïdes.

CDx Life, une société californienne a développé MyDx pour répondre à l’un des principaux problèmes rencontrés par l’industrie du cannabis médical : le manque d’homogénéité dans la qualité des produits. – Oui, vous savez, cette industrie qui n’existe (officiellement) pas chez nous..? – Il existe bien quelques laboratoires destinés à tester la qualité du cannabis en Californie mais rien d’obligatoire. Le Colorado est en fait le seul état américain à imposer que le cannabis vendu à des fins médicales soit testé dans des dispensaires prévus à cet effet avant la mise sur le marché. MyDx-2 La solution de santé connectée trouvée par Cdx avec MyDx a de quoi surprendre mais est pourtant sérieuse : MyDx est le premier scanner connecté de poche, destiné à tester la qualité de son cannabis, avec son iPhone, dans son canap’, à la cool…

Présentation de MyDx :

MyDx est à peine plus gros qu’un smartphone et utilise une technologie d’analyse olfactive des émanations de particules de cannabis (lisez : beuh, pot ou autres) pour analyser la teneur du produits en THC et autres niveaux de cannabinoïdes tels que : cannabinol, cannabidiol, terpenoïdes, etc. D’après Wikipedia, les cannabinoïdes sont un groupe de substances chimiques qui activent les récepteurs cannabinoïdes présents dans le corps. Les terpénoïdes, sont quant à eux des composés organiques que l’on rencontre dans la nature et responsables de propriétés aromatiques de plantes. Les terpénoïdes contribuent au parfum de l’eucalyptus, au goût de la cannelle, du clou de girofle et du gingembre et, évidemment, du cannabis. MyDx-3 MyDx analyse donc, à proprement parler, la qualité du cannabis en votre possession. MyDx va même jusqu’à mesurer le taux d’humidité et détecter la présence de bactéries, de moisissures et de champignons végétaux. CDx envisage de décliner MyDx dans une version capable d’analyser les propriétés intrinsèques de n’importe quel aliment, boisson ou gaz. Malgré tout les ingénieurs ont commencé par le cannabis, et ça en dis long sur la vision de court terme de la société selon moi.
Daniel Yazbeck, premier co-fondateur du projet, explicite sa vision du besoin auquel répond MyDx :

« Les gens sont autorisés à consommer du cannabis à des fins médicales. Mais en pratique, ils ne consomment pas la même chose. Tous les patients ne peuvent pas avoir le même cannabis, un clone exacte de celui du voisin. Le cannabis peut être très différent selon son cultivateur et les conditions de culture. Nous voulons donner à tous la possibilité de mesurer cela. Et la seule manière scientifique de le faire passe par les composés chimiques caractéristiques du cannabis. »

Trop sympa. mydx-cannadx-2

Fonctionnement de MyDx :

Avec le scanner MyDx est fournie une application mobile pour iOS et Android permettant d’afficher les mesures effectuées par le capteur. MyDx doit être associé au bon capteur, baptisé CannaDx Sensor pour pouvoir analyser les propriétés du cannabis. MyDx-4 CDx prévoit de travailler en collaboration avec les laboratoires locaux spécialisés et la FDA (l’équivalent de l’AFSAPS chez nous) pour vérifier les données et les croiser avec les effets constatés chez les utilisateurs. Cela permettra selon CDx de proposer au sein de l’application MyDx une liste d’effets (secondaires) probables pour le cannabis analysé dans MyDx.

Disponibilité et prix :

Ne rêvez pas, aucune chance que MyDx soit distribué de manière officielle en France puisque (officiellement toujours) il n’y a pas de marché du cannabis en France. Actuellement annoncé pour la fin de l’année aux Etats-Unis au prix de $400, Cdx a réussi une campagne de crowdfunding sur Indiegogo visant à faire baisser significativement le prix unitaire du produit à environ 250€ d’ici l’année prochaine.
source : cdxlife.com

Partager
A propos de l'auteur

Un commentaire